À quelle fréquence laver ses torchons sales pour éviter les intoxications alimentaires ?

Crédits : iStock - Modifications : Astucesdegrandmere.net
4.7/5 - (15 votes)

Dans une cuisine, on met souvent l’accent sur l’hygiène. Ainsi, nos appareils ménagers, ustensiles et plans de travail doivent être ultra-propres ! Néanmoins, on ne peut pas en dire autant de nos torchons et chiffons sales. Souvent utilisés de diverses manières et à répétition : essuyage des surfaces et de la vaisselle, séchage des mains, nettoyages, etc., ce sont pourtant des éléments clés dans la propreté de cette pièce. Or, il s’avère que nos bons vieux torchons sales sont parmi les pires nids à bactéries et microbes de la cuisine. Découvrez pourquoi et apprenez à quelle fréquence et comment les entretenir.

Les torchons sales, ces nids à bactéries qui présentent des traces d’excréments humains et augmentent les risques d’intoxications alimentaires

C’est à des chercheurs de l’Université de l’île Maurice que l’on doit cette effarante nouvelle. Lors du congrès annuel de l’American Society of Microbiology (Société américaine de Microbiologie) du 7 au 11 juin 2018 à Atlanta, ils ont en effet présenté leur étude sur nos chiffons de cuisine… et “le torchon brûle” ! En effet, ils ont recueilli une centaine de torchons après un mois d’utilisation accompagnés d’un questionnaire pour les familles. Voici ce qu’ils ont découvert :

  • 49% des torchons portaient des bactéries
  • 37% présentaient des coliformes fécaux (oui, oui, vous avez bien compris… des traces d’excréments humains ! Cela peut s’expliquer par le fait que ces bactéries volatiles vont dans l’air après avoir tiré la chasse)
  • Ajoutez à cela 36,7% d’enterococcus faecium, une bactérie intestinale que les solutions hydroalcooliques ne peuvent pas détruire
  • Enfin, 14 % présentaient des staphylocoques dorés, d’où le risque d’intoxication.
bactérie E.coli une de celles retrouvées sur des torchons sales
E.Coli – Crédits : Flickr/NIAID

Aussi, notons que ces bactéries peuvent parfois conduire à des affections plus graves, voire la mort. Par ailleurs, ils ont retrouvé plus d’enterococcus chez les familles végétariennes. En revanche, les torchons des familles non végétariennes présentaient plus de coliformes fécaux et de staphylocoques dorés !

Alors, à quelle fréquence faudrait-il laver ses torchons pour écarter les risques ? Et quels sont les conseils d’entretien ?

D’après les chercheurs, plus il y a d’enfants dans une famille, plus il y a de bactéries ! Ils mettent aussi en garde les foyers où il y a des personnes âgées ou fragiles. Apparemment, il faudrait idéalement changer de chiffon… tous les jours. Sinon, le grand maximum serait deux ou trois jours. Autant dire que peu de foyers suivent ces recommandations… Aussi, les scientifiques conseillent un lavage à 60° pour éradiquer les bactéries. Autre chose, ils préconisent un bon séchage entre deux utilisations ou l’utilisation de serviettes jetables en papier pour éviter les propagations (pas très écolo…). Du reste, mieux vaut garder scrupuleusement un chiffon pour chaque chose : un pour la vaisselle et un pour les mains.

Crédits : WerbeFabrik / Pixabay

Comment bien nettoyer et désinfecter ses chiffons et torchons de cuisine ?

Pour nettoyer et désinfecter efficacement les chiffons et torchons de cuisine, il est essentiel de suivre quelques étapes clés afin de garantir leur propreté et de minimiser la prolifération des bactéries.

Effectuer un lavage régulier

Laver régulièrement les chiffons et torchons de cuisine est crucial pour éviter l’accumulation de saletés et de bactéries. Pour ce faire, comme dit plus haut, lavez les chiffons et torchons à une température d’au moins 60°C. Une température élevée est nécessaire pour tuer la majorité des bactéries et autres micro-organismes. Par ailleurs, préférez les laver séparément des vêtements, surtout ceux qui peuvent être délicats ou de couleurs différentes pour éviter la contamination croisée.

Par ailleurs, le bicarbonate de soude est un produit d’entretien naturel qui aide à neutraliser les odeurs et à éliminer les taches. Ajoutez-en une demi-tasse au cycle de lavage avec votre lessive habituelle. Pour les taches tenaces, faites une pâte avec du bicarbonate de soude et de l’eau, appliquez-la sur les taches et laissez agir pendant 15-20 minutes avant de laver. Le résultat sera ainsi impeccable.

chiffon torchon vaisselle
Crédits : iStock

La désinfection des chiffons avec des produits ménagers naturels

Pour une désinfection efficace, il est important d’utiliser des détergents spécifiques. Néanmoins, mieux vaut éviter l’eau de javel qui abîme les chiffons et peut laisser des traces qui se retrouveront ensuite sur la vaisselle et les surfaces de la cuisine, ce qui n’est pas très sain. Quant au désinfectant commercial, il est plutôt onéreux. Une alternative naturelle consiste à ajouter une tasse de vinaigre blanc au cycle de rinçage. Le vinaigre a en effet des propriétés désinfectantes et déodorantes. Similairement, vous pouvez utiliser du jus de citron, connu pour ses propriétés antibactériennes et blanchissantes ainsi que son parfum agréable. Pour cela, pressez le jus de plusieurs citrons dans un litre d’eau chaude. Puis faites tremper les chiffons et torchons dans cette solution pendant 30 minutes à une heure. Pour une efficacité maximale, après trempage, laissez-les sécher au soleil.

Il existe aussi d’autres techniques que le vinaigre ou le citron pour désinfecter le linge sans produits chimiques agressifs. Faire bouillir les chiffons et torchons est notamment une méthode ancienne, mais efficace. Pour ce faire, remplissez une grande casserole d’eau et portez-la à ébullition. Ensuite, placez les chiffons et torchons dans l’eau bouillante et laissez-les bouillir pendant 10 à 15 minutes. Cela tuera la majorité des bactéries et des germes. Enfin, rincez à l’eau froide et laissez sécher complètement. Les huiles essentielles comme l’huile de tea tree, de lavande ou d’eucalyptus possèdent également des propriétés antibactériennes et antifongiques. Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle (10-15 gouttes) dans un litre d’eau chaude et faites tremper les chiffons et torchons dans cette solution pendant 30 minutes à une heure avant de les laver comme d’habitude.

Enfin, désinfecter les chiffons et les éponges en utilisant un micro-ondes est rapide et efficace. Cette méthode tue les bactéries par la chaleur. Assurez-vous simplement que le chiffon est bien mouillé (cela évite qu’il ne prenne feu). Ensuite, placez le chiffon humide dans le micro-ondes et faites-le chauffer à haute puissance pendant 1 à 2 minutes. Attention : Soyez prudent en retirant le chiffon, car il sera très chaud.

Un bon séchage pour tous les chiffons

Un séchage approprié des chiffons et torchons est également crucial pour éviter la croissance bactérienne. Si possible, faites sécher les chiffons et torchons au Soleil. Les rayons UV ont en effet des propriétés désinfectantes naturelles. Sinon, utilisez un sèche-linge à haute température pour tuer les germes restants. Assurez-vous en tout cas que les chiffons et torchons sont complètement secs avant de les ranger. L’humidité résiduelle pourrait effectivement favoriser la prolifération bactérienne.

Une bonne maintenance quotidienne des torchons

En plus du lavage régulier, des pratiques quotidiennes peuvent aider à maintenir la propreté des chiffons et torchons. Par exemple, changez de chiffon ou de torchon tous les jours ou après chaque utilisation intensive. Par ailleurs, vous pouvez rincer les chiffons et torchons à l’eau chaude après chaque utilisation pour enlever les résidus alimentaires et les bactéries. Utilisez en outre une rotation des chiffons et torchons pour assurer qu’ils ne restent pas humides ou sales trop longtemps. Enfin, un stockage adéquat contribue également à la propreté et à la longévité des chiffons et torchons. Alors, rangez-les dans un endroit sec et bien aéré pour éviter la moisissure.

En suivant ces étapes, vous pouvez garder vos chiffons et torchons de cuisine propres et désinfectés, ce qui contribue à une cuisine plus hygiénique et plus sûre.

torchons chiffons
Crédits : iStock

D’autres mesures d’hygiène pour la cuisine


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.