in

8 erreurs à éviter qui favorisent les pellicules

Crédits : iStock - Modif : ADGM

Les pellicules grasses ou les pellicules sèches désignent une desquamation anormale du cuir chevelu. Et contrairement à ce que laisse suggérer leur nom, ces squames peuvent affecter tout type de cheveux. Contre les pellicules et leur aspect disgracieux, on se rend malheureusement bien vite compte qu’utiliser un simple shampoing antipelliculaire ne fait pas tout. C’est normal, car nos habitudes quotidiennes ont au moins autant d’importance que notre routine cheveux. Alors, pour retrouver un cuir chevelu sain, découvrez les erreurs à éviter qui favorisent l’apparition des pellicules.

N’hésitez pas à consulter un dermatologue en cas d’état pelliculaire sévère pour vous faire conseiller des produits vraiment adaptés. Cela peut s’avérer important pour traiter efficacement un psoriasis au cuir chevelu ou une dermite séborrhéique par exemple.

Erreur n°1 : Vous faites des shampoings trop souvent

shampoing cheveux douche
Crédits : iStock

Les shampoings trop fréquents ont tendance à favoriser l’excès de sébum, et donc les cheveux gras. Et cela favorise aussi les pellicules ! En effet, laver ses cheveux tous les jours ou trop fréquemment prive le cuir chevelu de de sa couche de sébum protectrice. Cela agresse le cuir chevelu et le fragilise face aux agressions quotidiennes (pollution, vent…). Sans ce film lipidique protecteur, on risque d’empirer les squames (et aussi la chute des cheveux). Mieux vaut donc espacer ses shampoings à tous les deux ou trois jours. Lors du lavage, pensez aussi à respecter le temps de pose du produit pour laisser agir sa formule traitante et mieux apaiser la chevelure.

Erreur n°2 : Vous ne soignez pas votre hygiène de vie

cigarette fumer tabac
Crédits : iStock

Notre hygiène de vie a un effet direct sur la santé de notre cuir chevelu. Nos petites mauvaises habitudes quotidiennes sont donc autant d’erreurs pouvant favoriser les pellicules. Par exemple, une alimentation riche en sucre ou un repas trop gras auront tendance à empirer ce phénomène. En outre, les glucides sont propices au développement des champignons pouvant causer des pellicules (cela les nourrit). Du reste, le tabac est nocif pour la peau, mais aussi pour les cheveux, sensibilisés par les 400 composés chimiques présents dans la fumée de cigarette. Quant à l’alcool, il a un effet asséchant sur l’épiderme, ce qui peut aggraver la desquamation. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il favorise aussi l’apparition prématurée des rides !

Erreur n°3 : Vous multipliez les produits coiffants chimiques

coiffage cheveux laque spray shampoing sec
Crédits : iStock

Laque, mousse, cire, gel, lotion anti-chute…Tous ces produits sont certes utiles pour faciliter le coiffage, mais ils sont également bourrés d’alcool et de produits chimiques agressifs (sulfates, etc.) pouvant irriter et assécher la peau. En contact avec le cuir chevelu, cela risque de le fragiliser et le faire desquamer encore plus, d’où l’importance d’utiliser ce type de produits avec modération. Privilégiez les produits capillaires aussi doux et naturels que possible. Et si vous utilisez des produits coiffants, prenez soin de brosser soigneusement vos cheveux après pour éliminer un maximum de résidus le soir venu.

Erreur n°4 : Vous ne prenez soin que de vos longueurs

cheveux mouillés
Crédits : iStock

Tous nos efforts se portent bien souvent sur nos longueurs ou nos pointes, surtout quand on a les cheveux secs et cassants. On se dit qu’en s’occupant des pointes, on évitera les fourches et les cheveux pousseront bien. Pourtant, pour des cheveux en santé et qui poussent rapidement, tout se passe au niveau du cuir chevelu ! Aussi, choisissez aussi bien vos soins pour le cuir chevelu que ceux pour les longueurs. Cela vous évitera en plus les irritations et démangeaisons accompagnant parfois les pellicules. Pour des pellicules grasses, pensez à assainir votre cuir chevelu avec un traitement purifiant à base d’acide salicylique et d’argile blanche. En cas de pellicules sèches, préférez les shampoings antifongiques, par exemple au zinc. Enfin, n’utilisez votre après-shampoing que sur les longueurs pour ne pas graisser inutilement vos racines.