in

5 erreurs fréquentes qui vont tuer vos plantes d’intérieur à coup sûr

Crédits : iStock
5/5 - (5 votes)

Les amateurs de plantes vertes louent autant leur beauté (idéale pour égayer un intérieur) que leurs bienfaits, notamment leurs propriétés dépolluantes pour l’air ambiant. Toutefois, pour que ces jolis végétaux embellissent nos intérieurs longtemps, ils ont besoin d’être un minimum choyés. Sinon, ils peuvent rapidement dépérir ! Et contrairement au mythe, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir la main verte pour garder ses plantes en vie. Bien souvent, des pratiques élémentaires suffisent amplement à les entretenir. Amis jardiniers, si vous voulez garder vos plantes d’intérieur en bonne santé, découvrez les erreurs fréquentes à éviter.

Erreur n°1 : Mettre ses plantes d’intérieur vers une source de chaleur

plantes d'intérieur sur le radiateur
Crédits : iStock

Qu’il s’agisse d’un radiateur ou d’une cheminée, la forte proximité avec une source de chaleur peut tuer une plante non rustique à vitesse grand V. Quant aux plantes tropicales, habituées aux fortes chaleurs, elles n’apprécient pas l’air sec causé par le radiateur. Vous devrez donc brumiser leur feuillage plus souvent pour conserver un taux d’hygrométrie suffisant. Pas très pratique ! Rappelons enfin que la chaleur favorise la prolifération des araignées rouges. Pour toutes ces raisons, choisissez un emplacement éloigné des radiateurs pour vos plantes d’intérieur.

Erreur n°2 : Pratiquer l’arrosage à l’eau froide

arroser plante arrosage arrosoir
Crédits : iStock

Les plantes n’apprécient pas beaucoup les chocs thermiques et les plus délicates pourraient donc rapidement dépérir. Utilisez donc une eau à température ambiante pour un arrosage réussi !

Erreur n°3 : Donner trop d’eau aux plantes d’intérieur (ou pas assez !)

arroser plante arrosage arrosoir
Crédits : iStock

Le trop est souvent l’ennemi du bien, surtout quand on se lance dans le jardinage. Aussi, gare aux eaux stagnantes dans la coupelle ou le cache-pot qui peuvent noyer les racines et asphyxier une plante verte. Avant de sortir l’arrosoir, vérifiez toujours l’état de la terre. Si elle est encore humide, c’est qu’il n’y a pas besoin d’arroser. Au contraire, si la surface du terreau est sèche, il est temps de lui apporter un peu d’eau. Pour un arrosage optimal, soignez par ailleurs également le drainage. Cela aide à l’évacuation de l’eau et à sa bonne répartition. Pour bien drainer la terre, ajoutez des billes d’argile ou de la perlite au fond du pot.

Erreur n°4 : Une exposition mal choisie pour les végétaux

orchidée refleurir luminosité
Crédits : Flickr/Maja Dumat (Blumenbiene)

La lumière est essentielle pour la photosynthèse. Toutefois, cela ne veut pas dire pour autant que vos plantes d’intérieur ont besoin de se dorer la pilule toute la journée sous les rayons du soleil. D’ailleurs, un soleil direct peut brûler leurs fleurs et leurs feuilles ! Il faut donc généralement éviter une exposition solaire directe.

Avant “d’adopter” une plante, n’hésitez pas à vérifier la luminosité dont elle a besoin. Plein soleil, mi-ombre, etc. En fonction de la lumière nécessaire, réfléchissez toujours à l’emplacement où vous pourrez les mettre avant de les acheter. Ainsi, vous ne serez jamais pris au dépourvu. Par exemple, pour les orchidées, une fenêtre lumineuse, mais voilée sera idéale.