in

Nos 6 meilleurs conseils pour prendre soin de vos orchidées

Crédits : iStock

L’orchidée phalaenopsis est une fleur dont on dit qu’elle exige beaucoup de soin. Néanmoins, si vous connaissez les bons gestes et les conseils de base, vous serez assurés d’avoir une belle fleur pendant longtemps. Et à vrai dire, ces fleurs sont si jolies qu’on doute que vous n’en ayez qu’une ! Comment entretenir ces magnifiques beautés florales ? Voici tous nos conseils d’entretien pour prendre grand soin de vos belles orchidées phalaenopsis sans vous casser la tête non plus.

Avec ces quelques conseils, vous verrez peut-être qu’avoir de belles plantes d’intérieur et obtenir une magnifique floraison. Vous verrez : avec ces astuces, l’entretien de l’orchidée n’est pas réservé qu’aux jardiniers les plus pros et émérites !

1) Choisissez l’emplacement de l’orchidée avec choix

La température idéale pour une orchidée est située entre 18 et 21°. Elle aime l’humidité mais il faut lui éviter les sources de chaleur sèches telles que les cheminées ou même les radiateurs et protégez-la également des courants d’air.

orchidées exposition
Crédits : Pixabay/Yulia_p

Trouvez lui un coin lumineux, mais pas en contact direct avec les rayons du soleil. La lumière directe risque en effet de brûler ses feuilles. On évite donc le plein soleil direct ! Si les fenêtres sont voilées, cela peut convenir. En hiver, laissez l’orchidée vers une fenêtre pour qu’elle ait un maximum de lumière quitte à la déplacer plus tard. En effet, les rayons ne sont pas dangereux pour l’orchidée à cette saison et être vers une fenêtre lui évitera de manquer de lumière. Petit indice : une orchidée qui manque de luminosité produit des feuilles plus longues et moins larges !

2) Quid du pot ?

Préférez un pot en plastique en transparence. En effet, le pot transparent vous permettra de surveiller ses racines, ce qui est un énorme avantage pour la culture des orchidées. Vous pourrez ensuite ajouter un cache-pot si vous le souhaitez ! Les billes d’argile sont aussi toujours un plus pour tout végétal, et notamment pour avoir de belles fleurs.

3) L’arrosage de l’orchidée

Ne lui donnez pas de l’eau calcaire (comme l’eau du robinet), elle ne le supporterait pas. Préférez l’eau de pluie ou l’eau minérale à température ambiante. Tant qu’elle bénéficie d’une eau non calcaire, cela lui ira. Un indice qui vous permet de savoir s’il est nécessaire d’arroser est de regarder les racines : si elles sont vertes, c’est bon ! Si elles sont grisâtres ou que le vert perd son éclat, il faut arroser.

arrosage orchidée
Crédits : iStock

Une orchidée en fleur s’arrose tous les 8 ou 10 jours quand elle est en fleur, tous les 15 à 20 jours environ une fois défleurie. Sachez que s’il fait plus chaud, vous arroserez sûrement plus. Ne laissez pas d’eau stagnante dans la soucoupe et attendez que la terre sèche entre deux arrosages. Sinon, il y a un risque les racines puissent pourrir. Alors, posez le pot dans une bassine d’eau quelques minutes puis égouttez bien. Quelques gouttes de citron plairont à ces plantes qui aiment l’acidité et cela peut contrebalancer les effets du calcaire.

4) Les fertilisants pour orchidées

Il ne faut pas en abuser et il serait même judicieux d’en mettre deux fois moins ! Un engrais riche en potassium sera bon pour la croissance des fleurs et un engrais azoté sera bon pour les feuilles.

5) Le rempotage

orchidées
Crédits : Wikimedia Commons/Gzen92

Cette opération s’effectue tous les deux ans avec un pot plus grand d’un centimètre de diamètre maximum pour que l’orchidée soit bien serrée. Après le rempotage, vérifiez que l’orchidée ne bouge pas quand vous secouez le pot. En tant que substrat, vous pouvez utiliser un mélange homogène d’écorces de pin fines (traitées une journée dans de l’aliette pour éliminer les acariens et les champignons), de la sphaigne séchée ou fraîche et des billes de polystyrène.

Attention à ne pas casser ses racines au moment de rempoter une orchidée !

6) Défleuraison

Il faut attendre qu’il ne reste plus de fleur avant d’agir. Coupez les hampes florales en dessous de la première fleur en veillant à couper au-dessus du nœud d’où partira la nouvelle hampe florale. Placez ensuite le tout dans un vase rempli avec de l’eau de pluie à laquelle vous aurez ajouté quelques gouttes de jus de citron et de fertilisant. Après la coupe, placez l’orchidée dans un endroit plus frais (environ 15° et 13° minimum) pendant quelques jours.

La repousse peut être longue. Il faut être très patient. Cela prend parfois des semaines, des mois… voire des années !