in

Comment entretenir et nettoyer un oreiller pour le garder très longtemps

Crédits : iStock

Une fois qu’on a trouvé l’oreiller idéal, on peut parfois le garder jusqu’à 20 ans si on l’entretient bien. Néanmoins, on sait tous qu’un oreiller jaunit avec le temps. En effet, on dort la bouche ouverte, ce qui le recouvre de bave à laquelle s’ajoute la transpiration. Et en plus, on le malmène tellement pendant la nuit qu’il finit par se déformer. Au fil du temps, il perd également de son gonflant, ce qui fait que l’on ne dort plus aussi bien. Du coup, grand-mère s’est creusé la tête pour réunir ses meilleures astuces et solutions naturelles pour éviter de se retrouver avec un oreiller jaunâtre et déformé. Voici des conseils pour entretenir, nettoyer et déjaunir un oreiller fatigué tout en lui redonnant un coup de jeune.

1) Les bons gestes du quotidien pour entretenir son oreiller

laver sa couette en machine balles de tennis
Capture YouTube de la chaîne de Quince Captain HOME
  • Tout d’abord, prenez chaque jour quelques secondes pour secouer votre coussin. Ainsi, cela évitera les amas disparates de garnissage.
  • En outre, n’hésitez pas à aérer vos oreillers de temps en temps lorsque la météo le permet. Cela gardera leur fraîcheur et le soleil leur va entretenir naturellement la blancheur de l’oreiller.
  • Si vous avez un sèche-linge, n’hésitez pas à y glisser votre oreiller une fois par mois. En effet, cela redonne du gonflant aux oreillers et chassera les bosses de garniture agglomérée. Comme pour le lavage des couettes en machine, ajoutez quelques balles de tennis et lancez un cycle.

2) Comment déjaunir un oreiller ?

oreiller blanchir déjaunir
Crédits : Pixabay/Manbob86

La javel nocive ou les produits chimiques ne sont ici pas vos seules options. De nombreux produits d’entretien plus naturels et écologiques permettent de blanchir un oreiller. Parmi ces produits ménagers, on retrouve notamment :

  • Les cristaux de soude
  • Le percarbonate de soude
  • L’eau citronnée à base de jus de citrons frais (environ 6 citrons)
  • Un mélange à base d’eau oxygénée (250 ml) et de jus de citron (125 ml)
  • Ou un autre mélange à base de lait, bicarbonate et savon de Marseille

Pour ce faire, on peut en mettre directement dans le tambour de la machine et ajouter sa lessive habituelle. Sinon, il est possible de laisser tremper le coussin dans la baignoire pendant minimum 2 h (voire une nuit complète) avant de mettre le tout en machine. On s’assurera alors d’ajouter assez d’eau chaude pour bien couvrir l’oreiller. Ensuite, on égouttera en douceur. Généralement, cette deuxième solution convient bien aux vieux coussins fragiles et aux plus encrassés.

3) Entretenir son oreiller en le passant en machine

Crédits : PxHere

Si vous utilisez les astuces blanchissantes ci-dessus, le passage au lave-linge sera obligatoire. En outre, il est conseillé de réaliser un lavage en machine 1 à 2 fois par an pour des questions d’hygiène et confort (acariens, moelleux, etc.). Bien sûr, consultez d’abord l’étiquette pour connaître la température idéale et si le passage au sèche-linge est possible. Généralement, l’oreiller à mémoire de forme n’est pas lavable en machine à laver. Du coup, seule sa housse de protection sera à nettoyer.

Les étapes de nettoyage de l’oreiller :

  • Tout d’abord, mettez le ou les oreillers en machine à haute température. Ajoutez votre lessive, idéalement en poudre, car cette dernière est plus blanchissante. Vous pouvez aussi utiliser votre lessive faite maison spéciale linge blanc.
  • Puis faites deux cycles de rinçage ou enclenchez l’option “rinçage +” (pour retirer les traces de détergent) et deux d’essorage.
  • Ensuite, mettez les oreillers au sèche-linge à une température pas trop chaude. Toutes les 20 minutes, arrêtez la machine et secouez l’oreiller pour lui donner du gonflant avant de relancer l’appareil.
  • Finissez le séchage à l’air libre. Les rayons du soleil aideront pour la blancheur, surtout si vous avez tantôt utilisé du citron ou du savon de Marseille pour le blanchissement. Notez que le séchage à l’air libre est conseillé pour l’oreiller en duvet et qu’il reste une bonne option pour ceux qui n’ont pas de sèche-linge ! C’est juste plus long, alors il faut prévoir le coup.

4) Autre geste possible : garnir son oreiller soi-même !

Crédits : Pixabay/Kakaduart

Il y a plusieurs types d’oreillers : oreiller en plumes, oreiller synthétique… Si rien n’y fait, il faudra peut-être vous résoudre à changer pour un meilleur oreillerou changer de garniture ! En effet, vous pouvez tout à fait ouvrir les coutures et la retravailler avec la main pour défaire et assouplir les gros amas agglomérés. Pour un confort optimal, on peut aussi facilement acheter de la mousse de rembourrage en polyester sur internet ou en mercerie. Choisissez-la hypoallergénique pour éviter les allergies. Ainsi, on remplace la vieille mousse fatiguée et on s’offre un bon maintien contre les douleurs cervicales pour un sommeil réparateur.

Le truc en plus : Le dormeur peut appliquer une housse de protection antiacariens sur un oreiller lambda pour le protéger et améliorer sa durabilité.

Bonne nuit de sommeil à tous avec votre oreiller propre et très confortable !

Articles liés :

Comment blanchir un oreiller qui a jauni

Comment laver un oreiller à mémoire de forme ?

Comment repérer une infestation de punaises de lit (hôtel, maison…)


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.