in

7 astuces pour vous débarrasser des termites à la maison

Crédits : iStock

Le termite est attirée par la cellulose. Cela explique donc son goût pour le bois, et plus particulièrement pour nos parquets, meubles en bois, plinthes et poutres constituant la charpente. Le problème, c’est que ces petites bêtes se reproduisent vite et finissent par devenir un véritable fléau. Ces nuisibles creusent en effet des galeries dans le bois qui se retrouve constellé de petits trous. Une colonie de termites fait donc de gros dégâts sur les zones infestées et il convient d’agir vite pour l’éliminer de sa maison pour éviter ces dégradations. Voici les astuces à connaître pour se débarrasser d’une invasion de termites de manière très efficace sur les meubles, planchers et charpentes. 

1) Un piège à base de cartons

Comme les poissons d’argent, les termites de bois sec aiment deux choses : la cellulose et l’humidité. Pour vous en servir à votre avantage, vous pouvez réaliser des pièges à base de carton pour les désintéresser boiseries ! Pour ce faire, empilez des panneaux de cartons. Puis prenez soin de bien les humidifier. Au bout de trois jours, les colonies auront déménagé de votre meuble pour s’y installer. Vous n’aurez alors plus qu’à brûler le piège, ou mieux, à vous en débarrasser dans la nature, par exemple dans un bois. Le plus important sera d’éloigner ces cartons appâts infestés au maximum des habitations.

2) Prenez soin de vos charpentes

Dans la cave ou le grenier, bouchez les trous avec un produit adéquat, par exemple une cire naturelle. Ensuite, faites un traitement curatif en appliquant généreusement de l’essence de térébenthine à l’aide d’un pinceau. Après séchage, vous pourrez appliquer de l’huile de lavande (un insecticide obtenu avec des fleurs de lavande macérées dans de l’huile d’olive) ou à la créosote de hêtre. Vos bois et matériaux en cellulose seront comme neufs.

Termites
Crédits : iStock

3) Un traitement à l’aloès pour les éléments en bois de la maison

Il est possible de réduire de l’aloès frais ou de l’agave en bouillie en vue de les étaler sur les meubles contaminés ou d’utiliser du gel d’aloe vera. Ils contiennent en effet un suc insecticide. Sinon, il est aussi possible de les couper en morceaux, de les faire sécher et de les réduire en poudre avant de les appliquer sur le bois. Et sinon, il y a aussi la possibilité de concocter une décoction à base de 10 g de feuilles séchées pour 1 litre d’eau ou d’alcool, à laisser quinze jours.

4) La lumière du soleil pour les traiter

Pas envie de vous lancer dans une recette ? Dans ce cas, utilisez le fait qu’elles n’aiment pas la lumière et plus particulièrement le soleil ! C’est donc un excellent moyen de lutte contre termite. Pour ce faire, offrez un petit bain de soleil aux meubles infestés. Pensez à retourner le meuble de temps en temps pour atteindre les parasites du bois qui se seraient cachés à l’ombre, de l’autre côté du meuble.

5) L’acide borique contre les termites

L’acide borique permet de lutter contre les insectes comme les termites et les cafards. En effet, il permet de détruire le système nerveux des termites en le déshydratant. Pour l’utiliser, il suffit de le mélanger à parts égales avec du sucre et du lait. Cherchez à obtenir une pâte avec cette mixture que vous pourrez transvaser dans des bouchons de bouteilles en plastique. Déposez ces capsules non loin des zones infestées par les colonies. Faites attention à ce que vos enfants et animaux ne puissent pas y avoir accès. Répétez le même mélange toutes les trois semaines pour éradiquer toute la colonie.

Termites
Crédits : iStock

6) Faire appel aux ennemis naturels des termites

Comme pour les araignées, blattes, mouches et autres insectes nuisibles, les scutigères s’en nourrissent. Toutefois, difficile de recruter un régiment (et peu de gens oseraient s’y résoudre !). L’on peut toutefois acheter des nématodes dans des magasins spécialisés ou sur internet. Loin d’être aussi impressionnants que les scutigères, ces petits vers vont s’attaquer directement aux larves de termites en y pondant des oeufs. En deux jours, ces parasites qui sont des ennemis naturels des termites permettront leur extermination.

7) Quelques gestes de prévention pour éviter leur retour

Après avoir effectué un traitement anti-termites, il convient d’éviter le retour de ces insectes xylophages :

  • Cela passe tout d’abord par le fait de traiter les problèmes d’humidité dans votre intérieur. Commencez par traiter les fuites et éliminer les eaux stagnantes en plus de vérifier vos installations de ventilation (VMC). En effet, les termites ont besoin d’eau pour survivre. Priver ces bestioles de cet élément va donc limiter leur prolifération !
  • Au passage, pensez à nettoyer les gouttières et boucher les fissures leur offrant un point d’entrée dans votre maison.
  • En plus de garder le logement sec, vous pouvez utiliser un traitement préventif. Mélangez de la perméthrine avec du vernis à bois ou de la peinture pour une application sur les zones anciennement infestées. Cela va les repousser !
  • Du reste, surveillez les signes attestant d’une installation de nids de termites (ex : tunnels de boue visibles sur le sol du sous-sol ou aux abords, trous dans les meubles, présence de sciure de bois…).

Et si rien n’y fait pour l’éradication de l’infestation, faites appel à un professionnel qui utilisera des insecticides et traitements chimiques professionnels. Attention, il est obligatoire de déclarer la présence de termites dans votre bien immobilier en mairie !