in

Brûlures d’estomac : 5 erreurs qui empirent la situation

Crédits : iStock
Brûlures d’estomac : 5 erreurs qui empirent la situation
noté 5 - 1 vote

Le repas est souvent vécu comme un moment de plaisir. Néanmoins, on peut se prendre à le craindre lorsqu’il s’accompagne de problèmes de digestion ! En effet, quel plaisir y a-t-il à bien manger si cela se solde sans arrêt par des brûlures d’estomac ? Heureusement, on peut souvent les estomper très facilement, car ce sont souvent nos mauvaises habitudes qui les favorisent. Ainsi, en changeant quelques détails, vous réduirez grandement ces brûlures. Pour ce faire, découvrez les erreurs qui empirent la situation.

1) Vous mangez en quatrième vitesse

manger repas fourchette bouchée
Crédits Pixabay/Bohed

Malheureusement, on n’a pas toujours le loisir de prendre son temps au moment du repas, surtout le midi. En plus, certains ont un bon goût de fourchette et engloutissent tout en quelques minutes. Néanmoins, comme pour les remontées acides, les brûlures nécessitent une bonne mastication. Cela favorise la production de salive et donc le broyage des aliments et offre une compensation face aux excès d’acidité. Aussi manger plus lentement, offre de nombreux avantages. Par exemple, le corps a le temps d’envoyer au cerveau des signaux de satiété pour calmer durablement la faim et limiter les fringales. Du coup, profitez bien de chaque bouchée. Et aussi, même si c’est plus pratique pour des raisons d’emploi du temps, évitez le sport juste après le repas. Vu qu’il va favoriser les aigreurs, il faudrait plutôt attendre deux ou trois heures avant d’en faire !

2) Vous faites les mauvais choix au niveau des boissons

boire de l'eau verre hydratation ne pas faire
Crédits : Pexels/Daria Shevtsova

Tout d’abord, sachez qu’il n’est jamais bon de trop boire le soir en cas de brûlures gastriques. En effet, une grosse quantité de liquide va jouer sur la pression intragastrique. Aussi, il convient de se méfier des boissons qui augmentent cette même pression. C’est le cas des eaux gazeuses et des sodas. Enfin, ne buvez pas plus de trois ou quatre tasses de café par jour, car il agresse les muqueuses digestives. Il faudra donc surveiller votre consommation !

3) Vous ne mangez pas assez de fruits et légumes

Crédits : Pixabay/Estefaniardz18

En plus de nous faire faire le plein d’antioxydants, minéraux et vitamines, les fruits et légumes constituent le meilleur rempart contre les brûlures d’estomac. En effet, leurs nutriments favorisent les défenses naturelles qui permettront de calmer les inflammations de l’estomac et de l’œsophage. Ainsi, plus on en mange, plus le corps sera paré à faire face aux désagréments liés à la digestion. De fait, mangez-en beaucoup et de toutes les couleurs ! Si néanmoins vous digérez mal les fruits (un problème très commun), pensez à les privilégier en dehors des repas. Vous éviterez ainsi les ballonnements !

4) Vous laissez le stress prendre le dessus

yoga exercice sport extérieur
Crédits : Pixabay/StockSnap

En stimulant l’acidité, le stress va également vous rendre plus sensible aux douleurs et plus particulièrement aux brûlures. Par contre, vous aurez moins ces désagréments si vous faites des activités relaxantes : sophrologie, coloriage, exercices de respiration, etc. Trouvez simplement celle qui vous convient le mieux et lancez-vous pour calmer votre estomac en même temps que votre esprit !

5) Vous faites trop confiance aux médicaments pour calmer vos brûlures d’estomac

femme cachet médicament comprimé traitement
Crédits : iStock

Certes, tous les médicaments anti-acidité disponibles dans ordonnance sont très pratiques. Cependant, il ne faut pas tomber dans le piège qui consiste à en abuser. En effet, ces derniers peuvent s’avérer plutôt bénéfiques en pleine crise. Mais des effets secondaires peuvent survenir en cas de prise plus chronique. Des études estiment qu’ils nuisent à la flore digestive en la déséquilibrant. Ainsi, mieux vaut opter pour des solutions naturelles plus douces, mais efficaces. En la matière, on peut par exemple se fier à la classique cuillère de bicarbonate diluée dans l’eau tiède. Il y a aussi les comprimés à base d’algue (lithotamne) accompagnée de réglisse ou d’aloe vera à prendre pendant un mois.

Source

Articles liés :

Voici la potion magique contre les brûlures d’estomac

Reflux gastriques (RGO) : l’alimentation et les remèdes pour y mettre fin

Alimentation et médicaments : 7 associations désastreuses à ne pas faire