in

7 astuces pour vous débarrasser des larves de hanneton

Crédits : iStock
5/5 - (1 vote)

Au retour des beaux jours, notre jardin est la proie de nombreux parasites et insectes nuisibles en tout genre. Ces bestioles phytophages viennent s’attaquer aux plantes vertes et les laissent à l’agonie. En la matière, les larves de hanneton sont particulièrement redoutées, car la période de ponte est très courte, mais intense. Et une fois installées dans la terre chaude et meuble du jardin, ces petites bêtes font de gros dégâts sur les plantations.  Heureusement, il est très facile de se débarrasser de ces vers blancs sans nuire à la biodiversité avec des produits chimiques. Aux pesticides, préférez ces 7 astuces de grand-mère qui protégeront vos plantations de tubercules et collets ou racines de plantes diverses de ces ravageurs. Agissez vite dès que vous constatez leur arrivée !

Avec ces solutions, vos plants de vivaces, carottes, arbustes, navets, pommes de terre, betteraves, etc. ne craindront plus rien. Attention toutefois à ne pas confondre ces bébés hannetons avec la cétoine qui se cache dans le compost et ne représente aucun danger pour le jardin et le potager.

1) La binette à la rescousse contre les larves de hanneton

Bien biner son jardin est la technique la plus traditionnelle et naturelle pour combattre ces petites bêtes. Au retour de la belle saison, retournez la terre, puis grattez-la doucement avec une binette sur 6 ou 7 cm. Cela va alors faire remonter les vers à la surface et vous n’aurez plus qu’à les ramasser dans un contenant hermétique. Nous vous déconseillons de les relâcher plus loin, par exemple chez le voisin. Ils risquent de revenir tôt ou tard. Préférez les donner aux poules, aux oiseaux ou aux hérissons. Tous en raffolent !

Bon à savoir : si vous avez des taupes dans votre jardin, vous pourrez aussi compter sur elles vous les boulotter sous terre quand elles les croiseront. 

2) Protégez votre jardin de l’invasion

herbe
Crédits : Skitterphoto / Pixabay

Pour pondre, le hanneton préfère une terre meuble et un peu humide dans laquelle les larves n’auront aucun mal à s’enfoncer. Pendant le mois de juin, quand la lumière décline, ils se rapprochent de leur lieu de ponte et s’en donnent à cœur joie. Dès que vous voyez arriver les premiers insectes, rendez votre jardin moins hospitalier. Vous pouvez par exemple décider de laisser les herbes hautes pousser pour leur barrer le passage. Sinon, recouvrez temporairement la terre fraîchement retournée avec des pierres, des copeaux, des feuilles de chou ou encore un voile. Mieux encore, vous pouvez planter du trèfle blanc qui est très toxique pour ces animaux.  Enfin, il est aussi possible de laisser les poules vadrouiller le soir ou de lancer l’arrosage automatique à leur heure de sortie pour que les hannetons ne viennent pas pondre.

3) Le marc de café contre les larves de hanneton

filtre à café marc de café
Crédits : iStock

Le marc de café est très utile au jardin, et notamment pour faire fuir de nombreux insectes indésirables. Dès le début des premières chaleurs, saupoudrez-en sur vos terres pour faire remonter les vers blancs. L’odeur de café va les faire fuir à vitesse grand V et vous n’aurez plus qu’à les récolter à la main. Cette astuce a également un effet préventif sur les hannetons qui auraient l’idée de venir pondre à côté.

4) Les feuilles de chou, l’astuce traditionnelle de choc

feuille de chou
Crédits : iStock

Les feuilles de chou ont le pouvoir de repousser les vers blancs de manière très efficace. Pour ce faire, il suffit de broyer des feuilles et de les éparpiller sur la terre. Concentrez votre épandage surtout au niveau des plantes et zones que vous pensez victimes d’une infestation. Vous n’aurez alors plus qu’à laisser agir avant de retourner la terre et ramasser les petites bêtes restantes.

5) Les trognons de pomme, l’astuce qui étonne

pomme coupée
Crédits : Pixabay/Pezibear

Préparez un piège pour les larves de hannetons en utilisant tout simplement un trognon de pomme. Il suffit d’en enfouir plusieurs dans la terre au niveau des zones que vous pensez infestées. Ensuite, laissez poser pendant une journée complète, le temps d’attirer les vers. Vous n’aurez alors plus qu’à retourner un peu la terre autour des trognons et à ramasser les petites bêtes qui se seraient amassées.

Bon à savoir : Vous pouvez aussi recycler vos trognons en cuisine pour préparer de la pectine pour vos confitures maison. 

6) La terre de diatomée

terre de diatomée
Crédits : iStock

Oubliez les pesticides chimiques. La terre de diatomée n’a en effet rien à envier à ces produits phytosanitaires qui empoisonnent les sols. Et contrairement aux astuces précédentes, celle-ci va vous permettre de tuer ces petites bêtes. C’est donc une bonne solution pour les jardiniers qui font face à une très grosse invasion. Cet actif insecticide naturel va en effet assécher le corps de ces insectes ravageurs. Il suffit d’en saupoudrer et de laisser agir. L’effet est radical !

7) Les nématodes pour en venir à bout

Vive la lutte biologique pour un jardin en bonne santé et un jardinier qui ménage ses efforts ! Après les larves de coccinelles contre les pucerons, adoptez les nématodes contre les larves de hannetons. Il s’agit ici de vers microscopiques à introduire dans la terre. Une fois sur place, ces petits agents vont se charger de parasiter les squatteurs indésirables. Cela finira par les tuer.