in

Confiture : découvrez la recette de la pectine maison

Crédits : Congerdesign / Pixabay

Si vous faites vos propres confitures, vous connaissez certainement déjà la pectine. Il s’agit d’une substance végétale présente dans les pépins et la peau de certains fruits (coing, groseille, pomme…) ainsi que dans le zeste d’agrumes. C’est un ingrédient très important puisqu’il permet de faire gélifier sa confiture en association avec une bonne quantité de sucre et un acide (souvent du jus de citron). Cela permet de réduire le temps de cuisson et de rendre les confitures moins liquides. Bien souvent, on se rend en supermarché. Toutefois, les amateurs de fait maison peuvent aussi tout à fait préparer leur propre pectine 100% naturelle et encore plus efficace que la pectine sous forme de poudre du magasin. Avec la bonne recette, c’est très facile d’autant que cela permet de réutiliser des déchets alimentaires qui auraient sinon fini à la poubelle ! Mettez le zéro déchet à l’honneur et découvrez la recette grâce à nos instructions détaillées.

Quels ingrédients ?

Toute l’année, conservez précieusement épluchures et trognons de pommes dans un sac congélation hermétique au congélateur. Idéalement, utilisez des pelures de fruits bio préalablement nettoyées et réunissez au minimum un kilo de matière première. Cela peut sembler beaucoup. Toutefois, cela vous assurera que vos ingrédients ne brûleront pas et que vous obtiendrez suffisamment de pectine. Hormis cela, il vous faudra des moules en silicone pour faire des doses adéquates en vue de vos futures recettes de desserts et confitures. Il vous faudra enfin de l’eau en un poids équivalent à vos restes de pommes.

Comment préparer de la pectine : la recette !

1) Tout d’abord, glissez vos épluchures et trognons dans une grande cocotte. Ajoutez de l’eau et portez à ébullition. (Surtout, ne mettez pas trop d’eau : elle doit à peine recouvrir les restes de pommes.)

2) Ensuite, baissez le feu et recouvrez votre casserole avec un papier cuisson percé au milieu (cela limite une trop forte d’évaporation). C’est parti pour 2h de cuisson en remuant de temps en temps ! Les parfums qui se dégagent alors sont délicieux !

3) Suite à cela, vous pourrez filtrer votre préparation au chinois. Il est ici déconseillé de presser trop fort pour récupérer le maximum de jus. Sinon, votre pectine sera transparente et trop diluée. Vous pouvez en revanche récupérer la pulpe pour faire de la compote.

4) Vous n’avez plus qu’à transvaser dans des moules en silicone et mettre votre pectine à congeler.

5) Une fois solidifiée, vous pourrez la démouler et glisser le tout dans un sachet. Quid du dosage ?Avec ce type de moule, vous aurez besoin d’ajouter une à trois doses de pectine lors de la cuisson de la confiture, du nappage ou de la marmelade pour avoir la bonne consistance et une bonne tenue !

Sa dissolution est très facile et son pouvoir épaississant idéal. La gélification des confitures (fruits rouges, citrons, myrtilles, groseilles, mûres, abricots, framboises, groseilles, prunes, cerises oranges, fraises…), des gelées et des nappages pour desserts, entremets et autres confiseries sera un jeu d’enfant. Vos délicieuses préparations n’en seront que plus réussies. Et surtout, c’est très malin ! Amis gourmands : à vous de jouer…