in

6 astuces simples pour faire des économies sur vos factures de chauffage

Crédits : iStock

Petit à petit, les températures fraîches s’installent au point où il commence à faire bien froid. Du coup, on doit augmenter le chauffage à contrecœur, sachant pertinemment que les factures de chauffage vont grimper… Heureusement, quelques bons gestes permettent de faire de belles économies. Et il n’est pas forcément nécessaire de baisser le thermostat et de subir le froid hivernal depuis son nid douillet ! Souvent, il suffit d’optimiser son aménagement intérieur et de prendre quelques bonnes habitudes pour réduire ses factures énergétiques. Découvrez comment diminuer votre facture de chauffage.

1) Préparez votre habitation à faire face au froid

Crédits : pxhere

Sans faire de travaux, on peut tout à faire favoriser une meilleure isolation thermique pour son logement. Tout d’abord, il faut faire la chasse aux courants d’air qui causent des déperditions de chaleur. En effet, l’air froid s’engouffre très facilement avec la moindre petite ouverture. Avec votre main ou équipé d’une bougie allumée ou bâton d’encens, faites la chasse aux entrées d’air des portes et fenêtres. Vous pourrez ainsi :

  • Installer des boudins aux pieds des portes
  • Munir les fenêtres de joints isolants pour les rendre plus étanches
  • Installer des rideaux épais aux fenêtres et bien fermer les volets pour vous isoler du froid extérieur et garder la chaleur intérieure
  • Améliorer l’isolation de la porte de garage

En outre, pensez à isoler vos tuyaux de chauffage s’ils passent par des pièces non chauffées ou par l’extérieur. Pour ce faire, il existe des gaines ou manchons spéciaux pour servir d’isolants thermiques. Enfin, vu qu’un sol mal isolé nous fait perdre 10% de chaleur, pensez à mettre des tapis.

2) Pour réduire vos factures de chauffage, ouvrez les portes et fenêtres à bon escient

coin lecture douillet lire fenêtre détente
Crédits : Pixabay/StockSnap

Dès qu’on va d’une pièce à l’autre ou que l’on ouvre une fenêtre, le chaud s’en échappe et le froid l’y remplace. Néanmoins, hors de question de vivre cloîtré sans jamais aérer, d’autant que l’humidité augmente la sensation de froid. Alors, nous vous conseillons d’aérer chaque jour 5 à 10 minutes. Faites le soit le matin pour que la maison ait le temps de chauffer dans la journée, soit le midi si la température y est plus élevée. Du reste, gardez vos pièces fermées et plus encore pour celles que vous chauffez moins, car vous n’y allez jamais. Par contre, n’arrêtez pas complètement de chauffer les pièces inutilisées. Sinon, l’air chaud risque de s’y glisser. Chauffez-les au minimum et pensez ici aussi au boudin de porte.

3) Prenez soin de votre appareil de chauffage pour réduire vos factures

Crédits : iStock

Entretenir ses appareils est un geste clé pour qu’ils fonctionnent au mieux. En plus, un mauvais entretien augmente la consommation d’énergie. Pour une chaudière mal entretenue, cette augmentation peut vite atteindre les 10 % ! Bien sûr, le nettoyage du radiateur est un point crucial. Néanmoins, il faudra également :

  • Purger ces mêmes radiateurs tous les 6 mois, idéalement avant et après les périodes de chauffe
  • Dépoussiérer les grilles des convecteurs pour les chauffages électriques pour mieux laisser la chaleur se libérer
  • Entretenir sa chaudière (rappelons que l’entretien de la chaudière est obligatoire annuellement)
  • Changer de chaudière tous les 15 ans
  • Ramoner chaque année votre cheminée

4) Réduire ses factures de chauffage avec ses radiateurs

chauffage dépenses radiateur
Crédits : iStock

Surtout, ne bloquez pas le passage de l’air chaud avec des meubles. En clair, dégagez le passage autour des radiateurs pour qu’ils chauffent la pièce plus efficacement sans augmenter le thermostat. Si des meubles sont installés autour, ce sont eux qui vont être réchauffés… pas vous ! Aussi, vous pouvez installer un film isolant derrière chaque radiateur pour renvoyer la chaleur dans la pièce au lieu de chauffer le mur. Et pour les tout petits budgets, sachez que vous pouvez utiliser… du simple papier d’aluminium en guise de film isolant ! Par contre, cela fonctionnera uniquement sur les radiateurs en fonte. Sur un radiateur en eau, il y a aussi la possibilité d’installer un diffuseur de chaleur.

5) Un chauffage des pièces à bonne température pour réduire les factures

chauffage radiateur
Crédits : Pixabay/ri

Baisser le chauffage d’un degré, ce n’est pas grand-chose. Et pourtant, cela permet d’économiser 7% sur votre facture énergétique ! Bref, choisir la bonne température peut faire toute la différence. Et si vous voulez économiser, il faut oublier l’idée de passer l’hiver en débardeur chez vous. En revanche, il faut aussi oublier l’écueil inverse qui consisterait à ne pas chauffer, notamment en votre absence. Les canalisations risquent de geler, l’humidité va s’installer et le radiateur va consommer beaucoup plus pour rattraper à votre retour ! Bref, ce n’est pas non plus une bonne idée d’arrêter le chauffage quand vous allez travailler. Les bonnes températures (à programmer si possible avec le thermostat pour plus de facilité) sont :

  • 12°C au minimal pour préserver les canalisations
  • Le réglage hors gel pour les plus longues absences
  • 19/20°C dans les pièces à vivre
  • 16 ou 17°C pour les chambres (ou alors enclencher le mode nuit, en général le bouton avec la lune)

Et pour une chaudière ?

Une chaudière à 85/90°C, c’est 1000 euros jetés par la fenêtre en deux mois… Alors, comptez environ 55 à 60°C pour éviter le développement des bactéries et garder un certain confort. Et surtout, demandez à l’installateur ou la société d’entretien si le calibrage est bon.

6) En dernier recours, vous pouvez investir dans de meilleurs équipements

aides isolation combles rénovation énergétique
Crédits : Pxhere

Attention, on ne parle pas du triple vitrage, bien trop onéreux pour de faibles avantages par rapport au double vitrage ! On pense plutôt aux travaux de rénovation énergétique permettant de faire des économies d’énergie et donc des économies financières. Cela peut passer par l’installation d’une meilleure isolation ou d’un système de chauffage plus récent et plus performant. Entre l’énergie solaire, le poêle à bois ou encore le puits canadien, les choix ne manquent pas. Plus chère, l’option des travaux reste néanmoins la dernière solution si tout le reste a échoué…

Articles liés :

4 astuces pour avoir chaud sans chauffage chez soi

Chauffage et énergie : 12 idées reçues qui plombent votre facture

Comment obtenir plus de luminosité en consommant moins d’énergie ?


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.