in

Allergie au pollen : 8 aliments pour la soulager

Crédits : iStock

Éternuements, démangeaisons, yeux qui coulent, nez qui coule ou gratte, toux, conjonctivite, poussées d’eczéma, picotements, urticaire de contact, état de fatigue générale… Les symptômes liés aux allergies saisonnières peuvent être très désagréables. De ce fait, tout est bon à prendre pour soulager sa rhinite allergique. Or, vous savez peut-être déjà qu’il y a souvent des allergies croisées entre les pollens et certains aliments (tomates, pêches, etc.). Les consommer peut ainsi empirer les crises allergiques. Toutefois, d’autres aliments peuvent au contraire s’avérer bénéfiques pour combattre l’allergie au pollen naturellement. Voici une petite liste pour faire face à la saison des graminées plus sereinement et qui s’adresse à toutes les personnes allergiques !

1) Les fruits riches en vitamine C à l’honneur

vitamine C
Crédits : iStock

Cela englobe bien sûr les agrumes (orange, pamplemousse, citron, etc.), mais aussi la goyave, le poivron jaune, le persil ou encore le kiwi ainsi que d’autres aliments dans cette liste. En fait, la vitamine C agit de plusieurs manières. Déjà, elle permet de booster le système immunitaire, ce qui aide à affronter plus vaillamment une allergie. Et en plus de booster l’immunité, elle combat la fatigue associée à l’allergie pollinique et bloque la sécrétion d’histamine par les globules blancs.

Pour améliorer, vos défenses immunitaires, pensez aussi aux aliments fermentés (yaourt, kéfir, choucroute, kombucha fait maison, etc.).

2) L’ail et l’oignon

ail oignon
Crédits : Pixabay/Arcaion

L’ail et les oignons sont riches en quercétine qui agit comme un antihistaminique naturel. L’ail est en plus de cela un excellent antioxydant et l’oignon est anti-inflammatoire. Parmi les autres aliments qui en contiennent pour mieux prévenir l’allergie au pollen, il y a aussi les baies rouges, le thé noir et le raisin rouge. La pomme bio consommée avec la peau en contient également. Toutefois, évitez-la en cas d’allergie au pollen de bouleau pour éviter le risque d’allergie croisée.

3) Le chocolat noir

chocolat noir cacao
Crédits : Flickr/Marco Verch

Consommé de préférence cru, il permet de lutter contre l’allergie au pollen et les symptômes associés. En effet, il permet de réduire le taux d’anticorps stimulés par l’immunoglobuline E. Amis gourmands, faites-vous plaisir pendant la saison des pollens !

4) Les brocolis

brocoli
Crédits : ImageParty / Pixabay

De nombreux fruits et légumes comptent parmi les aliments anti-allergie au pollen (avocat, graines, légumes à feuilles vertes, fruits à coque, etc.). Néanmoins, le brocoli fait partie des aliments les plus riches en vitamine C. Il permet donc de contrer l’allergie au pollen très efficacement. En plus d’être un antihistaminique naturel permettant le blocage de la sécrétion de l’histamine par les globules blancs, il fait aussi partie de la famille des crucifères. Or, ces légumes aident à dégager les voies respiratoires encombrées par le mucus. Consommer des brocolis a donc un intérêt double pour limiter les réactions allergiques et apaiser vos muqueuses.

5) Le chou

chou kale
Crédits : iStock

En parlant de crucifères, impossible d’oublier le chou ! De préférence, optez pour le chou kale ou le chou frisé. En effet, tous deux sont très riches en caroténoïdes permettant un soulagement très efficace du rhume des foins. Pour ce faire, il ne faut pas hésiter à cuisiner le chou avec une matière grasse pour permettre une maximisation de ses vertus bénéfiques. Ici, une simple huile d’olive de qualité pourra convenir. Néanmoins, vous pouvez aussi décider d’utiliser des huiles végétales bio extraites à froid riches en oméga-3 et donc très bénéfiques à elles seules aussi. C’est le cas de l’huile de noix, de chanvre, de cameline, de colza ou encore de germe de blé.

6) Le raisin noir et le cassis

cassis
Crédits : Torange

Ces fruits contiennent du resvératrol, le fameux polyphénol qui leur prête cette couleur pourpre si particulière. Or, des études scientifiques ont confirmé que ce phytonutriment permettait de diminuer la réaction allergique !

7) L’ananas

Crédits : Pixabay/Estefaniardz18

On vous avait déjà parlé de la broméline de l’ananas permettant de favoriser la circulation sanguine. Cependant, l’ananas contient aussi de la bromélaïne, un anti-inflammatoire qui aide à apaiser des sinus irrités par les allergies. En outre, on y retrouve bien évidemment de la vitamine C, ce qui ne gâche rien, bien au contraire ! Idéalement, préférez toutefois l’ananas frais plutôt que l’ananas en conserve.

8) Et pour finir, l’ortie, parmi les aliments les plus efficaces face aux pollens

infusion orties plantes drainantes
Crédits : iStock

Comme les œufs de caille, c’est l’un des meilleurs aliments contre le pollen, car l’ortie contient de l’histamine. Consommer de l’ortie permet donc d’améliorer la tolérance de votre organisme aux allergènes et de transformer votre terrain allergique. Bref, cela aide à la désensibilisation du corps. Pour ce faire, on peut réaliser une soupe d’ortie maison afin de faire le plein de vitamine C. Sinon, il est possible de s’en faire une tisane, l’occasion d’ajouter un peu de miel bio local qui va aussi vous désensibiliser aux pollens environnants ! Dans tous les cas, consommez toujours l’ortie cuite pour supprimer son effet urticant.