in

6 moyens d’arriver à moins grignoter (reposez ce gâteau !)

Crédits : iStock

Vous êtes du genre à avoir faim tout le temps et à garder une collation à portée de main à tout instant en cas d’ennui (biscuits ou gâteaux, bonbons, produits sucrés, chips…) ? Si en plus vous vous laissez aller à de nombreux grignotages, votre santé risque d’en pâtir. Néanmoins nous sommes tous sujets à ces petits moments de gourmandise où la faim ne rentre pas forcément en ligne de compte. Or, le risque n’est pas juste de grossir. En effet, les fringales donnent alors au corps de mauvaises habitudes. Celui-ci se met à réclamer de la nourriture en dehors des repas et on a encore plus envie de grignoter entre les repas. Et ne parlons pas de toutes ces tentations dans les placards qui font exploser votre glycémie… Voici quelques astuces et bonnes habitudes alimentaires pour calmer les envies de grignotage compulsif et limiter la prise de poids !

1) Moins grignoter passe par un bon comportement alimentaire

Crédits : magyi / Pixabay

Soigner ses repas, c’est éviter d’avoir une sensation de faim inopinée au cours de la journée. Il convient donc de manger correctement en ayant des repas sains et équilibrés. Le trop sucré et le trop salé sont à laisser de côté en faveur des légumes, des fruits, des féculents ainsi que des viandes maigres. Bien manger permet aussi de réduire le phénomène de variation de la glycémie (et donc la faim). Foncez particulièrement sur les aliments riches en fibres (notamment solubles comme dans le son d’avoine) et la patate douce, les lentilles, les pois chiches, les haricots, le quinoa, le boulgour, le pain au levain, le pain aux céréales, la baguette traditionnelle (plutôt que le pain complet pour l’indice glycérique) ou encore les noix et les amandes (et les autres matières grasses de ce type qui régulent la glycémie)

Pensez aussi à bien mâcher et à prendre votre temps pour ressentir la sensation de satiété. Chaque repas devrait durer entre 35 et 40 minutes et ne pas se passer devant la télé ! Les distractions pendant le repas nous empêchent de manger en pleine conscience. Et pour lutter contre le grignotage, ne sortez jamais de table en ayant faim.

2) Soyez réglé comme une horloge pour moins grignoter

Crédits : alfcermed / Pixabay

Définissez des horaires pour vos repas et essayez de vous y tenir au maximum tous les jours sans jamais sauter de repas. Vous prendrez ainsi le rythme et cela vous aidera à garder la ligne !

Il est souvent conseillé de prendre un repas toutes les 4 h pour que le corps n’ait pas faim. Pensez donc aussi à préparer des encas légers (fruits, laitage, carottes, fromage blanc, fruits secs, carré de chocolat noir à laisser fondre sur la langue, etc.) pour le goûter ! Vous éviterez ainsi plus facilement les pulsions et craquages intempestifs .

3) Préparez une petite eau au citron

Crédits : Myriams-Fotos / Pixabay

Entre l’acidité et la pectine, cette boisson a tout ce qu’il vous faut pour contrôler votre appétit. Ce coupe-faim naturel vous aidera aussi à faire la distinction entre une sensation de faim liée à la soif et une vraie faim ! Quand on a un petit creux, on peut aussi simplement boire un grand verre d’eau  et attendre quelques minutes. Si on n’a plus faim, c’est qu’en fait, notre corps envoyait des signaux de faim, car il avait soif. Cette astuce est à connaître pour éviter de grignoter inutilement.

4) Ne négligez pas le repas du matin pour moins grignoter

Crédits : WerbeFabrik / Pixabay

Un vrai petit déjeuner équilibré est un bon allié anti-grignotage ! Vous serez en effet bien calé et serez beaucoup moins tenté de craquer. Pour un petit-déjeuner sain, on fuit les viennoiseries, le pain blanc, le beurre… Préférez des céréales, un fruit, du lait demi-écrémé, du thé ou un café sans sucre pour une impression de satiété.

5) Brossez-vous les dents

Crédits : PourquoiPas / Pixabay

Se brosser les dents permet de couper la faim. Et si vous êtes assez téméraire pour prendre une bouchée quand même, le goût du dentifrice risque de couper toutes vos envies de continuer. Le thé à la menthe est également un coupe-faim.

6) On craque intelligemment

Crédits : AlexanderStein / Pixabay

Parfois, le corps nous envoie des signaux malgré les efforts. Dans ce cas-là, ne les ignorez pas ! Vous avez envie de chocolat, mais vous vous privez pour maigrir ? Mauvaise idée… Prenez-en quelques carrés, mais n’abusez pas. Un sentiment de frustration risque de créer encore plus de frustration. Or, culpabiliser comme les émotions négatives nourrissent l’envie de manger. Il faut aussi réapprendre à se faire plaisir sans abuser !