in

14 aliments pour une meilleure immunité et une santé de fer

Crédits : iStock

8) Le thé

Crédits : Pixabay/Dungthuyvunguyen

Vous aimez boire plusieurs tasses par jour ? N’arrêtez pas, vous avez tout bon ! Une étude d’Harvard avait même montré que ceux qui buvaient cinq tasses de thé noir par jour avaient dix fois plus d’interférons dans le sang (des protéines anti-virus) que d’autres personnes qui avaient bu une boisson chaude quelconque. En soi, que vous optiez pour un thé noir ou vert, vous ferez toujours le plein de L-théanine, un acide aminé bon pour l’immunité.

9) Le chou kale

Crédits : iStock

Vous pouvez sans risque vous tourner vers la vitamine A que vous retrouvez notamment dans le fameux chou kale, un type de chou ancien frisé non pommé auquel on prête mille vertus, notamment au niveau de l’immunité. Chez le primeur, prenez les aliments de couleur orange ou qui présentent de belles feuilles vertes pour vous faire une santé de fer.

10) Le boeuf

Crédits : iStock

90 petits grammes vous fourniront 30 % des apports journaliers recommandés en zinc. Or, une carence en zinc est souvent à pointer du doigt pour une immunité un peu faible. Même une petite carence peut être une porte ouverte aux infections puisque ce composé est important pour le développement des globules blancs.

11) Les patates douces

Crédits : auntmasako / Pixabay

Vous ne voyez peut-être pas votre peau comme un organe de protection. Cependant, où en seriez-vous sans cette barrière face aux agressions extérieures qui permet aussi d’éliminer certains déchets présents en excès dans d’autres organes. Pour prendre soin de cet organe éliminatoire crucial, optez simplement pour des aliments riches en vitamine A. Cela permet de favoriser la production de tissus conjonctifs. Si vous ne savez pas dans quels aliments en trouver, vous pouvez aisément vous tourner vers les aliments de couleur orange vif intense, signe de leur richesse en bêtacarotène. Cela inclut donc les carottes, les courges, mais aussi les patates douces.

12) Les poivrons

Crédits : PublicDomainPictures

On entend parler de la vitamine C à tout va et il y a une raison à cela : en plus d’être excellente pour la peau, c’est une barrière entre vos organes et les organismes nuisibles. Une carence peut par ailleurs vous rendre plus sensible aux risques d’infections alors qu’une consommation régulière permet de réduire les infections respiratoires et leurs symptômes dans la durée et l’intensité si vous êtes malade. Et attention, la richesse en cette vitamine ne se retrouve pas que dans les oranges… Certains fruits et légumes les coiffent au poteau : poivron rouge ou jaune, kiwi, persil, goyave, brocoli…

13) Le kéfir

Crédits : Flickr/Pain Chaud

En consommer quelques fois par semaine permet le plus souvent de faire le plein de Lactobacillus reuteri (une bactérie lactique qui stimule les globules blancs). Une étude menée pendant 80 jours auprès de 181 employés dans une entreprise suédoise avait démontré que ceux qui prenaient des suppléments de cette bactérie avaient 33 % de chances en moins d’être malades par rapport à ceux qui avaient eu un placebo.

14) Une soupe au poulet

Crédits : Pixabay/Schlauschnacker

Boire un bol de soupe asiatique aux nouilles et au poulet pour se sentir mieux quand on est malade ? Cela peut paraître étonnant, mais c’est pourtant bien ce qu’à annoncé l’Université du Nebraska (États-Unis) après avoir étudié treize marques différentes de soupes asiatiques aux nouilles et au poulet. Selon eux, les ingrédients qui composent ce type de soupe permet de bloquer la migration de cellules inflammatoires. Lorsque l’on cuit du poulet, cela relâche un composé  (la cystéine) qui ressemble à s’y méprendre à l’acétylcystéine, un acide aminé non essentiel qui stimule la production d’un antioxydant important et qui agit sur le mucus, ce qui explique son utilisation pour traiter la bronchite. Ici, le breuvage au poulet permet également d’éviter l’épaississement du mucus. En outre, des aliments comme les oignons, ails et autres épices ajoutés sont aussi un plus pour l’immunité. Pour information, on retrouve la cystéine dans l’oignon et l’ail bien sûr, mais aussi dans les graines, la levure de bière, le brocoli, les choux de Bruxelles, les produits laitiers, les oeufs, le poisson, la viande, le germe de blé…

Redécouvrez aussi nos remèdes naturels pour renforcer votre système immunitaire avant l’hiver.