Ne les jetez plus ! 6 utilisations incroyables des graines de courge

utilisations des graines de courge citrouille
Crédits : iStock
4/5 - (3 votes)

Les cucurbitacées comptent jusqu’à 800 variétés, parmi lesquelles on retrouve les courges qui nous régalent pendant la saison hivernale. Très appréciées pour une décoration d’Halloween ou aux tons de l’automne, mais aussi délicieuses dans nos recettes sucrées et salées, les courges sont des légumes très nutritifs dont on peut difficilement se passer pendant les mois les plus froids de l’année. Toutefois, après une consommation en velouté, en gratin, en tarte dessert, en purée ou en accompagnement, les graines qui s’y cachent finissent bien souvent dans la poubelle. Pourtant, comme avec le melon ou la pastèque qui illuminent nos étés, les graines de courge ont également leur place dans nos assiettes ou au jardin. Découvrez donc quelques astuces anti-gaspillage pour tirer parti au maximum de ces douceurs de saison !

En complément, testez également notre recette de confiture aux graines et peaux de courges.

Quelles graines de courge peut-on manger ? Quel intérêt y a-t-il à les consommer ?

Citrouille, courge musquée, courge spaghetti, butternut, courge de Siam, potiron, Lady Godiva… Sur nos étals, les courges se multiplient et se ressemblent parfois beaucoup avec des appellations parfois similaires. Leur grand avantage est que, quel que soit leur nom ou variété, toutes ont des graines comestibles à l’exception des graines de coloquintes. Néanmoins, ces courges décoratives (de toutes les couleurs et parfois biscornues) sont de toute façon non destinées à la consommation. Par expérience, vous découvrirez par ailleurs certes que celles du potimarron sont un peu grosses et protégées d’une coquille épaisse. Elles ne sont donc pas très agréables sans décorticage préalable, mais c’est bien la seule nuance notable.

graines de courge
Crédits : Flickr/Marco Verch

En plus de pouvoir se manger, toutes ces graines apportent de très nombreux bénéfices. Cela s’explique par le fait qu’elles sont riches en fibres alimentaires et en protéines vitamines, mais aussi en minéraux et oligo-éléments (zinc, magnésium, vitamine A, etc.). Cela leur confère des propriétés anti-fatigue, vermifuges, diurétiques et laxatives. Idéales pour la digestion, elles sont un gros plus pour une alimentation de saison saine, gourmande et énergisante.

Comment récupérer les graines de courge en vue de les utiliser ?

Après avoir coupé la courge en deux, on utilise généralement une grosse cuillère pour “pelleter” les graines. Certaines personnes utilisent aussi ici une fourchette pour retirer les pépins en gardant un maximum de chair intacte. Ensuite, plongez-les dans l’eau pour retirer l’aspect gluant et les filaments restants. Dans votre bol d’eau, certaines graines se mettront à flotter, signe qu’elles sont vides et que vous pouvez les retirer. Il ne vous restera plus qu’à les sécher soigneusement et les garder dans un bocal hermétique en verre (jamais dans une boîte en plastique). Si vous comptez les consommer et non les faire pousser, nous vous conseillons de les utiliser rapidement pour les empêcher de trop rancir.

courge butternut graines
Crédits ! Flickr/USDAgov

Comment utiliser les graines de courge en cuisine ?

Les faire griller pour des utilisations multiples

Leur goût de base est assez marqué, ce pourquoi beaucoup de cuisiniers ne manquent pas de les faire griller avant de les utiliser. On peut ensuite les utiliser dans des recettes salées ou sucrées. Sans ajout ou assaisonnées, elles peuvent alors servir pour apporter du croustillant dans une salade, une soupe, un risotto, une farce, des cookies, des granolas ou barre de céréales, le porridge ou muesli du matin, la pâte à pain ou même s’utiliser en remplacement des cacahuètes. Pour coller à une recette salée ou en apéro, on pourra y ajouter un assaisonnement de son choix à base d’épices ou d’herbes. Fleur de sel, paprika, cumin, curry, marjolaine, origan, piment de Cayenne… Il suffit de laisser marcher son imagination !

Pour les faire dorer, vous pouvez utiliser la poêle ou le four. Dans le premier cas, il faudra mettre un peu d’huile au fond et ajouter un couvercle pour les empêcher de sauter. Dans le deuxième, mélangez les graines directement à l’huile et aux épices (si vous souhaitez en ajouter) dans un saladier avant de les faire dorer à plaque sur une plaque de cuisson chemisée. Il faudra alors penser à préchauffer le four à 160 ou 180 °C pendant une vingtaine de minutes suivant sa puissance. N’oubliez pas de bien surveiller pour les empêcher de brûler. Enfin, conservez-les au frais et consommez-les sous quinze jours.

Graines de citrouille épicées rôties maison graines de courge grillées au four ou à la poêle
Crédits : iStock

En purée, l’utilisation gourmande à ne pas manquer

Sur une tranche de pain, un toast ou une crêpe, ou même dans la vinaigrette de vos salades du midi, dans un cake ou pour concocter une sauce pour les pâtes ainsi que le riz, votre purée de graines de courge se montrera très polyvalente. Pour réaliser un pot de 200 g environ, il faudra réunir 200 g de graines, de l’huile de pépins de courge (ou de l’huile de tournesol) et éventuellement une pincée de sel, suivant la recette. Passez vos graines au mixeur, puis ajoutez 3 cuillères d’huile dans le bol du blender et du sel avant de mixer de nouveau jusqu’à l’obtention d’une texture homogène. Vous pourrez conserver le tout à température ambiante pendant plusieurs semaines.

Sous forme de lait végétal

Pour profiter de leurs vertus sous forme de préparation laitière végétale, il suffit de les laisser tremper dans un bol d’eau toute la nuit, de vider l’eau, de les rincer et de les mixer. Ensuite, utilisez un tissu fin (type étamine) pour extraire un maximum de lait des graines. Vous obtiendrez un liquide couleur pistache que vous pourrez utiliser dans un chocolat chaud ou vos recettes. Notez toutefois qu’une fois le lait extrait, il ne se conservera pas plus de quelques jours avant de fermenter. Préférez donc l’utiliser rapidement !

Graines de citrouille frites courge
Crédits : iStock

Un pesto de chou kale

Dans un blender muni d’une lame en S, versez 100 g de chou kale. Si vous ne trouvez pas ce chou en supermarché, vous pouvez le remplacer par des pousses d’épinard ou encore du chou frisé. Ensuite, ajoutez-y une belle gousse d’ail pressée, 50 g de graines de courge, 50 g de parmesan et 10 cl d’huile d’olive vierge. Il ne reste plus qu’à mixer jusqu’à obtenir une texture bien crémeuse ! Bonne dégustation.

Une tapenade savoureuse

Faites torréfier légèrement à sec 50 g de graines dans une poêle. Ensuite, glissez-les dans le bol du robot ménager mixeur (avec une lame en forme de S). Ajoutez-y 4 petits cœurs d’artichaut à l’huile, une poignée d’olives noires ou vertes dénoyautées ainsi qu’une poignée d’herbes fraîches de votre choix (par exemple de la coriandre, du persil ou même de la ciboulette) et 1 gousse d’ail. Il ne vous reste plus qu’à hacher vos ingrédients grossièrement, puis ajouter un trait de vinaigre de cidre ou d’huile d’olive pour rendre la texture plus soyeuse et homogène. Bon appétit !

Les graines de courge au jardin : l’astuce parfaite pour ceux qui ont un potager

graines de citrouille planter une courge au jardin potager
Crédits : iStock

S’il vous reste un peu de place au jardin, plantez-y vos graines pour obtenir des légumes l’année qui suit. Mieux vaut pour cela utiliser des graines issues de légumes bio et surtout de variétés anciennes stabilisées. En effet, les variétés hybrides F1 du supermarché ne pourront pas se faire reproduire et sont donc à éviter en jardinage ! Laissez sécher vos graines, puis conservez-les au frigo en vue de les semer en godets dès le mois d’avril (fin avril/début mai). Vous pourrez suite à cela très vite les mettre en pleine terre pour une pousse confortable. Patience !


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.