Ne jetez plus les pépins de pastèque : apprenez à les cuisiner !

Crédits : iStock - Modif : ADGM
4.8/5 - (5 votes)

La pastèque est un fruit estival aussi juteux que rafraîchissant connu pour son goût agréable sucré. Mais saviez-vous que les graines de pastèque, souvent négligées et jetées, regorgent de bienfaits pour la santé et offrent une multitude de possibilités culinaires ? En effet, quand nous étions petits, nous étions nombreux à penser que si on avalait ces petites graines, un arbre allait nous pousser dans le ventre. Aujourd’hui, vous savez que ce n’est pas dangereux. Cependant, savoir ces pépins comestibles ne donne pas pour autant envie de les avaler, même quand on a à cœur de réduire ses déchets alimentaires. Pourtant, tout comme les écorces de pastèques quand elles sont bien préparées, elles ne manqueront pas de vous épater. Découvrez comment exploiter leur potentiel culinaire insoupçonné pour vous régaler ! Vous n’aurez plus jamais envie de les jeter.

Quels sont les bienfaits des pépins de pastèque ?

pépins de pastèque graines noires
Crédits : PxFuel

Très antioxydantes, les graines de pastèque sont aussi une excellente source de protéines végétales, de fibres, de fer, de magnésium, de calcium, de manganèse, de bonnes graisses et de vitamines A, B (surtout B6) et C, ce qui en fait un ajout précieux dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Leur saveur subtilement noisettée proche de celle des graines de tournesol et leur texture croquante rappelant celle des graines de courge ajoutent par ailleurs une dimension intéressante aux plats, tandis que leurs bienfaits pour la santé en font un ingrédient à ne pas négliger. En somme, elles présentent les mêmes bienfaits que la plupart des graines, le tout en étant bien moins caloriques ! Elles ne risquent pas de faire exploser votre cholestérol. Autant de bonnes raisons de vouloir réduire le gaspillage alimentaire tout en en faisant bon usage.

Néanmoins, s’il est facile d’avaler les pépins blancs, les pépins noirs sont plus difficiles à consommer. De plus, les ingérer sans préparation ne vous permettra pas d’en profiter pleinement, car ils seront rejetés tels quels par l’organisme. Il est donc important de les faire germer, sécher et torréfier avant de les cuisiner.

Comment préparer et cuisiner les pépins de pastèque ?

pépins de pastèque grillés graines noires
Crédits : iStock

Il existe plusieurs façons créatives d’utiliser les pépins de pastèque. En fonction de la manière dont vous les cuisinez, vous pourrez les utiliser de plusieurs manières étonnantes.

Faire rôtir les pépins de pastèque

Tout comme les graines de melon à l’apéro, les graines de pastèque rôties sont une collation croquante particulièrement savoureuse. Rincez les pépins, égouttez-les, puis faites-les griller à sec ou avec un peu d’huile d’olive et de sel dans une poêle ou sur une plaque de cuisson au four (environ 20 minutes à 160°C) jusqu’à ce qu’ils deviennent légèrement dorés. Si vous le souhaitez, vous pourrez ensuite les assaisonner avec des épices de votre choix comme du sel, du poivre, du paprika ou encore du cumin pour ajouter de la saveur. Une fois rôties, les graines de pastèque peuvent être utilisées pour garnir une salade, une soupe, les grillades, un yaourt, du pain ou des biscuits maison ou un plat de légumes, mais aussi apporter du croquant à l’apéritif. Elles ajouteront une texture croustillante et du goût à vos recettes sucrées ou salées.

Un ingrédient surprenant à ajouter dans vos smoothies ou vos pains

Ajoutez quelques graines de pastèque dans vos smoothies pour leur apporter une texture supplémentaire et une dose de bons nutriments. Assurez-vous toutefois de bien mélanger les pépins pour qu’ils se mélangent uniformément dans la boisson. Ces pépins peuvent aussi être moulus et ajoutés à la pâte à pain, aux muffins ou aux gâteaux. Cette touche croquante et cette saveur proche de celle des graines de tournesol sont très agréables. Essayez de les incorporer dans des recettes de pain aux graines ou de biscuits pour ajouter une texture intéressante. Enfin, il est possible de les broyer dans un mixeur ou un moulin à café afin d’obtenir une poudre pâteuse. On pourra l’utiliser comme base pour préparer des sauces ou des tartinades. Vous pouvez également l’ajouter dans une marinade pour viandes ou légumes afin de leur apporter une saveur unique ou en saupoudrer sur vos salades estivales.

L’infusion aux graines de pastèque

Et si comme pour le café de noyaux de dattes, on décidait de transformer ces graines en délicieuse boisson ? Faites bouillir vos pépins de pastèque dans de l’eau pendant 15 à 20 minutes ou laissez-les infuser pendant quelques heures dans une carafe d’eau froide. Cela donnera à l’eau une saveur fruitée légère et vous pourrez au passage profiter des bienfaits des pépins. Un thé à la pastèque est plus que bienvenu une fois l’été venu !

Autre astuce zéro déchet : planter ses pépins de pastèque

pépins de pastèque graines noires
Crédits : iStock

Mettez de côté quelques pépins que vous prendrez soin de bien rincer et sécher. Nous vous conseillons d’en garder une quinzaine pour maximiser vos chances de succès. Ensuite, laissez-les sécher plusieurs semaines à température ambiante et à l’abri de la lumière. Après cette étape à ne pas négliger, déposez des cotons bio au fond d’une coupelle, humidifiez le tout et placez vos graines par dessus. Ajoutez enfin du coton fragmenté qui laissera ainsi passer les jeunes plants et arrosez de nouveau. Il est très important de vérifier quotidiennement la germination, car vos jeunes plantules seront très fragiles.

Arrivés à deux centimètres environ, vous pourrez les semer dans un pot d’au moins dix centimètres de diamètre dans lequel vous aurez versé des billes d’argile et du terreau horticole de qualité. Enfoncez délicatement votre pépin germé dans le sol en vous aidant d’une pince à épiler et laissez-le dépasser d’un centimètre. Finissez la plantation en arrosant en douceur. Lors de la pleine saison, vous pourrez transvaser vos plants du pot à la pleine terre (sol riche en compost, aéré et bien chaud). Si vous privilégiez de gros arrosages plus rares à plusieurs petits et que la pollinisation est de votre côté, votre plant sera assurément réussi ! Essayez alors de n’en garder qu’un et d’éliminer les autres ainsi que les fleurs à venir pour être sûr d’obtenir un beau résultat.


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.