Café aux noyaux de dattes : la recette zéro déchet bienfaisante

recette café aux noyaux de dattes alternative zéro déchet à la caféine
Crédits : iStock
5/5 - (3 votes)

Généralement, il ne faut pas consommer les noyaux de fruits, car ils contiennent de l’amygdaline, un composé qui se transforme en cyanure toxique dans l’estomac. On peut alors les recycler dans la maison dans le cas du noyau d’abricot ou des noyaux de cerise, mais aussi les planter dans son jardin. Cependant, il n’en va pas de même pour le noyau des dattes qui peuvent donner un excellent “café” sans caféine. En plus d’apporter un petit goût unique très agréable et une alternative à la caféine pour ceux qui ne peuvent pas en abuser ou qui cherchent à arrêter, le café de noyaux de dattes est une recette zéro déchet qui permet d’alléger ses poubelles. Et vu le prix de ce fruit du fruit du palmier dattier, autant en avoir pour son argent en utilisant toute la baie ! Voici ce qu’il faut savoir sur cette utilisation insolite des noyaux et la préparation de ce breuvage méconnu aux bienfaits multiples.

Les noyaux de dattes sont-ils toxiques ? Quels sont leurs bienfaits ?

Les noyaux de dattes ne sont pas toxiques. On y retrouve même une bonne quantité de minéraux et une forte teneur en fibres solubles et insolubles, très utiles pour le confort intestinal et la réduction des problèmes de constipation ainsi que de cholestérol. Bref, c’est très bon pour la santé. Néanmoins, il n’est pas possible de croquer dedans. Pour les consommer, notamment sous forme de café, il convient donc de les préparer convenablement, ce qui est heureusement très simple. Nous vous expliquons tout cela dans la recette !

En tout cas, cela donne un breuvage étonnant qui présente de nombreux plus. Il faut noter que sa saveur s’éloigne un peu du café classique. Cependant, elle est très agréable en bouche. Beaucoup plus douce et moins amère, elle vaut vraiment le détour et a un côté un peu fruité selon certains. Et surtout, si vous êtes amateurs de dattes, vous ne nécessiterez aucun ingrédient en plus de ceux que vous avez déjà… Alors, quitte à avoir des noyaux de dattes sous la main, autant essayer de réutiliser leur noyau à bon escient, non ? On peut le dire : ce délicieux substitut au café tombe à pic !

recette café aux noyaux de dattes alternative zéro déchet à la caféine
Crédits : iStock

Comment faire du café de noyaux de dattes ? Place à la recette et aux recommandations !

1) Lors de votre dégustation ou préparation en cuisine, mettez de côté vos noyaux de dattes. Il n’y a pas de quantité requise particulière. Néanmoins, plus vous en aurez, plus vous pourrez préparer de café (et vous régaler !). Vous savez ce qu’il vous reste à faire : manger des dattes ! 😉

2) Une fois que vous avez vos noyaux, prenez soin de bien les nettoyer à l’eau. Cela permettra de retirer les petites peaux et résidus de chair qui pourraient brûler à l’étape suivante.

3) En effet, vous ne pouvez pas les consommer sans torréfaction. Cela permet de développer leur arôme surprenant ainsi que leurs bénéfices santé et surtout de les rendre facilement consommables. Pour ce faire, nous vous conseillons une cuisson lente au four ou à la poêle sans dépasser les 100°C. Ces questions de températures sont importantes, car une cuisson trop chaude risque de rendre les noyaux impropres à la consommation et de donner un goût désagréable de brûlé au café. Faites donc preuve de patience !

4) On sait que les noyaux sont prêts lorsque l’on peut casser le grain à main nue et qu’ils prennent une belle teinte brune foncée. On peut alors moudre le tout jusqu’à l’obtention d’une poudre fine.

5) Enfin, il ne reste plus qu’à faire infuser le tout comme un café classique. Et tout comme cette boisson matinale énergisante, plus vous mettez de cuillérées à infuser, plus le goût sera marqué. À vous de voir si vous aimez votre café de noyaux de dattes plus ou moins corsé !

recette café aux noyaux de dattes alternative zéro déchet à la caféine
Crédits : iStock

Que faire avec les noyaux de dattes ?

En cuisine, la poudre de noyaux de dattes peut par exemple servir d’ingrédient, notamment lors de la préparation du Bsissa.

Sachez aussi qu’il est possible de planter directement les noyaux pour obtenir votre propre palmier dattier. Pour cela, il conviendra de bien nettoyer, puis de faire germer votre noyau dans un verre d’eau tempérée et un coin chaud et lumineux (par exemple vers une fenêtre ensoleillée ou un radiateur). Pendant ce processus, veillez à changer l’eau tous les deux ou trois jours de manière à limiter la formation d’algues ou bactéries qui pourraient faire pourrir votre noyau. Cette étape peut prendre dix à quinze jours environ. Une fois germé avec une racine d’au moins un centimètre, il n’y a plus qu’à planter et patienter. De préférence, effectuez la plantation racine vers le bas sur un lit de gravier ou de billes d’argile pour faciliter le drainage. Un terreau léger, par exemple pour cactées et plantes grasses, serait aussi un plus. Ces noyaux étant sensibles à l’eau et au pourrissement, il faudra aussi vider les eaux stagnantes dans la coupelle. Et surtout, ne vous inquiétez pas si la pousse de cette plante qui aime la chaleur est longue : c’est tout à fait normal !


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.