in

Comment fabriquer votre propre bouillotte sèche ? (Tuto ultra facile !)

Capture tirée de la chaîne YouTube de Perles & Co (vidéo partagée dans l'article)

Glissée dans le lit ou sous un plaid, la bouillotte permet de faire face plus vaillamment aux saisons froides. Elle est donc indispensable en automne-hiver pour faire face au froid. C’est aussi un grand incontournable au quotidien quand on souffre de douleurs chroniques ou que l’on s’est blessé. Douleurs musculaires, douleurs articulaires, crampes, mal de dos, torticolis, otite, règles douloureuses… Aucune douleur ne fait peur à cet objet multi-usages on ne peut plus doué ! Cependant, la bouillotte d’eau a ses détracteurs : elle est lourde, on met du liquide partout et en plus, elle n’est pas forcément très durable. On peut néanmoins facilement la remplacer par la bouillotte sèche qui constitue une alternative naturelle et peu coûteuse. Voici comment la réaliser à la maison en deux temps, trois mouvements.

Les éléments requis pour réaliser une bouillotte sèche

De quel tissu aura-t-on besoin ?

On peut utiliser n’importe quel tissu pour peu qu’il soit résistant. Il faut en effet qu’il puisse supporter la chaleur, mais aussi garder sa forme au fil des utilisations. Idéalement, il vaut mieux prendre un tissu aux mailles serrées et en fibres naturelles (coton, chanvre ou lin). Vous pouvez aussi envisager d’utiliser un gant de toilette ou deux que vous nouerez ensemble.

Comme pour une bouillotte classique, il est aussi possible de prévoir une housse dans laquelle glisser la bouillotte sèche. Vous pourrez lui installer des boutons (boutons pression ou classiques) ou une fermeture éclair pour faciliter la mise en machine. Pour cette housse, tout est permis : tricot, tissu polaire, motifs sympas, etc.

Et on met quoi à l’intérieur ?

bouillotte sèche maison
Capture tirée de la chaîne YouTube de Mademoiselle Bulle (sa jolie vidéo ici)

Généralement, on y glisse des noyaux de cerises, d’abricot ou des pépins de raisins propres et secs. C’est un beau moyen de les réutiliser au lieu de les mettre à la poubelle. Sinon, on peut aussi utiliser des céréales (blé, orge, riz, semoule, etc.), des graines de notre choix (graines de lin, de courge, de tournesol ou encore d’épeautre), mais aussi du gros sel. Pour une détente maximale, on peut y ajouter des brins de lavande séchée (pour apaiser les troubles nerveux) ou de la menthe poivrée séchée (antidouleur et contre les maux de tête). On peut aussi ajouter des huiles essentielles sur la garniture, mais aussi utiliser des épices (cannelle, clous de girofle, etc.)pour la parfumer.

Comment faire chauffer une bouillotte sèche ?

Pour la chauffer, on peut tout simplement la mettre au micro-ondes ou dans le four (après l’avoir mise dans un plat spécial four). On peut aussi la disposer près d’une cheminée ou au soleil si le temps s’y prête. Pour ce qui est du temps de chauffe, cela dépendra de la garniture choisie et du volume de l’objet. Pensez à la tester au préalable avant de la déposer sur votre peau. Il ne faudrait pas vous brûler !
Le petit truc en plus ? Comme avec une bouillotte classique, on peut aussi congeler sa bouillotte sèche en été. Cela permet de se rafraîchir ou de soulager les petits bobos du quotidien (bleus, entorse, claquage, élongation, etc.).

Comment fabriquer sa bouillotte sèche ?

bouillotte sèche faite maison
Capture tirée de la chaîne YouTube de Perles & Co (vidéo à visionner ci-dessous !)

1) Tout d’abord, il faut réaliser un patron sur du carton. Vous pouvez opter pour la forme que vous voulez : carré, cercle, nuage, etc.
2) Il faut ensuite le reporter sur deux morceaux de tissu avant de les découper soigneusement.
3) Vous pouvez alors coudre ces deux faces ensemble sur l’envers avant de retourner le tout. Jusqu’ici, cela ressemble assez à notre tuto pour faire de l’essuie-tout lavable à la différence près qu’il faut laisser un espace non cousu pour pouvoir remplir la bouillotte de garniture.

Le petit truc en plus ? Les plus aguerris en couture ou en DIY pourront coudre ou dessiner des détails (yeux, cœur, prénom de la personne à qui on l’offre, etc.).

4) Une fois que vous y avez glissé vos graines, céréales ou noyaux, vous pouvez refermer en utilisant toujours le même fil.
C’est prêt !

Ci-dessous, découvrez la vidéo de Perles & Co avec la réalisation d’une bouillotte sèche en forme de chat ultra-craquante.

Et si on ne sait pas coudre ou que l’on n’en a pas envie ?

Pour ceux qui ne savent pas coudre, on peut tout simplement envisager de glisser la garniture dans une chaussette célibataire ! Prenez soin de la nouer solidement avant de la mettre à chauffer comme expliqué tantôt.

Sinon, vous pouvez aussi toujours investir dans une bouillotte classique. C’est la solution de facilité, mais il n’y a aucun mal à cela ! Dans ce cas, pensez à ajouter une cuillère de gros sel dans l’eau bouillotte pour qu’elle reste chaude plus longtemps. Ainsi, pas besoin d’investir dans une housse à bouillotte, même si cela reste toujours un plus.