in

Transpiration excessive : 4 astuces naturelles pour moins suer

Crédits : iStock

On croit souvent que la forte transpiration nous fait sentir alors que ce sont les bactéries sur la peau qui en sont à l’origine. On n’aimerait donc qu’elle n’existe pas sans être au courant qu’elle est cruciale pour réguler la température corporelle, même hors activité physique. Heureusement, on peut mettre en place certaines astuces pour la réguler et lutter contre les mauvaises odeurs désagréables. En voici 4 bons exemples pour combattre la transpiration excessive quand nos glandes sudoripares sont hyperactives ! Cela vous permettra de moins transpirer et d’apaiser durablement votre problème de transpiration, cause de désagréments, d’une mauvaise odeur et d’une gêne.

1) La sauge contre la transpiration excessive

Crédits : PxHere

Pour utiliser la sauge à votre avantage pour réguler la transpiration, il n’y a rien que tel qu’une infusion quotidienne ou l’usage de la teinture mère de sauge. Cette dernière est plus facile à mettre en place au quotidien, car il suffit d’en mettre 15 à 20 gouttes dans un verre d’eau et d’en boire deux fois par jour. Mais les deux options sont excellentes contre ce phénomène naturel de sudation excessive.

2) Un lait pour le bain aux huiles essentielles

Crédits : Pixabay/Jill111

Il convient de diluer les huiles essentielles, car elles ne se mélangent pas à l’eau. Pour lutter contre la transpiration excessive, prélevez 4 cuillères à soupe de lait en poudre et ajoutez-y 3 gouttes des huiles essentielles suivantes : lavande, camomille, thym et romarin. Elles éviteront la fermentation de la sueur et désinfecteront la peau. Ajoutez ensuite 3 gouttes d’huile essentielle de chardon-marie, de prêle et de sauge (contre la transpiration excessive.

3) Un déodorant en poudre contre la transpiration excessive

Crédits : Flickr/JeepersMedia

Procurez-vous des feuilles de plantes qui régulent la transpiration comme les feuilles de sauge ou de prêle (cela peut aussi être de l’agaric). Faites sécher le tout et faites-en une poudre à mélanger avec du talc officinal ou du bicarbonate de soude. Il ne vous restera plus qu’à en appliquer sur vos aisselles ou dans vos chaussures.

4) Un déodorant sous la forme liquide

Tout d’abord, faites bouillir 40 g d’écorce de bouleau, 40 g d’écorce de chêne, 50 g de fleurs de lavande et 50 g de feuilles de noyer dans deux litres d’eau pendant 2 minutes. Puis laissez infuser 10 minutes hors du feu et filtrez le tout. Enfin, frictionnez vos aisselles ou vos pieds avec ce soin. Il se garde une dizaine de jours au frigo.

Aucun remède ne fonctionne et même les déodorants anti-transpirants les plus riches en sels d’aluminium sur le marché ou la pierre d’alun vous laissent tomber ? Pour la transpiration des pieds de manière excessive comme les sueurs sous les aisselles ou l’hyperhidrose sur la paume des mains moites, les injections de toxine botulique (ou botox) peuvent être une solution. Alors, pensez à consulter un dermatologue pour en savoir plus sur ce type d’injection !