in

8 remèdes naturels redoutables contre les hémorroïdes

Crédits : Pixabay/Derneuemann
8 remèdes naturels redoutables contre les hémorroïdes
noté 4.6 - 8 votes

5) Le petit houx (ou fragon épineux)

petit houx ou fragon épineux en traitement des hémorroïdes
Crédits : Wikimedia Commons/Dominicus Johannes Bergsma

Ses jolies baies rouges font son charme, mais ce sont bien ses hétérosides qui nous intéressent. En effet, ils ont un effet tonique et vasoconstricteur particulièrement appréciable contre les hémorroïdes. Ici, comptez deux capsules par jour à 250 mg d’extrait sec. Cela marche comme un charme !

6) Les huiles essentielles

huile essentielle application topique
Crédits : Flickr/Yourbestdigs

Vous pouvez préparer des synergies d’huiles essentielles (HE) très complètes à appliquer localement. Sinon, vous pouvez le demander à votre herboriste ou pharmacien. Nous vous conseillons plus particulièrement un mélange à base d’huile de calophylle inophyle (5 ml) dans laquelle vous diluerez 2 ml d’HE de menthe poivrée (vasoconstricteur et antalgique à effet frais), 2 ml de cyprès vert (veinoconstrictive, anti-inflammatoire et décongestionnante) et 1 ml de lentisque pistachier (décongestionnantes et circulatoires). Autre option : celle à la lavande anti-inflammatoire et cicatrisante au lieu du lentisque. Dans 30 ml d’huile de jojoba, ajoutez 30 gouttes de chaque ! Ensuite, appliquez le tout en dehors des selles matin et soir en vous aidant d’un doigtier.

7) La piste homéopathique

granules homéopathie
Crédits : Pixabay/Silviarita

Choisissez en fonction de vos symptômes et des conseils de votre médecin :

  • Collinsonia contre les douleurs et la constipation (un facteur aggravant)
  • Paoenia pour les douleurs intenses, notamment avant, pendant et après les selles
  • Aesculus pour les démangeaisons, tensions, brûlures ou douleurs qui ressemblent à des piqûres d’écharde
  • Hamamélis pour soulager les tensions dans cette zone, les saignements et l’inflammation
  • Nux vomica contre les douleurs internes et la congestion
  • Les trois cités précédemment : 3 granules en alternance 3 fois par jour !

8) Demandez des suppositoires à la vitamine E à votre pharmacien !

En général, une simple commande auprès de lui suffit à s’en procurer.

Quelques conseils supplémentaires en complément d’un traitement des hémorroïdes :

traitement des hémorroïdes bonne position toilettes
Capture YouTube de la chaîne Trend-Corner
  • Tout d’abord, buvez beaucoup d’eau pour éviter les selles dures et pour favoriser le mucus de la paroi intestinale. Cependant, évitez l’alcool et le café qui déshydratent.
  • Mais aussi mangez mieux, notamment en faisant le plein de fibres (25 g par jour environ). Par exemple, une cuillerée de psyllium peut être ajoutée à votre alimentation quotidienne.
  • Aussi, mangez plus de légumes, d’agrumes, d’oignons, d’épinards, de tomates, de persil, de cerises et de baies. Vive la vitamine C et les flavonoïdes ! Au contraire, évitez les épices, les plats en sauce, la charcuterie et le chocolat autre que noir.
  • Niveau huiles, on favorise le chanvre, la cameline, la noix, le colza ou celle de lin, riches en oméga-3 et vitamine E.
  • On adopte les toilettes à la “turque” ou le tabouret pour obtenir une meilleure position. Et surtout, ne vous retenez jamais d’y aller.
  • Par ailleurs, bougez. Ne restez pas trop assis ! La sédentarité est mauvaise pour vous
  • Et si vous portez des charges lourdes, n’oubliez pas de respirer.
  • Enfin, prenez bien soin de votre foie. Trop engorgé, il peut favoriser l’apparition des hémorroïdes.

Sources

Articles liés :

Hémorroïdes : 8 remèdes naturels géniaux à la rescousse

Fabriquez votre crème naturelle contre les hémorroïdes

3 plantes pour lutter contre les hémorroïdes

Hémorroïdes : 5 remèdes de grand-mère pour les soigner naturellement