in

Comment surfer sur le web de manière écoresponsable

Crédits : iStock

Aujourd’hui, on parle beaucoup de l’importance du recyclage et de limiter ses déchets. En revanche, on a tendance à occulter la “pollution 2.0” qui nuit énormément à l’environnement. Or, notre quotidien à tous est jalonné de moments passés sur la toile. Entre recherche d’informations ou d’images, échange de mails et de données et de réseaux sociaux, les possibilités sont infinies sur la toile ! Malheureusement, cette consommation numérique n’est pas sans avoir d’impact sur l’écologie. Et nombreux sont les internautes qui ignorent ce problème ou y sont indifférents. Pourtant, il existe des solutions pour y faire face et protéger la planète. Adoptez quelques gestes très simples pour surfer sur le web de manière écoresponsable et agir à votre échelle.

Quelques chiffres pour comprendre pourquoi il faut surfer de manière écoresponsable

Crédits : iStock
  • Le digital est responsable à lui seul de 2 à 3 % des émissions de CO2 sur Terre. D’ici 2025, nos outils numériques vont polluer autant que les voitures
  • Faire une recherche sur Google génère 5 à 7 g de CO2
  • 10% de l’électricité est dédiée à nos mobiles, ordinateurs et aux serveurs qui font fonctionner tout ça
  • Un Data Center consomme autant d’électricité en un jour qu‘une ville de 30 000 habitants
  • L’envoi d’un mail avec pièce jointe consomme autant qu’une ampoule basse consommation allumée pendant une heure (soit 24Wh à en croire l’Ademe)
  • L’envoi de 10 milliards de mails correspond à la production électrique de 15 centrales nucléaires pendant 1 h. Avec 281 milliards d’emails envoyés et reçus chaque jour en 2018 avec une prévision de 330 milliards en 2022, on vous laisse faire les calculs… Nous, ça nous donne le tournis !

Les gestes de base pour consommer moins d’énergie

écrans ordinateur tablette portable
Crédits : freephotocc / Pixabay
  • Bien sûr, il faut tout d’abord éteindre vos appareils et terminaux lorsque vous n’en avez pas l’usage. Pour garder des appareils en veille et illuminer inutilement les petites diodes de la télévision ou de la box internet, il faut l’équivalent de deux centrales nucléaires… chaque année !
  • Aussi, pour regarder la TV, passez par la TNT plutôt que par l’ADSL.
  • Suivez nos conseils avisés pour utiliser votre imprimante à bon escient. Par exemple, n’imprimez que quand c’est nécessaire en préparant bien votre sélection et en faisant du recto verso ou deux pages par face si possible. Par ailleurs, préférez imprimer en noir et blanc, voire niveau de gris.
  • Enfin, stockez vos données localement plutôt que sur le Cloud qui nous incite à multiplier les équipements et donc à augmenter notre empreinte environnementale.

Choisissez vos équipements soigneusement pour surfer sur le web de manière écoresponsable

appareils électriques ordinateur tablette
Crédits : Monoar / Pixabay

C’est important pour plusieurs raisons. Déjà, on peut opter pour des appareils moins gourmands en énergie qui nous feront faire des économies et qui protégeront la planète. Ici, le simple fait d’opter pour un ordinateur portable au lieu d’un ordinateur de bureau est un gros plus ! En France, on produit chaque seconde l’équivalent de 45,72 kg de déchets électriques et électroniques… et tout cela est rarement recyclé ! Or, produire des téléphones et ordinateurs nécessite énormément de plastique, métaux rares et minerais. L’extraction de certains matériaux est très polluante et consomme les ressources naturelles de notre belle planète bleue. À titre d’exemple, un ordinateur, c’est 1,5 tonne d’eau, 22 kg de produits chimiques et 240 kg de combustibles fossiles. Et ne parlons même pas des problèmes sociaux engendrés par tout cela (travail d’enfants, exploitation, etc.) !

Aussi, prenez toujours grand soin de vos appareils et préférez les réparer plutôt que d’en changer au moindre problème ou en fonction des tendances (comme ceux qui changent de téléphone toutes les saisons dès qu’un nouveau modèle sort…). Plus vous ferez durer votre appareil, moins son impact sera nuisible. Quand vous devez absolument changer d’appareil, pensez aux appareils d’occasion ou reconditionnés ainsi qu’au Fair Phone dont la production est plus éthique.

Utilisez le bon moteur de recherche et utilisez-le bien pour un web plus écoresponsable

moteur de recherche surfer sur le web écoresponsable
Crédits : Picryl

Bien utiliser ses moteurs de recherche pour surfer sur internet de manière plus écoresponsable tient à peu de choses. Tout d’abord, faites toujours des recherches avec des mots clés précis pour tomber plus rapidement sur ce que vous voulez. Ainsi, cela évite de multiplier inutilement les recherches et donc la pollution numérique. Aussi, vous pouvez mettre les sites web où vous allez régulièrement dans vos favoris pour y avoir accès sans avoir besoin de faire de recherche. Au fil du temps, ajoutez chaque nouveau site qui vous plait. Cela n’a l’air de rien, mais ça fait toute la différence ! Enfin, considérez l’idée d’adopter un moteur de recherche plus vert qui défend des projets écologiques ou sociaux. Par exemple, il y a :

  • Lilo qui reverse 50% de ses revenus publicitaires à des projets sociaux et environnementaux. Au fil des recherches, vous cumulez des “gouttes d’eau” pour contribuer gratuitement au projet de votre choix.
  • Ecosia utilise une partie de ses bénéfices liés à la publicité pour planter des arbres. Un arbre est planté toutes les 50 recherches environ (et ça va vite !). D’ici 2020, ils espèrent pouvoir planter environ un milliard d’arbres.
  • Ecogine permet de financer des associations environnementales choisies par les internautes.

Faites un gros tri dans votre boîte mail et utilisez-la à bon escient

Tous les mails que vous gardez doivent bien être stockés quelque part. Ce quelque part, ce sont des énormes Data Centers très polluants et gourmands en ressources. Alors, n’hésitez pas à trier, supprimer en priorisant ce qui contient de grosses pièces jointes (documents, images, vidéos, etc.). Après tout, avez-vous vraiment besoin de garder de vieux mails de 2014 que vous ne regarderez plus jamais ? Puis, videz impérativement la corbeille qui doit elle aussi être stockée.

Aussi, évitez les emails groupés à de nombreux destinataires, les emails multiples (faites-en des plus longs et complets plutôt que des courts) et ceux qui sont lourds du fait de pièces jointes même compressées. Du reste, limitez l’ajout de photos, illustrations, GIFs ou grosses signatures. Aussi, voyez si vous ne pouvez pas vous déplacer pour faire passer un message (par exemple faire quelques pas pour aller dans un autre service au boulot avec une clé USB qui contient les documents à faire passer). Et puis le contact humain, c’est bien aussi ! Sinon, sachez qu’un SMS émet 1000 fois moins de CO2 qu’un mail… Un SMS long vaut donc mieux qu’un mail. Enfin, désabonnez-vous des newsletters au maximum (surtout celles qui vous sont inutiles) et bloquez les spams.

Limiter netflix, spotify et le streaming pour surfer plus écoresponsable sur le web

limiter netxflix streaming spotify pour surfer plus écoresponsable
Crédits : Pexels/Steve Calderon

Même Grand-Mère a Netflix et Spotify ! … C’est vous dire combien elle serait mal placée pour juger. En effet, ces plateformes ouvrent des horizons infinis de découvertes variées et rendent la culture accessible à tous. Néanmoins, l’Ademe estime que regarder un film en DVD est moins polluant que de le visionner en streaming. À défaut d’arrêter et de vous priver de toutes ces séries, évitez leur surconsommation et optez pour un CD ou DVD autant que possible (ou achetez-les en version dématérialisée pour ne pas avoir les emballages plastiques). Bref, n’en abusons pas ! Aussi, vous pouvez éviter de regarder vos films en trop haute définition. Baisser la définition permet de consommer quatre à dix fois moins d’énergie.

Articles liés :

Spam : Comment savoir quel site internet a revendu votre adresse et comment réagir

Ordinateur : Une astuce express pour régler le problème de câble d’alimentation qui se débranche sans arrêt

L’astuce étonnante pour refroidir un ordinateur portable qui surchauffe


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.