in

En quête de remèdes contre les douleurs ? Voici 5 anesthésiants naturels !

Crédits : iStock

Que ce soit à cause d’une maladie, d’un accident ou encore de la vieillesse, les douleurs peuvent facilement s’inviter dans notre quotidien et l’empoisonner. Heureusement, les solutions naturelles ne manquent pas que ce soit sous la forme d’une huile pimentée à masser ou d’un cataplasme décontractant à appliquer localement ! D’ailleurs, on retrouve déjà un nombre impressionnant d’antidouleurs que l’on ne soupçonne même pas dans nos placards ! Cependant, “aux grands maux, les grands moyens comme on dit”. Alors, si la souffrance vous gâche la vie, pensez aux remèdes contre les douleurs qui ont un pouvoir anesthésiant. En effet, ces derniers vous procureront un soulagement efficace et durable grâce à un effet anti-inflammatoire puissant. 

1) Le clou de girofle, le meilleur des remèdes contre les douleurs dentaires depuis des siècles

clous de girofle huile essentielle
Crédits : iStock

Les douleurs dentaires peuvent être très handicapantes au quotidien. Heureusement, les clous de girofle sont une mine d’or pour leur concentration en eugénol. Or, ce composé offre tout d’abord des propriétés antiseptiques idéales en cas d’infection. Mais il permet de calmer les douleurs avec une efficacité telle qu’on le compare souvent à  la benzocaïne ! Du coup, on peut utiliser aussi bien les clous que l’huile essentielle qui en découle pour anesthésier les affections douloureuses des dents.

Pour ce qui est des clous, on en laisse se gorger de salive pour les ramollir. Ensuite, on applique le tout sur la zone douloureuse après les avoir broyés entre les dents. Puis laissez-les agir 30 minutes. Cela permettra de libérer les huiles tout en évitant de se casser une molaire. Si vous ne pouvez rien mâcher, écrasez-les au préalable avec un gros livre ou un marteau. Pour l’huile essentielle, on en dépose une goutte sur un coton-tige à appliquer sur la douleur. Néanmoins, diluez-la dans de l’huile de sésame pour une utilisation prolongée… Sinon, gare aux irritations !

2) Les différentes camomilles en remèdes contre les douleurs du quotidien

grande camomille fleur des migraineux maux de tête
Crédits : Torange

On associe souvent la camomille à la petite tisane apaisante du soir et à la blondeur éclatante d’une chevelure. Mais on sait souvent moins qu’il en existe différentes variétés avec des propriétés qui leur sont propres. Certaines constituent notamment de bons remèdes contre la douleur grâce à leur richesse en camphre ! Il y a tout d’abord la grande camomille que l’on surnomme “plante des migraineux” à juste titre, car c’est l’un des meilleurs remèdes contre les douleurs liées à la migraine. Ici, on peut en consommer quelques fleurs fraîches ou sèches ou les faire infuser. Buvez-en trois tasses par jour lors des crises, puis une à deux fois par mois pendant au moins deux mois en entretien.

La camomille romaine est quant à elle très proche de la camomille allemande au niveau des propriétés. On peut en écraser et en mélanger à du miel dont on consommera une cuillère toutes les 4 h pour stopper les courbatures. On peut aussi mouiller les fleurs écrasées avec de l’eau bouillante. Cette pâte sera à utiliser sur une compresse contre les démangeaisons et l’herpès. Dans un autre registre, notez que son huile essentielle facilite la détente et l’anesthésie avant une opération (à respirer, à appliquer sur le plexus solaire…).

3) L’huile essentielle de menthe poivrée, l’huile essentielle à la fraîcheur anesthésiante

huile essentielle de menthe poivrée
Crédits : iStock

C’est une référence dans le domaine des remèdes contre les douleurs, car son menthol a des vertus anesthésiantes. Ce composé permet en effet d’insensibiliser les récepteurs de la douleur. Plus d’une fois, nous vous avons conseillé d’en masser une goutte sur chaque tempe pour stopper un mal de tête. Cependant, ses applications sont multiples ! Par exemple, on aime s’en faire une huile contre les jambes lourdes (50 gouttes diluées dans 100 ml d’huile végétale). Ainsi, on peut faire un massage des pieds jusqu’à l’aine qui calmera profondément l’inconfort.

Sinon, vous pourrez faire des merveilles sur les articulations enflammées pour lesquelles on conseille l’application de froid en plus des remèdes contre les douleurs, ainsi que les gonflements associés aux conditions arthritiques, en particulier en cas de polyarthrite rhumatoïde. Cela englobe les tendinites et les entorses sur lesquelles on massera cette huile essentielle 4 fois par jour. Pour éviter l’application pure, diluez 5 à 10 gouttes d’huile de menthe poivrée dans deux cuillères à soupe d’huile de noix de coco.

4) Les huiles essentielles d’eucalyptus citronné et de gaulthérie

gaulthérie couchée
Crédits : Wikipédia

Nous vous avions déjà parlé de ces huiles essentielles comme les meilleures pour les sportifs. La première est anti-inflammatoire et antidouleur. Et la deuxième est riche en salicylate de méthyle qui lui prête les mêmes propriétés tout en la rendant inutilisable pour ceux qui font une allergie à l’aspirine ou qui prennent des anticoagulants ! Ainsi, on fait difficilement mieux que ces deux remèdes contre les douleurs musculaires ou articulaires. Pour en faire une huile de massage complète, on dilue 20 gouttes de chaque dans 100 ml d’huile végétale avec en plus 10 gouttes de lavande et 10 de menthe poivrée.

5) La reine-des-prés

Crédits : Flickr/*Pascal*

Comme l’aspirine, on y retrouve de l’acide salicylique ! Associée aux bons acolytes, elle devient votre meilleure alliée contre l’arthrite, les courbatures liées à la grippe, les douleurs dues à la maladie de Lyme et au chikungunya. Pour préparer votre traitement de fond, mélangez simplement 30 g de sommités fleuries de reine des prés, 30 g de feuilles de menthe poivrée, 30 g de feuilles de cassis et 30 g de feuilles de frêne. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à en faire infuser 10 minutes une cuillère à café dans une tasse d’eau bouillante. Puis répétez 3 à 4 fois par jour suivant l’intensité des douleurs. Ici, on aime particulièrement l’action calmante de la menthe et le pouvoir anti-inflammatoire du cassis pour pousser la reine-des-prés toujours plus loin dans l’efficacité.

En bonus : Utilisez une goutte de lavande aspic (anesthésiante grâce à son camphre) pour calmer une piqûre d’insecte.

Source

Articles liés :

Nerf sciatique : 10 étirements faciles pour soulager vos douleurs

Un objet inattendu pour soulager vos douleurs du quotidien

3 crèmes anti-inflammatoires pour apaiser les douleurs musculaires


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.