Canicule : 6 astuces top pour des poules heureuses et en bonne santé

poules été au frais astuces en cas de chaleur et canicule
Crédits : iStock/Modif : ADGM
4.5/5 - (4 votes)

Si la poule résiste bien aux températures hivernales, elle peut un peu plus peiner en été, notamment lors des épisodes de canicule. Cela s’explique par le fait que contrairement au cochon ou au lapin, elle ne possède pas de glandes sudoripares et ne peut donc pas transpirer pour garder son corps à une température acceptable. Son plumage généreux et sa graisse, très précieux face au froid, peuvent alors fortement l’handicaper pendant la saison estivale. Heureusement, lors de fortes chaleurs, il vous sera très facile de garder les poules de votre basse-cour au frais et de rafraîchir le poulailler. Cela évitera ainsi à vos gallinacés de souffrir d’une hausse des températures potentiellement fatale (en cas d’apoplexie). Avec ces astuces faciles et pratiques, vous saurez enfin comment protéger vos poules efficacement de la chaleur et les garder en bonne santé

Comment repérer les coups de chaleur chez les poules ?

Avec leur température corporelle déjà élevée (et plus encore en période de couvaison !), les poules sont très sensibles aux températures élevées. Lorsque la chaleur est intense et prolongée, les poules peuvent rapidement souffrir et se déshydrater. Il est alors important de savoir reconnaître les signes qui démontrent que ces petites bêtes à plumes souffrent. Bien souvent, vous les sentirez plus agitées et les verrez haleter. Elles peuvent aussi avoir le bec grand ouvert, les ailes écartées et les plumes ébouriffées ou pâles.

Lorsque la canicule s’installe et que ces animaux souffrent beaucoup de déshydratation, on peut aussi repérer d’autres symptômes à prendre très au sérieux : confusion, fatigue, voire léthargie, crête violacée, essoufflement, ailes tombantes très décoiffées, diminution de l’appétit et de la consommation de liquides, etc. Pour ne pas en arriver là et risquer de perdre vos protégées, prenez toutes les mesures pour les préserver de la chaleur.

Comment protéger les poules de la chaleur ?

1) Opter pour la bonne race

poules
Crédits : PxHere

Comme pour les chiens ou les chats, il existe des disparités entre les races de poules et certaines seront plus résistantes à la chaleur que d’autres. Si vous vivez dans une région où il fait chaud, c’est un paramètre à prendre en compte absolument ! Privilégiez si possible les races à plumage pauvre (comme la fameuse Cou nu de Forez), naines ou connues pour bien vivre la chaleur (poule rousse, Bourbonnaise, Gâtinaise, Andalouse bleue, Campine dorée, Leghorn blanche ou marron clair…). A contrario, évitez les rares fragiles et particulièrement sensibles aux températures élevées (poules noires, Cochin, Brahma, Faverolles…). Par ailleurs, optez de préférence pour un plumage aussi clair que possible, car cela captera moins la chaleur.

Bien sûr, tout cela n’est qu’indicatif et ne vise qu’à vous aider à faire un choix plus éclairé si vous vivez par exemple dans le Sud. Si vous veillez à bien protéger vos poules foncées et à les garder à l’ombre, cela devrait toutefois limiter les problèmes !

2) Un poulailler bien installé pour aider les poules face à la chaleur

Pour le confort de vos chères amies à plumes, il faut à tout prix éviter que la température ne monte trop dans le poulailler. À l’arrivée des beaux jours, vérifiez donc l’exposition de votre poulailler au cours de la journée. Il est en effet essentiel qu’il soit bien à l’ombre de la maison, d’un arbre ou d’une haie, notamment aux heures les plus chaudes de la journée. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez envisager de le déplacer. Assurez-vous néanmoins d’y aller progressivement, car vos petites poulettes, très casanières, risquent de se sentir stressées et perdues si vous faites un changement trop brusque au niveau de leur maison. Ajoutez aussi un auvent ou un parasol pour le parcours herbeux.

Par ailleurs, couvrez le sol de végétation pour réduire le phénomène de réverbération et l’accumulation de la chaleur. Vous pouvez par exemple mettre un tapis végétal au sol et une litière moins épaisse (en assurant toutefois un nettoyage suffisant et fréquent). Vous pouvez aussi remplacer des portes pleines par du grillage ou créer des ouvertures supplémentaires que vous prendrez soin là aussi de bien grillager pour éviter l’entrée de prédateurs la nuit. Cela permettra à l’air de bien circuler. Enfin, il vous est possible d’ajouter un ventilateur (hors de portée de bec) pour la circulation de l’air.

poules poulailler chaleur été
Crédits : iStock

3) Couvrir le toit : la bonne astuce pour protéger les poules pendant les pics de chaleur

Un toit en bitume ou en tôle risque de chauffer fortement par rapport à un toit en bois. Beaucoup de propriétaires de poulaillers ont alors pour habitude d’arroser le toit pour refroidir l’atmosphère. Néanmoins, attention, car une humidité excessive risque de favoriser la prolifération de bactéries. Vos poules pourraient donc tomber malades ou se retrouver parasitées. Une bonne alternative consiste à couvrir le toit avec du carton, bien isolant notamment s’il est blanc, des branchages, des fougères ou des herbes sèches.

4) Bien choisir vos horaires de visite

Avec la chaleur, mieux vaut éviter de leur faire faire trop d’activité physique qui risquerait de faire monter leur température corporelle. Lorsqu’il fait très chaud, essayez de leur rendre visite deux fois par jour, le tout aux heures les plus fraîches de la journée. Vous pouvez par exemple passer tôt le matin ou en début de soirée. Le reste du temps, évitez de trop les déranger.

5) Fournissez de l’eau bien fraîche en quantité suffisante pour des poules exposées à la chaleur

poule boit de l'eau chaleur été abreuvoir
Crédits : iStock

En période estivale, une poule peut consommer deux fois plus d’eau (entre 300 et 500 ml d’eau par jour et par tête). Pensez donc à adapter la taille de l’abreuvoir en conséquence, quitte à prévoir aussi des points d’eau en plus que vous placerez à l’ombre. L’eau fournie devra absolument être renouvelée fréquemment. Cela permettra de la garder bien fraîche et d’éviter les mauvaises surprises liées à l’évaporation ou aux germes. Vérifier souvent les niveaux d’eau peut ici permettre de vous assurer qu’elles ne vont pas en manquer. Pour les gâter, pensez aussi à ajouter quelques glaçons dans l’eau.

6) L’astuce de la bouteille d’eau fraîche pour les poules : utile en cas de fortes chaleurs

Vous pouvez tout à fait ajouter une bouteille d’eau glacée dans l’abreuvoir. Cela gardera l’eau fraîche. Quelques bouteilles gelées au sol offriront aussi un point de fraîcheur contre lequel une poule pourra se lover pour dormir au frais.

Que donner à manger à ses poules lors de fortes chaleurs ?

En été, les poules peuvent moins compter sur les vers et larves pour faire le plein de protéines. On peut alors observer des oeufs plus petits avec une coquille plus fine. Pour pallier ce problème, certains donnent à leurs poules des pellets riches en protéines et oligoéléments en complément des grains habituels. Il est cependant aussi possible de leur donner du compost chargé en lombrics (elles vous donneront de la poulnée en échange) ou d’utiliser les restes d’appâts si vous êtes pêcheurs.

poules pondeuses
Crédits : iStock

Vous pouvez aussi installer des pièges à vers, insectes et gastéropodes. À deux endroits dans l’enclos (pour pouvoir faire des roulements), proches de la clôture, épandez une couche de tontes de gazon ou de feuilles, couvrez de tuiles ou dalles en pierre, arrosez et attendez quelques jours avant de soulever pour découvrir toutes les bestioles qui se seront nichées en dessous, attirées par l’humidité. Vos cocottes n’auront plus qu’à festoyer gaiement !

Par ailleurs, pensez à leur donner des coquilles d’œufs ou coquilles d’huîtres broyées, riches en calcium pour des coquilles d’œufs plus solides. En outre, ajoutez régulièrement des portions de fruits et légumes frais riches en eau en plus de leur alimentation : pastèque, melon, courgette, concombre, tomate cerise, etc. En plus de ces gourmandises, vous pouvez enfin congeler du maïs dans de l’eau pour leur faire un petit plaisir lors d’un épisode de canicule. La technique est ci-dessous :


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.