in

7 erreurs à éviter pour que vos poules restent en bonne santé

Crédits : iStock
5/5 - (3 votes)

Élever des poules présente de nombreux avantages. Elles nous fournissent de délicieux œufs frais presque toute l’année, apportent de la vie et un peu de compagnie au jardin, réduisent nos déchets alimentaires (dont elles se repaissent avec délice) et font le bonheur des petits comme des grands. Elles aident aussi à entretenir le jardin en aérant la terre, en picorant la mousse, en dévorant les insectes nuisibles, limaces et escargots, et en enrichissant le sol avec leurs déjections. Toutefois, tous ces points positifs ne doivent pas vous faire oublier que ce sont des animaux sensibles à part entière. Et donc, comme pour vos animaux de compagnie, l’adoption de poules amène aussi son lot de responsabilités, impliquant notamment de veiller à les garder en bonne santé. Pour ce faire, voici les erreurs à ne jamais commettre !

1) Ne pas se renseigner avant

Encore une fois, avoir un animal est une responsabilité. Que vous preniez un chien, un chat, un rat ou une poule, il est important de s’y connaître un minimum pour s’en occuper et ne pas les mettre en danger. Par exemple, une poule seule peut s’ennuyer. Il faut donc toujours en adopter au minimum deux, ce qui donnera au passage assez d’œufs pour une famille de trois à quatre personnes. Par ailleurs, les poules ont besoin d’un minimum d’espace, sans quoi, elles grattent énormément la terre et peuvent donc faire des dégâts. Assurez-vous donc de savoir un minimum ce que vous faites !

2) Mal entretenir le poulailler des poules

poulailler poules
Crédits : iStock

Une fois par semaine, il faut effectuer un nettoyage du poulailler afin de retirer les fientes, changer la litière, mais aussi nettoyer l’abreuvoir ainsi que la mangeoire. Il faut aussi apporter régulièrement de la paille. Il est en outre conseillé de s’adonner deux fois par an minimum à un grand nettoyage où vous viderez entièrement la cage. Tous ces nettoyages sont cruciaux puisqu’un poulailler sale permet une propagation plus facile des poux et des maladies peuvent également facilement y proliférer. Heureusement, il est très facile de nettoyer les différents éléments de vos poulaillers avec du simple vinaigre blanc, ce qui va aider à le désodoriser et désinfecter en douceur.

3) Mal nourrir les poules peut aussi être mauvais pour leur santé

poules pondeuses
Crédits : iStock

Les adeptes des cocottes adorent leur donner des restes alimentaires qu’elles mangent avec appétit. Néanmoins, attention à ne pas les confondre avec des poubelles de table à qui on peut donner n’importe quoi ! Certains aliments peuvent en effet s’avérer toxiques et les rendre malades. Aliments salés, viande crue, pommes de terre crues, marc de café, oignon, cacahuète, chocolat… la liste des aliments interdits aux poules est longue. Assurez-vous de bien la vérifier avant de leur donner un aliment si vous n’êtes pas sûrs. Par ailleurs, il sera très important de leur donner une alimentation plus riche en hiver pour leur permettre de mieux surmonter le froid.

4) Poulailler mal sécurisé et protégé = danger !

De nombreux prédateurs peuvent s’attaquer aux poules : chat, renard, fouine… Aussi, que vous viviez à la campagne ou pas, il vous faudra vérifier qu’elles sont bien protégées derrière un grillage solide. Par ailleurs, ne les laissez pas en dehors de leur abri la nuit, les risques d’attaques étant alors plus nombreux.

poulailler poules froid hiver neige
Crédits : iStock

D’autres dangers plus subtils peuvent guetter les poules. Le froid en hiver est l’un d’entre eux. Il faut alors veiller à installer des planches en liège ou en bois sur les murs pour les isoler et qu’elles ne prennent pas froid. Pour plus de confort et de chaleur, ajoutez aussi des lampes chauffantes à l’intérieur du poulailler. Eh oui! les plumes, ça ne suffit pas. Enfin, attention aux rayons du soleil qui peuvent taper très fort sur vos gallinacées. Placez-les dans une zone ombragée ou à côté d’une grande haie.

5) Ne pas surveiller suffisamment ses poules n’est pas bon pour leur santé

pattes de poules santé
Crédits : iStock

Si vos seules interactions avec vos poules pondeuses sont de les ignorer et de ne vous approcher du poulailler que pour prendre un œuf ou deux, alors c’est insuffisant ! Sachez en effet que les blessures et crevasses peuvent vite survenir, notamment sur leurs pattes fragiles. Et c’est alors la porte ouverte aux douleurs et aux infections ! Pensez donc à observer régulièrement vos poules. Cela vous permettra de déceler les éventuelles petites coupures afin de les désinfecter.

6) Ne jamais laver ses poules n’est pas idéal pour leur santé

poules
Crédits : PxHere

Chez les poules sales, les risques de propagation de maladies sont beaucoup plus élevés. Leurs belles plumes peuvent en effet cacher de petits parasites nuisibles. Heureusement, un bain régulier permet de les identifier et enlever.

7) Un abreuvoir insuffisamment entretenu

Aimeriez-vous boire de l’eau croupie pleine de saleté et malodorante ? Non ? Eh bien! vos poules non plus. Alors, n’oubliez jamais de changer très régulièrement l’eau dans l’abreuvoir pour vous assurer qu’elle reste bien propre et fraîche. Nettoyez aussi l’abreuvoir très régulièrement avec du vinaigre blanc. Du reste, pour renforcer le système immunitaire, respiratoire et intestinal de vos poules, vous pouvez utiliser du vinaigre de cidre en cure sur dix jours plusieurs fois dans l’année. Pour ce faire, ajoutez simplement une cuillère à soupe de vinaigre de cidre bio pour 2,5 litres d’eau.