5 mauvaises herbes qu’il ne faut jamais arracher en juin

désherber désherbage mauvaises herbes adventices
Crédits : iStock/Modif : ADGM
4.5/5 - (6 votes)

À en croire les dernières prévisions météorologiques, l’été 2023 sera marqué par de fortes chaleurs. Les températures vont néanmoins monter en flèche dès le mois de juin qui s’annonce donc particulièrement chaud. C’est une mauvaise nouvelle pour nos espaces verts qui, à peine sortis des dernières gelées et des Saints de glace, vont devoir à présent subir une forte sécheresse. Le mois de juin est également un moment où le jardinier s’active beaucoup au jardin, mais gare aux erreurs de jardinage préjudiciables en cas de températures élevées ! En effet, nous allons le voir, les travaux de désherbage doivent s’effectuer avec beaucoup de précautions. Si certaines mauvaises herbes risquent d’asphyxier et porter le coup de grâce au jardin dès leur montée en graines, d’autres adventices peuvent quant à elles le protéger.

Voici donc les mauvaises herbes que vous devriez laisser en paix en juin pour un été plus tranquille pour vos plantations !

Quelles sont les mauvaises herbes qu’il ne faut pas arracher en juin et pourquoi ?

plantain mauvaises herbes plantes médicinales
Crédits : iStock

Comme le laisse présumer leur surnom, les adventices peuvent parfois être une vraie plaie parmi les plants du jardin ou du potager. Certaines se révèlent en effet invasives et peuvent alors concurrencer les plantations alentour. Ces dernières risquent ainsi d’étouffer, et de manquer d’eau et de nutriments pour une pousse en bonne santé. Cependant, toutes ces plantes ne sont pas logées à la même enseigne. En effet, certaines permettent de former un tapis protecteur sur le sol pour empêcher l’évaporation de l’eau pendant les périodes de canicule. Ces espèces bienfaitrices couvre-sol vont en outre créer une ombre qui va protéger la terre des affres d’un Soleil brûlant en apportant un paillage naturel.

Ces plantes utiles qu’il ne faut surtout pas arracher pour aider vos espaces verts à passer un été chaud sans encombre incluent le trèfle, le plantain, l’ortie, le chénopode blanc et le mouron des oiseaux. Tous ces végétaux vont permettre de pailler le terreau de vos plantes et du gazon une fois la chaleur extrême bien installée. De plus, certaines d’entre elles présentent des utilités médicinales et ont de multiples utilisations au jardin si vous en ramassez quelques brins (l’ortie et le plantain notamment). Autant de bonnes raisons de ne pas les éliminer totalement !

Les adventices que vous pouvez bel et bien enlever

liseron
Crédits : iStock

Toutes les plantes adventices ne sont pas les bienvenues au jardin. Loin de protéger le jardin, certaines restent en effet très envahissantes et dangereuses pour vos plantations, notamment au moment de monter en graines. Vous pouvez donc continuer le désherbage du chiendent, de l’oxalis, de la prêle les champs, de la ficaire fausse-renoncule et du bouton-d’or (ou renoncule rampant). Pour ce qui est du liseron, également concerné par cette nécessité, vous pouvez retrouver des astuces d’élimination efficace ici. Nous avions aussi partagé des techniques de désherbage sans produits chimiques pour vous aider à désherber des plantes indésirables ciblées.

En juin, le temps chaud sera propice au désherbage des mauvaises herbes. Attention toutefois aux excès de zèle, car certaines “mauvaises” herbes sont très utiles et pourraient même sauver votre jardin cet été ! Par ailleurs, il est conseillé de laisser une partie du jardin en friche pour le bien des insectes auxiliaires ou pollinisateurs et de la biodiversité.


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.