in

Jardin et potager : 6 conseils pour réparer les dégâts de l’été

Crédits : iStock

L’été approche doucement de sa fin, non sans mal pour nos jardins et potagers qui ont énormément souffert des aléas climatiques (sécheresse et canicule, orages, vents violents…). Bien souvent, avec les vacances, le jardinier se prend aussi un peu à négliger l’entretien des espaces verts. De ce fait, entre la pelouse brûlée façon vieux paillasson, les fleurs à bout de souffle et les fruits et légumes entrés en dépression à cause de la “belle saison”, on en oublierait presque qu’il nous reste pourtant encore quelques longues semaines de récolte avant l’hiver (à préparer soigneusement lui aussi d’ailleurs). Pour finir la saison en beauté et accueillir les suivantes avec vitalité, voici quelques conseils pour réparer les dégâts causés par l’été dans un jardin et potager.

1) Prenez soin de désherber le jardin

désherber désherbant
Crédits : iStock

Si vos plantes ont souffert du soleil et de la sécheresse, cela n’a en revanche pas impressionné les adventices ! Les mauvaises herbes ont en effet profité que vos plants ont été en mauvaise posture pour s’inviter et prendre toute la place. Que ce soit sur la pelouse, dans les massifs ou au potager, elles sont partout… Outre le désherbant naturel, il va vous falloir pas mal d’huile de coude pour arracher tout cela et faire place nette ! Cela devrait aider à limiter les dommages causés par ces plantes envahissantes !

2) Chouchoutez votre pelouse

tondre tondeuse pelouse gazon
Crédits : PxHere

Parfois, bien l’arroser permet de sauver une pelouse grillée un peu jaunie par la chaleur. Néanmoins, il vous faudra parfois semer quand cela ne suffit pas. Optez alors pour des graines spéciales pour regarnissage express afin de boucher les trous aux endroits les plus dénudés. Cela va accélérer la germination et vite permettre de cacher les dégâts laissés au jardin par la chaleur de l’été. Pour le reste, pensez à tondre la pelouse à 4 ou 5 centimètres de hauteur. Cela donnera un aspect plus net au jardin et supprimera une partie les mauvaises herbes.

3) Faites un gros ménage au sein des plantations

plantes fanées mortes
Crédits : Wikimedia Commons

Éclaircissez vos plantes pour embellir le jardin et lui redonner un peu de vigueur ! Allégées de tout ce qui est sec ou abîmé, les plantations pourront développer de nouvelles pousses et continuer leur croissance. Débarrassé de tous les petits dégâts de l’été, le jardin n’en sera que plus sain pour accueillir l’automne. De plus, le jardinier y verra plus clair pour préparer les saisons froides ! Pour ce faire, il faudra :
-Couper les feuilles endommagées et fleurs fanées de vos plantes annuelles et vivaces comme de vos arbustes fleuris (rosiers, hortensias…) ou plants du potager (plants de tomates, fraisiers, framboisiers…).
-Tailler les plantes vivaces qui sont montées en graines pendant l’été à l’horizontale.
-Donner un coup de sécateur pour les tiges abîmées et les branches cassées pendant les orages ou chutes de grêlons.
-Retirer les fruits et légumes abîmés irrécupérables, voire pourris, et les mettre au compost. Si besoin, arrachez les plants à la racine et ameublissez le sol pour le préparer pour vos futures cultures !

4) Profitez-en pour planter des légumes de saison

planter plantation jardinage
Crédits : iStock

En septembre, les températures restent assez clémentes pour semer des légumes et fruits bien choisis. Par exemple, c’est le bon moment pour planter les oignons, les poireaux, les épinards, la mâche, les radis et la laitue pommée d’hiver ! En outre, on peut repiquer de nombreux fruits et légumes à la fin de l’été. Cela concerne les fraisiers, la chicorée frisée ou encore pourquoi pas la scarole.

5) Aérez le sol du jardin affaibli par les dégâts de l’été

plantes terre
Crédits : tookapic / Pixabay

Les conditions météorologiques peuvent causer de graves dégâts et changer complètement la nature du sol. C’est la raison pour laquelle de nombreux fans de jardinage aiment pailler le sol avec un paillage adapté. Cela permet de le protéger ! Sans cela, entre un soleil et les pluies torrentielles, la terre peut en effet aussi bien se tasser que se crevasser. Il est alors très important d’intervenir pour aérer le sol ! L’aération du sol va rendre la terre plus poreuse. De ce fait, l’air, l’eau et les nutriments pourront mieux atteindre les racines de vos plantes. Pour la rendre moins compacte, commencez tout simplement par fendre la terre avec votre grelinette. Puis pour compléter vos efforts, prenez le temps de bien biner aux pieds des légumes, arbustes et arbres fruitiers.

6) Ne négligez pas l’arrosage et l’amendement du sol

arrosage
Crédits : Pixabay/Jill111

Pour booster vos plantes, rien ne vaut un bon engrais bio ou du compost appliqué en bonne couche au pied des plantes. Pensez aussi à arroser ! Tant que les températures sont encore assez clémentes, mieux vaut réaliser votre arrosage en fin de journée pour que les plantes et la pelouse puissent se gorger d’eau pendant la nuit. Un arrosage en journée aurait en effet tendance à sécher trop vite et la végétation ne peut donc pas en profiter…

Certaines espèces d’insectes ravageurs et larves nuisibles continuent à s’attaquer à votre jardin (acariens, hannetons, pucerons, chenilles, etc.) ? Contre ces parasites, il existe des moyens de lutte biologique (pièges, insecticides naturels, prédateurs naturels comme la coccinelle, etc.). Pensez à vous rendre en jardinerie ou à faire une recherche sur notre site pour trouver des solutions naturelles efficaces.