in

Pelouse : 5 astuces naturelles pour avoir un gazon au top du top !

Crédits : PxHere
Pelouse : 5 astuces naturelles pour avoir un gazon au top du top !
noté 4.2 - 11 votes

Quand on parle de jardinage, on fait toujours la part belle aux différents arbustes et aux fleurs que l’on peut y planter. Aussi, on évoque volontiers le potager. Néanmoins, on ne parle que très peu de la pelouse qui a pourtant toute son importance. En effet, à quoi bon avoir de belles fleurs colorées si c’est pour avoir un espace vert entaché par un gazon jaunâtre clairsemé ? Tout rabougri ou mal entretenu, ce dernier peut donc totalement gâcher l’aspect extérieur d’un jardin. Heureusement, il est très facile d’afficher une belle pelouse verdoyante à la Bree Van De Kamp dans Desperate Housewives. Avec ces quelques bons gestes et des bottes secrètes naturelles, vous aurez toutes les cartes en main !

1) La tonte est un élément important pour obtenir une jolie pelouse

tondeuse tondre pelouse gazon
Crédits : Alexas_Fotos / Pixabay

Mieux vaut ne pas oublier de le faire très régulièrement pendant la période de croissance active. En général, cet entretien ira donc de février ou mars à octobre, voire novembre. Pour ce faire, utilisez toujours une tondeuse à la lame bien affûtée. Émoussée, elle risque en effet d’arracher les brins d’herbe et de provoquer un jaunissement en les abîmant.

Aussi, ne tondez jamais sur une surface humide de rosée du matin ou de pluie des jours précédents. Bien qu’il soit tentant de profiter du retour du soleil, travailler sur du gazon humide ne fera que provoquer une pelouse abîmée et non uniformément coupée. Aussi, nous vous conseillons de ne pas tailler trop court pour que les graines indésirables ne puissent pas pousser en ayant accès au soleil. Une tonte moyenne conviendra tout à fait. Enfin, ne tondez pas toujours suivant le même parcours ou sens à chaque fois. Varier permettra d’obtenir une plus jolie pousse !

Le truc en plus : Tailler autour des arbres sans les abîmer est compliqué d’autant que la pousse n’est pas parfaite dans cette zone et que l’aspect sinueux ou imparfait du sol à cause des racines complique énormément la tâche. Alors, pensez à pailler le pied des arbres pour ne plus avoir à vous en soucier !

2) La question de l’apport d’engrais

Crédits : Pixabay/Yngveleyn

L’apport d’engrais est important pour une belle pousse et éviter l’apparition de mousse. Pour ce faire, il y a bien sûr les engrais bio à base d’azote, de phosphore et de potassium. Généralement, on en applique en deux temps. On le fait d’abord en février dans les régions chaudes et mars dans les régions froides pour lui donner ce côté vert chatoyant. Puis on réitère en automne (entre mi-septembre et mi-octobre) pour une bonne croissance et fortification des tiges et racines de la pelouse. Néanmoins, vous pouvez aussi vous en remettre à des solutions plus économiques comme le compost ou le marc de café que la pelouse et le jardin adorent. Toutes ces solutions se combineront à merveille à l’herbicyclage. Ce non-ramassage des résidus de tonte laissera des matières organiques derrière lui, ce qui nourrira la terre !

3) La solution pour une pelouse bien verte

poudre de nettoyage bicarbonate blanc de Meudon
Crédits : iStock

Si votre gazon n’est pas aussi vert que vous le voudriez, voici une méthode toute simple qui change tout ! Commencez par acheter du blanc de Meudon en magasin de bricolage. Cet excellent produit de nettoyage a en effet la particularité d’être riche en calcium, une qualité que la pelouse va grandement apprécier. Ensuite, une fois que vous en aurez, vous n’aurez plus qu’à en répandre sur tout votre espace vert. Ici, comptez environ 100 g de poudre par mètre carré. Puis répétez chaque année pour préserver la santé de votre verdure.

4) Chassez son ennemie n°1 à tout jamais : la mousse !

Crédits : zdenet / Pixabay

On en parlait plus tôt : cette dernière n’aime pas les sols bien nourris, d’où l’intérêt d’utiliser un bon engrais sur son gazon. Cependant, cela ne suffit pas toujours à l’éradiquer et les anti-mousse chimiques à base de fer acidifient le sol et favorisent un effet rebond. Elle aime aussi les sols tondus trop souvent, peu aérés et pas suffisamment ensoleillés. Alors, pensez à tous ces paramètres au moment de semer votre gazon et de l’entretenir. Par ailleurs, il faudra resemer du gazon dans les zones clairsemées, car tout espace disponible est une invitation à s’y développer pour la mousse. Aérez et drainez bien les sols lourds. Ici, l’ajout de sable serait un plus tout comme une bonne scarification pour éliminer les rhizomes superficiels. Si rien n’y fait, répandez de la cendre de bois pendant plusieurs jours sur la mousse puis ratissez. C’est imparable !

5) Éliminer les autres ennemis d’une belle pelouse

sel rose de l'himalaya pour assaisonner ou calmer une migraine
Crédits : Pixabay/Pompi

L’arrachage à la main est souvent la meilleure manière de se débarrasser des indésirables. Aussi, nous vous avons donné de nombreuses idées pour combattre les mauvaises herbes sur ce site. Néanmoins, certaines solutions plus précises pourraient vous aider avec votre pelouse.

  • Ainsi, mettre du lait caillé au pied des plantes indésirables même très grosses permettra de les éliminer.
  • Du reste, pensez à saupoudrer du gros sel autour des tiges de chardons pour les combattre. L’eau de cuisson salée récupérée en cuisine permettra aussi de faire la chasse aux mauvaises herbes. En effet, le sel brûle les racines comme nul autre !
  • Enfin, pensez aux plantes répulsives pour les mauvaises herbes. Les roses d’Inde et les oeillets d’Inde sont sans pitié avec les adventices, notamment les chiendents. Quant aux racines de sarrasin, elles permettent à elles seules d’empêcher les graines de mauvaises herbes de germer.

Source

Articles liés :

2 astuces pour en finir avec la mousse sur la terrasse

6 astuces à réaliser avec les feuilles mortes qui jonchent votre jardin

L’astuce toute bête contre la mousse sur le toit de la maison