in

5 huiles essentielles puissantes contre la transpiration

Crédits : iStock
5/5 - (1 vote)

En plus de laisser quelques auréoles comme preuves de son passage, la sudation s’accompagne aussi parfois d’odeurs de transpiration. Pour venir à bout de ces deux problèmes, il est possible d’avoir recours à des remèdes naturels permettant de réguler la transpiration excessive. Néanmoins, aucune de ces potions magiques de grand-mère ne fonctionne aussi bien que les huiles essentielles. Très concentrées, ces essences de plantes embarquent en effet des propriétés antibactériennes, purifiantes et/ou oestrogen-like qui permettent de venir à bout aussi bien des odeurs désagréables que des aisselles détrempées. Découvrez donc les meilleures huiles essentielles très efficaces contre la transpiration.

Ajoutées à une recette de déodorant naturel avec ou sans bicarbonate de soude, elles permettent d’obtenir un effet frais toute la journée pour peu que vous les choisissiez bien. De quoi faire face efficacement à ce phénomène naturel parfois incommodant qu’est la transpiration.

1) L’huile essentielle de palmarosa, la reine des huiles essentielles anti-transpiration

Aussi bien au niveau des aisselles que des pieds, l’huile essentielle de palmarosa s’avère très efficace grâce à ses vertus antibactériennes et antimycosiques. Or, la prolifération bactérienne est très souvent à l’origine des mauvaises odeurs. Ainsi, pour sentir bon malgré la chaleur et l’effort, elle s’impose comme une vraie alliée. Très bien tolérée par voie cutanée, on peut en outre l’appliquer pure à raison de deux à trois gouttes sur chaque aisselle ou voûte plantaire. Elle vous enveloppera toute la journée d’un parfum frais et floral très doux.

2) L’huile essentielle de géranium

Huile essentielle de géranium
Crédits : iStock

L’huile essentielle de géranium odorant (aussi surnommée huile essentielle de géranium rosat) partage exactement les mêmes propriétés que celle de palmarosa. Elle présentera donc exactement la même efficacité que sa comparse contre les proliférations bactériennes qui provoquent les odeurs sous les aisselles. Leur différence de parfum peut toutefois vous aider à faire votre choix entre les deux. Celle de géranium, rosée et fruitée, est très délicate. Elle s’utilise en outre de préférence diluée.

3) L’huile essentielle de menthe poivrée

Parfois, la sueur en excès est liée à un déséquilibre de la thermogénèse, le processus en charge de la production de chaleur par notre organisme. En réaction à une augmentation de la chaleur corporelle, notre corps va en effet excréter plus de transpiration par le biais des glandes sudoripares pour y faire face. Cela va alors favoriser le développement des odeurs pas très agréables. C’est grâce à son effet froid que l’huile essentielle de menthe poivrée peut intervenir en vous aidant à réguler votre température corporelle. Le plan d’attaque ? Diluez 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans une cuillère à café d’alcool à 90°. Ensuite, appliquez deux gouttes sur les zones affectées par la sudation excessive. Répétez matin et soir.

4) L’huile essentielle de sauge sclarée

hydrolat huile essentielle de sauge
Crédits : iStock

L’huile essentielle de sauge sclarée permet de réguler la transpiration en excès grâce à son action purifiante et son pouvoir oestrogen-like. Sur ce dernier point, il est en effet à noter que cette huile essentielle permet naturellement de reproduire l’effet des œstrogènes sur notre organisme. Cela permet ainsi de combattre des troubles liés à un déficit en œstrogène tels que les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes. Cette essence va en outre agir comme un régulateur de thermogénèse pour réduire la transpiration excessive.

5) L’huile essentielle de cyprès de Provence

L’huile essentielle de cyprès de Provence possède les mêmes effets oestrogen-like que l’huile de sauge et partage donc ses propriétés purifiantes et régulatrices.

Une recette aux huiles essentielles anti-transpiration

huiles essentielles
Crédits : iStock

Après vous avoir présenté toutes ces huiles essentielles, nous ne résistons pas à l’envie de partager avec vous une synergie très efficace contre la transpiration. Pour ce faire, dans un flacon en verre teinté de 50 ml, versez 0,25 ml d’huile essentielle de palmarosa, de géranium, de sauge et de cyprès. Ensuite, complétez le flacon en utilisant un gel neutre ou du gel d’aloe vera. C’est prêt. Il n’y a plus qu’à secouer ce mélange avant chaque utilisation. Appliquez-en une noisette matin et soir sur les zones à traiter. Vous nous donnerez des nouvelles de cet antitranspirant naturel !

Huiles essentielles anti-transpiration : la sécurité avant tout !

Même si la transpiration peut-être détestable et qu’un bon remède naturel peut être très attractif, cela ne doit pas vous faire oublier les précautions relatives à l’utilisation des huiles essentielles ! La plupart ne sont en effet pas conseillées aux femmes enceintes et allaitantes tout comme aux enfants. À cela s’ajoute le risque allergique. Pensez donc à tester votre huile dans le creux de votre coude pendant 24 h avant de l’appliquer sur la peau sensible de vos aisselles. Enfin, l’utilisation de la sauge et du cyprès est à proscrire en cas d’antécédent ou de risque de cancer hormonodépendant (sein, etc.) de par leur effet oestrogen-like.