in

Huile essentielle de sauge sclarée : utilisations de l’huile alliée des femmes

Crédits : iStock

Contre les maux auxquels seules les femmes font face, l’huile essentielle de sauge sclarée (Salvia sclarea) est tout simplement incontournable. Riche en principes actifs puissants (linalol, acétate de linalyle et sclaréol) et connue pour être oestrogen-like, ses multiples utilisations permettent en effet de les soulager et de les accompagner à tout âge, de l’adolescence jusqu’à la ménopause. Découvrez ses propriétés incroyables pour apaiser les maux féminins au naturel.

Pensez aussi à consulter les précautions d’emploi en toute fin d’article avant toute utilisation.

Les bienfaits de l’huile essentielle de sauge sclarée :

Elle possède de nombreuses propriétés : anti-infectieuse, calmante et relaxante, voire anxiolytique et aphrodisiaque. On l’utilise aussi souvent contre la transpiration excessive ou en guise d’antispasmodique pour faciliter la digestion. Néanmoins, le gros point fort qui la rend incontournable chez la femme, c’est son pouvoir ‘oestrogen-like’. Cela signifie qu’elle possède une action hormonale en apportant des oestrogènes naturels. Cela lui permet d’agir sur des problèmes tels que le syndrome prémenstruel. Et chez les femmes ménopausées (ou en période de périménopause), elle combat les bouffées de chaleur, les sautes d’humeur, l’anxiété et l’insomnie. Elle s’utilise principalement diluée et par voie cutanée pour réaliser des massages bienfaisants.

huile essentielle de sauge sclarée
Crédits : iStock

Comment utiliser l’huile essentielle de sauge sclarée pour se soigner ?

Contre les symptômes liés à la ménopause

Sautes d’humeur, bouffées de chaleur, troubles du sommeil… Pour apaiser tous ces maux, mélangez 5 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée dans  deux cuillères à café (ou 10 ml) d’huile végétale de votre choix (huile de jojoba, de macadamia…). Ensuite, prenez un instant pour masser votre poitrine, votre ventre ou vos bras quand le besoin s’en fait sentir. Pour diminuer les bouffées de chaleur, vous pouvez aussi déposer 1 goutte d’huile essentielle sur un sucre et le laisser fondre doucement dans la bouche.

Pour soulager règles douloureuses et le syndrome prémenstruel

Répétez le même mélange que précédemment (5 gouttes) dans 10 ml d’huile. Il ne vous reste plus qu’à masser votre ventre dans le sens des aiguilles d’une montre. Cela va permettre de calmer les douleurs (notamment les douleurs menstruelles). En consommer deux gouttes dans une cuillère de miel deux ou trois fois par jour peut aussi aider à mieux vivre le syndrome prémenstruel en calmant ses manifestations. De quoi aborder la période des règles plus sereinement !

règles menstruations douloureuses crampes dysménorrhée
Crédits : iStock

Pour apporter de la relaxation en cas d’anxiété

N’hésitez pas à associer deux huiles essentielles : l’huile essentielle de lavande fine (3 gouttes) et celle de sauge (3 gouttes). Diluez le tout dans 1 à 2 cuillères à café d’huile végétale. Réalisez un massage du plexus solaire avec cette mixture avant le coucher ou quand une bouffée d’angoisse commence à monter. Cela vous permettra d’aborder le quotidien avec plus de détente !

L’huile essentielle de sauge sclarée en cas de baisse de libido

Là aussi, on peut associer deux huiles : la très aphrodisiaque huile essentielle d’ylang-ylang (3 gouttes) et celle de sauge (3 gouttes), toujours dans 1 à 2 cuillères à café d’huile végétale. Pour utiliser votre mélange, il suffira de masser le bas des reins avec soin. Cela va ainsi remettre en route la synthèse du cortisol et des neurotransmetteurs. Très efficace !

Précautions d’utilisation pour l’huile essentielle de sauge sclarée :

attention
Crédits : The Blue Diamond Gallery/Nick Youngson

-Pensez à faire un test d’allergie sur le pli de votre coude.
-Étant ‘oestrogen like’, elle est interdite chez les femmes ayant eu un cancer hormono-dépendant (ovaire, sein ou utérus) ou chez celles souffrant de mastose ou de fibrome.
-Elle est aussi à éviter durant la grossesse et l’allaitement et elle est déconseillée chez les enfants de moins de 12 ans.
-Utiliser la sauge sclarée en cas de consommation d’alcool est déconseillé.
-Chez les adolescentes de plus de 15 ans et les jeunes femmes, il est conseillé de ne l’utiliser que pendant la période des règles.
-Enfin, ne la confondez pas avec la sauge officinale (Salvia officinalis) qui est abortive, neurotoxique et épileptisante.

En cas de doute, il est toujours plus prudent de demander à un médecin.