in ,

Grêle : 5 conseils importants pour limiter les dégâts

Crédits : Pixabay/SturmjaegerTobi
Grêle : 5 conseils importants pour limiter les dégâts
noté 4.1 - 7 votes

Vous êtes toujours à l’affût lorsque c’est l’heure de la météo et vous aimez être au courant du temps qu’il va faire dans les jours qui viennent ? Il n’y a en effet pas de meilleure manière de savoir si le temps sera au beau fixe pour les activités que l’on a prévu ou s’il va falloir prévoir un parapluie pour aller au travail. Cela peut aussi être utile pour être prévoyant si une tempête s’annonce et que le risque de grêle n’est pas à écarter. En effet, des grêlons de la taille d’une balle de golf peuvent parfois s’abattre sur votre jardin, votre habitation ou votre voiture et toutes les mesures préventives ou pour bien y faire face sont les bienvenues, car les dégâts ne sont pas négligeables.

Limiter les dégâts liés à la grêle dans son jardin

Crédits : Pixabay/MaxMann

1) Quelques mesures préventives

Soyez toujours soigneux quand vous faites du jardinage et de l’aménagement d’extérieur pour vous assurer une meilleure durabilité et de la solidité. Même si c’est plus long, ne lésinez pas sur les efforts de sécurisation et d’attache des canisses, poteaux, brandes de bruyère et autres haies.

Un tuteurage profond et solide installé face au vent dominant sera plus que nécessaire pour de nombreuses plantes et les fleurs lourdes ou à longues tiges (dahlias, pivoines, delphiniums…). Il faudra vérifier les attaches avant et après les intempéries pour que les plants aient le soutien adéquat pour préserver leurs racines. Privilégiez le caoutchouc ou les attaches en huit pour éviter les blessures ou les liens en raphias pour les fleurs. Les haies brise-vent sont quant à elles excellentes pour filtrer sans pour autant bloquer.

2) Des solutions pour les plantes les plus fragiles

Si vous ne pouvez pas les mettre à l’intérieur de votre garage ou maison ou les approcher d’un mur pour les protéger au moins du vent, vous pouvez opter pour une housse plastique en voile non tissée ou des filets comme dans les vergers. Des tuiles pourront aussi être placées contre chaque tuteur pour protéger le haut du plant. Enfin, pour les légumes tels que les courgettes ou les aubergines, des cloches feront une bonne protection qui devra ceci dit être bien retirée après les intempéries puisqu’elles concentrent trop la chaleur et pourraient brûler ou gâter vos plants.

3) Et après le passage de la grêle, comment faire face aux dégâts ?

Une remise à propre est le bon moment pour remettre en place tout ce qui aura chaviré face au vent et traiter les problèmes rencontrés par vos plantes et votre décoration d’extérieur. Faites le grand ménage en jetant, en réparant et en coupant tout ce qui est tombé ou abîmé. Il faudra parfois même tronçonner les branches qui ont beaucoup souffert à cause du vent ou de la grêle et qui seraient trop blessées ou arrachées pour être laissées en place. Faites dans tous les cas des coupes bien nettes avec les bons outils pour ne pas faire plus de dégâts dans votre verdure. Dans le cas des aromates, pensez à bien les conserver et à les faire sécher pour pouvoir sans problème les consommer plus tard. Vous pourrez sans doute aussi sauver quelques fruits en les congelant. Le reste ira au compost ! Pour tout ce qui aura été abîmé ou coupé par vos soins, pensez à appliquer un produit pour prévenir les maladies dans vos plants. La cannelle est parfaite pour le faire !

Et pour son logement et sa voiture ?

4) Pour votre logement

Crédits : Pixabay/Hans

La chose la plus basique, mais essentielle à faire est bien sûr d’assurer son logement contre les catastrophes naturelles en vérifiant bien les garanties pour ne pas avoir de surprises au niveau de la prise en charge en cas de dégâts.
En prévision, pensez aussi à couper les éventuelles branches d’arbres proches qui pourraient buter contre votre maison avec le vent ou le poids de la grêle. Fermez les fenêtres et rentrez les plantes, les stores solaires, les jardinières du balcon et les meubles qui s’y trouveraient. Les stores en tissu, à lamelles et éléments en plastique type volets roulants devraient préférablement être remontés si les fenêtres sont récentes, car elles résisteront mieux aux intempéries.

5) Pour la voiture

Crédits : Pixabay/Hans

Ici aussi, les assurances sont importantes et il faudra bien vous informer sur ce qui est inclu (bris de glace et dommages sur la carrosserie notamment). En tous les cas, rien ne vous empêche de jouer sur la prévoyance en mettant la voiture au garage si possible ou en mettant des cartons ou encore du papier bulle en épaisse couche sur les zones sensibles et exposées. Ou au diable l’avis des voisins sur votre précieux véhicule couvert par des couvertures et des coussins !

Sources : Huffingtonpost, Astuces-Pratiques & Gerbaud

Articles liés :

Foudre : 5 gestes à faire… ou pas pendant un orage !

12 astuces de sécurité pour votre maison lorsque vous êtes absent

20 astuces à connaître absolument pour quiconque possède une voiture