in

Comment faire des compresses à la camomille contre la conjonctivite

Crédits : iStock

L’œil rouge, gonflé, douloureux et larmoyant et l’on ne sait pas trop si ça chatouille, si ça grattouille ou si ça picote… pas de doute : c’est la conjonctivite ! Néanmoins, pour tout problème qui touche les yeux, on tient à ne pas appliquer n’importe quel remède parce qu’ils nous sont très précieux et que l’on ne veut rien faire qui puisse nuire à leur santé. Aucun risque avec ces compresses à la camomille toutes douces qui apaisent les démangeaisons et les inflammations comme nul autre remède et qui décongestionnent efficacement. À utiliser dès les premiers signes ou après pour soulager une conjonctivite bien installée.

Ce qu’il faut :

  • 500 ml d’eau
  • Deux à trois cuillères à soupe de fleurs séchées de camomille
  • Des gazes stériles

(OU un sachet de tisane classique à faire infuser comme à votre habitude dans une tasse)

Les étapes :

1) Faites bouillir votre eau.

2) Ajoutez-y vos fleurs de camomille et faites infuser le tout pendant une dizaine de minutes.

3) Filtrez votre infusion et laissez-lui le temps de refroidir, car la dernière chose que l’on veut, c’est faire preuve d’impatience et brûler des yeux déjà très sensibilisés.

4) Imbibez votre compresse et utilisez-la pour nettoyer vos yeux en douceur. Insistez particulièrement sur la zone des cils et du coin interne.

5) Une fois que c’est nettoyé, imbibez une autre gaze à laisser poser sur vos paupières pendant un quart d’heure (pas plus).

6) Répétez au moins six fois pas jour et refaites une nouvelle infusion chaque jour. N’y plongez pas deux fois une compresse si elle a touché vos yeux pour ne pas contaminer l’infusion.

LE conseil de base :

  • Si vous touchez vos yeux, lavez-vous les mains une trentaine de secondes au moins pour éviter la contagion !

Source

Articles liés :

8 remèdes de grand-mère pour soigner une conjonctivite et quelques conseils

Ces 8 aliments géniaux qui prennent soin de vos beaux yeux !

Des gouttes maison pour des yeux irrités, secs ou qui démangent