in

Comment faire des compresses à la camomille contre la conjonctivite

Crédits : iStock
3.6/5 - (60 votes)

L’œil rouge, gonflé, douloureux et larmoyant et l’on ne sait pas trop si ça chatouille, si ça grattouille ou si ça picote… Pas de doute : c’est la conjonctivite ! Néanmoins, les yeux, c’est très précieux. Alors, il ne faut jamais y appliquer n’importe quel remède pouvant nuire à leur santé. Il faut donc vite consulter un médecin. Il n’y a toutefois aucun risque avec ces compresses à la camomille toutes douces qui permettent d’apaiser les démangeaisons et les inflammations comme nul autre remède. Leur effet décongestionnant très efficace va permettre de calmer les douleurs en attendant votre consultation et c’est un excellent complément au collyre et aux gouttes qui vous seront sûrement prescrits. C’est à utiliser dès les premiers symptômes ou après pour soulager une conjonctivite bien installée. C’est aussi très utile quand on a les yeux rouges à cause d’une allergie aux pollens.

Les ingrédients des compresses à la camomille :

-500 ml d’eau
-Deux à trois cuillères à soupe de fleurs séchées de camomille romaine aussi appelée camomille noble (ou un sachet de tisane classique à faire infuser dans une tasse d’eau bouillante !)
-Des gazes stériles

Comment faire des compresses à la camomille pour soulager une conjonctivite ou des yeux allergiques :

1) Faites bouillir votre eau.

2) Ajoutez-y vos fleurs de camomille et faites infuser le tout pendant une dizaine de minutes.

3) Filtrez votre infusion de camomille aromatique. Ensuite, laissez-lui le temps de refroidir, car la dernière chose que l’on veut, c’est faire preuve d’impatience et brûler des yeux déjà très sensibilisés.

4) Imbibez votre compresse et utilisez-la pour nettoyer vos yeux en douceur. Insistez particulièrement sur la zone des cils et du coin interne.

5) Une fois que c’est nettoyé, imbibez une autre gaze. Puis laissez-la poser sur vos paupières pendant un quart d’heure (pas plus).

6) Répétez au moins six fois pas jour et refaites une nouvelle infusion chaque jour. N’y plongez pas deux fois une compresse si elle a déjà touché vos yeux pour ne pas contaminer la tisane de camomille.

Les irritations et rougeurs seront très vite un mauvais souvenir !

Camomille
Crédits : Congerdesign / Pixabay

Quelques conseils de grand-mère pour vos yeux irrités :

Si vous touchez vos yeux, lavez-vous les mains une trentaine de secondes au moins pour éviter la contagion ! Évitez de vous maquiller, ce qui peut irriter vos yeux et contaminer vos produits. Il faut enfin changer très souvent les serviettes pour le visage et la taie d’oreiller pour éviter la réinfection ou la contamination, et surtout ne pas les prêter à ses proches.

Et ayez toujours de la camomille à portée de main !

En phytothérapie, on loue souvent les bienfaits de certaines plantes médicinales telles que la lavande ou la menthe poivrée. Toutefois, les vertus anti-inflammatoires et apaisantes de cette fleur blanche sont elles aussi impressionnantes. Les propriétés calmantes de cette plante herbacée vont soulager aussi bien les troubles digestifs (spasmes et crampes à l’estomac, ballonnements, coliques, etc.) que les règles douloureuses, troubles du sommeil (insomnie, anxiété empêchant l’endormissement…), migraines (avec de la grande camomille) que les inflammations cutanées ou oculaires (aphtes, psoriasis, eczéma, hématomes…). Et dire que certains pensent qu’elle ne sert qu’à éclaircir les cheveux blonds