in ,

Comment éviter les punaises de lit avec les vêtements de seconde main ?

Crédits : iStock
5/5 - (2 votes)

De plus en plus de personnes se rendent en friperie pour acheter des vêtements de seconde main. Cette pratique est à la fois écologique et économique puisqu’elle permet de donner une deuxième vie à des affaires qui ne sont plus portées, le tout pour un coût défiant toute concurrence. Toutefois, on a tendance à oublier que les achats d’occasion (vêtements, meubles, livres, etc.) peuvent aussi parfois s’accompagner de punaises de lit. En effet, on croit souvent qu’elles ne se trouvent que dans les hôtels ou que l’on peut en attraper en allant dormir chez quelqu’un qui est infesté (ou même juste en posant son manteau sur le lit). Cependant, les punaises de lit peuvent aussi se cacher dans vos achats en seconde main. Voici les bons gestes pour éviter une infestation à la maison.

Inutile de ne plus acheter d’articles sur Vinted, Le Bon Coin ou dans vos friperies préférées en ville. Quelques gestes d’hygiène et un peu de bon sens vous éviteront bien des piqûres de punaises et les démangeaisons associées (sans parler du désastre pour s’en débarrasser une fois que ces petites bêtes sont installées !).

Les réflexes à avoir pour éviter les punaises de lit quand on achète en seconde main

Qu’il s’agisse d’un vêtement, d’un sac ou d’un accessoire, lorsque vous recevez vos fripes ou rentrez à la maison avec un achat fraîchement chiné, prenez le temps de les secouer dehors pour faire tomber d’éventuels parasites. Il est également essentiel de réaliser une bonne inspection de chaque article. Pour ce faire, évitez de les poser sur un lit, un canapé ou un fauteuil. Préférez les poser sur une table ou même dans la baignoire pour limiter les risques de contamination. Ces nuisibles de 1 à 7 mm ne seront pas forcément visibles au premier coup d’œil. Cependant, on peut parfois remarquer des petites taches noires qui sont des traces de déjection.

vêtements et chaussures
Crédits : iStock

La deuxième étape est de passer au traitement. Tout comme on ne porte jamais un vêtement neuf sans l’avoir lavé, il faudra ici procéder de même pour ses vêtements, le linge ou encore les doudous d’occasion. Pour tous les textiles qui ne craignent rien, un lavage à 60°C suffira amplement à éliminer les éventuelles punaises sur les articles de seconde main. Vous pouvez aussi les passer au sèche-linge à la même température pour les éliminer. Pour les vêtements fragiles et linges délicats, on optera plutôt pour un tour de 72h au congélateur dans un sac congélation ou sac poubelle. On peut aussi éventuellement compléter avec un repassage bien chaud pour plus de sûreté.

D’autres conseils pour rester vigilants

En cabine d’essayage, ne posez jamais votre sac sur le sol. Préférez le suspendre à un crochet ou le poser sur un tabouret, les punaises étant incapables de grimper sur des surfaces lisses. En séjour à l’hôtel ou dans un Airbnb, prenez par ailleurs toujours soin de poser la valise dans la douche ou la baignoire le temps d’inspecter la literie et les canapés. Vous limiterez ainsi au maximum les risques d’infestation de vos affaires.

infestation de punaises de lit sur un meuble de seconde main
Infestation de punaises de lit sur un meuble de seconde main. Crédits : iStock

Enfin, nous avons évoqué le cas des vêtements et accessoires, mais n’avons pas mentionné les autres articles de seconde main (meubles, paniers en osier, livres, etc.) qui peuvent pourtant eux aussi comporter le lot de punaises de lit. Nous vous conseillons toutefois là aussi de procéder à une longue inspection. Suite à cela, vous pouvez envisager un traitement à la vapeur. Vous pouvez par exemple louer un nettoyeur vapeur ou utiliser un fer à repasser en mode vapeur.

Si les risques d’infestation avec des achats d’occasion restent assez limités, de simples gestes d’hygiène vous éviteront bien des ennuis.