in

5 erreurs très communes qui vous font grossir pendant l’été

Crédits : iStock

Le retour des beaux jours signe le début de la période de l’année où notre poids fait le plus le yoyo. Les journées se rallongent et on a plus le temps de grignoter. Et quand on est en vacances, on est dans un état d’esprit où on se dit qu’on peut en profiter. Alors, on ne va pas se le cacher : quand il fait chaud, on prend vite quelques kilos superflus ! Beaucoup de personnes cherchent donc à perdre du poids rapidement en changeant leurs habitudes alimentaires et en faisant une activité physique. Parfois, cela permet de mincir et d’afficher un ventre plat sur la plage. Et parfois, ces régimes minceur permettent juste de contrebalancer tous nos petits excès estivaux. Toutefois, au fond, le problème, c’est généralement que l’on enchaîne les erreurs en pensant bien faire. Voici les erreurs très communes et les faux-amis à éviter pour ne pas grossir en été.

Erreur n°1 : Se contenter d’une salade en guise de repas

salade
Crédits : Pixabay/CongerDesign

Dans l’imaginaire collectif, la salade est l’alliée par excellence pour perdre du poids et manger sainement. Toutefois, cela présente plusieurs problèmes. Déjà, la salade verte manque de protéines et de glucides. Et malgré une assiette copieusement remplie, la salade n’apporte que peu de fibres. De fait, si elle rassasie sur le moment, la sensation de faim revient vite avec quelques grignotages à la clé. Consommez de préférence des salades complètes contenant des protéines animales et/ou des protéines végétales.

En outre, il ne faut pas oublier que la salade est un légume feuille. De fait, on a besoin de plus de vinaigrette et d’huile pour l’assaisonnement, et cela peut aussi vous faire grossir pendant l’été. En plus, certaines salades peuvent être très caloriques, riches en graisses saturées et en sel qui favorise la rétention d’eau ! C’est le cas de la salade César qui mêle friture et anchois mixés très gras. À cause de ses olives, la salade niçoise est aussi très calorique. Et bien sûr, il y a aussi la question de la sauce salade industrielle qui fait monter les calories en flèche !

Erreur n°2 : Manger trop de fruits

fruits salades de fruits
Crédits : Pixabay/Silviarita

Certes, les fruits sont riches en eau, ce qui permet de garder une bonne hydratation. En outre, les fraises, abricots, pêches ou cerises apportent des fibres, vitamines et minéraux. Toutefois, il faut aussi se rappeler qu’ils contiennent beaucoup de glucides simples. On estime en effet que les fruits contiennent entre 15 et 25% de sucres directement assimilables par le corps. L’organisme a donc vite tendance à stocker ! Parmi les fruits les plus caloriques, on retrouve le kaki et le fruit de la passion(84 kcal pour 100 g), la grenade (76 kcal pour 100 g), la banane (72 kcal pour 100 g) et le litchi (70 kcal pour 100 g). Il faut aussi consommer les cerises noires et la mangue avec modération. De préférence, consommez deux portions de fruits par jour maximum pour ne pas grossir pendant l’été.

Erreur n°3 : Ne pas faire de vrai repas

apéritif amuse-bouche encas
Crédits : Pixabay/Malinbatmastar

Pendant l’été, nous sommes nombreux à faire des apéros dinatoires à base de rosé, de chips, de gâteaux apéritifs, rillettes, cacahuètes, olives, saucisson… Toutefois, cela cause de nombreux problèmes. En effet, tous ces aliments sont très caloriques et le fait de manger avec ses proches fait que l’on ne mange pas en pleine conscience. On ne se rend alors pas bien compte des quantités ingurgitées. On fait également moins attention aux signaux de satiété, ce qui fait qu’on mange plus. Et en plus, manger un petit apéro qui coupe certes bien la faim sur le moment n’équivaut pas un vrai repas. Les valeurs nutritionnelles des calories consommées ne sont en effet pas comparables. Pour le même nombre de calories, mieux vaut manger un concombre que quelques chips par exemple.

Bien sûr, il est hors de question de se priver de faire un apéritif de temps en temps. Toutefois, surveillez les quantités consommées et pensez à inviter des aliments plus light à votre table d’apéro à l’instar des tomates cerises accompagnées de mozzarella.

Erreur 4 : Siroter des cocktails peut aussi faire grossir en été

cocktail alcool
Crédits : Pixabay/Dabelynn

L’alcool est de base très calorique, notamment quand il s’agit d’alcool fort. Ce sont en outre des calories qui ne sont pas transformées en énergie. Chaque calorie est donc stockée et pèse lourd sur la balance. Piña Colada, mojito… Suivant les recettes utilisées pour préparer votre cocktail, la boisson peut en plus être très sucrée en comparaison d’une simple eau citronnée bien fraîche ou d’un smoothie aux fruits frais additionné de quelques glaçons ! Il ne manque plus que le cocktail accompagne un apéro ou un repas gras et le taux de calories explose… Ainsi, mieux vaut consommer ces boissons occasionnellement pour garder la ligne et accompagnez-les d’aliments pas trop gras.

Erreur 5 : Arrêter de boire de l’eau en pensant qu’elle favorise  la rétention d’eau !

Cette idée reçue a la dent dure. Pourtant, ce n’est pas parce qu’on parle de rétention “d’eau” qu’il faut priver son corps d’hydratation. Le stockage de l’eau dans notre organisme intervient lorsque le pH de notre corps subit un déséquilibre. Cela n’a donc rien à voir avec l’eau qui est essentielle pour le bon fonctionnement de l’organisme. Pendant l’été, l’eau ne fait donc pas grossir ! En plus, de la limonade au thé glacé en passant par les cocktails mentionnés tantôt ou les jus de fruits, nombre de boissons estivales qui nous désaltèrent sont aussi très sucrées et caloriques. Quant aux sodas light, ils favorisent l’appétence pour le sucre et sont liés à des risques de diabète. L’eau est au final la seule boisson qui permet de s’hydrater sainement ! Pour varier les plaisirs, faites-en des infusions sans sucre avec du jus de citron et des feuilles de menthe par exemple.

Manger une salade, faire le plein de fruits, etc. certaines erreurs nutrition sont on ne peut plus étonnantes…Alors, pour maigrir sainement et durablement, pensez à adopter une alimentation équilibrée, à faire du sport et à consulter éventuellement le nutritionniste le plus proche pour vous aider à établir le bon régime alimentaire.