in

Fringales : 6 remèdes naturels contre les envies de sucre intempestives

Crédits : iStock

Les gâteaux, pâtisseries, biscuits, bonbons et sucreries en tout genre vous font saliver au grand dam de votre glycémie (le taux de sucre dans le sang) et de votre ligne ? Les produits sucrés et boissons sucrées peuvent parfois s’avérer très addictifs. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que des envies de sucre inopinées surviennent entre les repas ou en fin de journée. Et la pulsion et la sensation de faim étant parfois très fortes, on cède et on finit par grignoter. Bien sûr, de temps en temps, craquer ne fait pas de mal. Toutefois, en excès, cela nous expose à une prise de poids, voire un surpoids. Et outre la peur de grossir, cela fait partie de ces mauvaises habitudes alimentaires qui peuvent nuire à la santé à cause d’un indice glycémique élevé. Il y a à la longue des risques d’hypertension ou encore de diabète. Alors, voici quelques remèdes naturels pour calmer les envies de sucre et l’envie de manger des aliments riches en glucose.

1) Avoir une bonne alimentation : un point crucial

Vegan healthy aliments sains salade
Crédits : iStock

L’envie de grignoter, et plus particulièrement les pulsions de sucre, est souvent liée à des repas mal équilibrés. Bien souvent, les personnes qui ne consomment pas assez de fruits peuvent avoir des envies de sucre. En effet, elles ne font pas le plein de fructose, un sucre naturel qui calme généralement les pulsions alimentaires. Un régime trop pauvre en protéines ou des protéines non associées à des glucides lors du repas peuvent également favoriser les fringales en cours de journée. Par ailleurs, les carences alimentaires en micronutriments (des nutriments tels que les vitamines, minéraux et oligo-éléments) peuvent favoriser ce type de comportement alimentaire. La gourmandise et l’appétence pour les sucres rapides sont très communes en cas de carence en chrome nécessaire à la régulation du taux d’insuline et à l’utilisation des apports en glucides.

2) Des infusions contre les envies de sucre

thé infusion tisane avec rondelle de citron
Crédits : Pixabay/Rawpixel

Certaines infusions comme la cannelle, la camomille, la menthe poivrée et le tilleul permettent de tromper la faim associée à l’envie de sucre. Pour ne pas souffrir de leurs effets diurétiques, préservez vos reins en n’excédant pas trois grosses tasses par jour. Sinon, pensez au griffonia très connu pour son utilisation contre la déprime accompagnée de compulsion alimentaire. On y retrouve du 5-HTP, précurseur de la sérotonine associée à la détente et la relaxation qui a des effets sur notre humeur… mais aussi notre appétit. C’est idéal contre les fringales en fin d’après-midi.

3) Les huiles essentielles contre les fringales

huiles essentielles plantes
Crédits : iStock

L’huile essentielle de cannelle est un excellent coupe-faim. On peut utiliser l’olfaction qui va permettre d’agir directement sur le système nerveux et calmer l’impulsion. Si vous souhaitez l’utiliser en massage, c’est possible. Il faut toutefois bien la diluer dans une huile végétale pour ne pas risquer d’irriter la peau (10% maximum). L’idéal est d’associer des huiles essentielles qui viennent apaiser le système nerveux en cas de stress et/ou de pulsion alimentaire. Outre celle de cannelle, on peut prendre de l’huile essentielle de mandarine, d’orange douce ou de pamplemousse.  Associez-les à votre guise dans un roll-on et veillez à les diluer à 10 à 20% dans une huile végétale. Dès que l’envie de grignotage arrive, appliquez ce mélange sur vos poignets et respirez bien fort. La tentation sucrée sera vite oubliée !

Cette solution est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.

4) Les fleurs de Bach contre les envies de sucre

fleurs de bach
Crédits : Pixabay/Bru-nO

Les fleurs de Bach peuvent s’avérer utiles, mais encore faut-il comprendre les causes de l’envie d’aliments sucrés ! Bien souvent, la consommation de sucre est liée à des émotions. De ce fait, apaiser ces émotions permet de calmer la compulsion. L’eau de roche sera par exemple idéale pour calmer les angoisses difficiles à maîtriser. Pour soulager les chocs émotionnels pouvant entraîner des pulsions alimentaires, l’étoile de Bethléem sera toutefois plus indiquée. Enfin, la bruyère peut aider les personnes chez qui la nourriture permet de combler une sensation de vide ou ayant une relation compliquée avec la nourriture. Dès que vous sentez l’envie sucrée venir, diluez-en quelques gouttes dans un verre d’eau ou déposez-les directement sous la langue (2 à 3 fois par jour).

5) La cohérence cardiaque

respirer détente zen
Crédits : Pixabay/Jill111

On ne fait pas mieux pour arrêter de manger du sucre à cause d’impulsions. Cela consiste tout simplement à synchroniser sa respiration sur les battements de son cœur, seul ou à l’aide d’une application sur son téléphone pour nous guider. À répéter trois fois par jour, les exercices de cohérence cardiaque peuvent apaiser la compulsion alimentaire. Mieux encore, pratiquée avant le repas, elle permet de se détendre en réduisant la pression artérielle. Cela permet à la longue de modifier son rapport à la nourriture positivement.