in

7 astuces pour empêcher les pommes de terre de germer

Crédits : iStock
4/5 - (4 votes)

5) Ne les mettez pas à proximité de certains aliments

C’est bien connu : les oignons et les pommes de terre ne font pas bon ménage. Aussi, les ranger ensemble ou même simplement à proximité est la recette assurée pour les faire pourrir ! En plus, cela occasionne un transfert de saveur et cela va induire l’accélération de la maturation. Bien souvent, on conseille donc d’éloigner au maximum les pommes de terre de cet aliment ainsi que des autres fruits et légumes.

6) Les pommes pour empêcher les pommes de terre de germer

pommes de terre avec des pommes pour les empêcher de germer
Crédits : iStock

Seules exceptions à la règle précédentes, les pommes permettent de gagner 1 à 2 mois de conservation ! Il vous suffit d’augmenter la quantité de pommes en fonction de la quantité de patates à conserver. Il s’agit d’une astuce de grand-mère très appréciée et très efficace.

7) Le charbon pour empêcher les pommes de terre de germer

Vous aimez les astuces de grand-mère ? En voici une autre qui fait des merveilles ! Mettre des morceaux de charbon de bois dans la cagette en bois ou le panier à patates va y favoriser la circulation de l’air et empêcher les germes d’apparaître trop vite. On peut aussi en saupoudrer sur les patates pour absorber l’humidité responsable de la germination précoce. On peut aussi ajouter des fleurs de sureau ou encore des feuilles de fougères sèches, toujours pour servir cette même utilisation !

Les germes des pommes de terre sont-ils toxiques ?

pommes de terre en train de germer germes
Crédits : iStock

Il vaut mieux éviter d’en consommer trop au risque de se retrouver avec des maux de ventre, des vertiges, des vomissements ou un mal de tête. Une consommation à petite dose n’est en revanche pas toxique. L’idéal reste cependant de retirer les germes ainsi que les parties vertes avant de cuisiner cet aliment. Rappelons en effet que le vert de la patate est causé par une substance toxique appelée solanine. Or, son ingestion en quantité peut causer des diarrhées et maux de ventre ainsi que des irritations de la peau et des yeux.

Pour une consommation sans danger de ce féculent, n’hésitez donc pas à retirer ces germes, la peau verte et la chair verdie, surtout si vous avez un estomac ou une santé fragile. Cela ne vaut pas la peine de risquer de ne pas avoir la patate…