in

Diététique : 7 erreurs qui font frémir les nutritionnistes

Crédits : Pixabay/Stevepb
Diététique : 7 erreurs qui font frémir les nutritionnistes
noté 4.6 - 5 votes

Aujourd’hui, il ne se passe pas une journée sans que l’on n’invente de nouveaux régimes et préceptes en diététique. Ainsi, il peut devenir un peu difficile de s’y retrouver dans tout ce fourbi ! Et quand on souhaite avoir une meilleure alimentation, le mieux est souvent l’ennemi du bien. Du coup, pensant bien faire, on peut commettre quelques petites erreurs regrettables. Voici 10 exemples et quelques conseils pour les éviter.

1) Vous mangez vite comme si vous étiez à un marathon

manger repas fourchette bouchée
Crédits Pixabay/Bohed

On comprend, parfois on a un quotidien tellement chargé que l’on se contente d’un repas rapide pris sur le pouce. Cependant, prendre son temps est important pour deux raisons. D’abord, cela permet de mieux digérer, car la mastication est suffisante. Du coup, cela imbibe bien les aliments de salive et les prépare à voyager dans nos entrailles. Et ensuite, cela permet de créer un sentiment de satiété plus durable et efficace. Par ailleurs, il faut vraiment vous concentrer ce que vous mangez. Exit la télévision ou le smartphone qui n’ont pas leur place autour de la table !

2) Vous croyez que boire du jus de fruits est équivalent à en manger

jus de fruits smoothies
Crédits : Pixabay/silviarita

Même si vous prenez du 100 % pur jus, cela n’a absolument rien à voir ! En effet, il faut par exemple le jus de trois oranges pour faire un verre. Vu qu’un fruit équivaut à trois sucres, vous aurez ingurgité pas moins d’une dizaine de sucres… En plus, vu qu’il n’y a pas la mastication et les fibres, on perd totalement le côté rassasiant du fruit. Bref, mieux vaut limiter sa consommation à un verre par jour grand maximum et rester sur ses cinq fruits et légumes quotidiens !

3) Vous vous affamez ou sautez des repas

faim repas envie de manger satiété
Crédits : iStock

Que vous souhaitiez maigrir ou non, ne pas manger suffisamment ou sauter des repas peut être la pire chose à faire ! Lorsque le corps est privé de la sorte, cela pousse aux craquages inconsidérés et aux fringales incontrôlables… même avec un bon mental ! Préférez des assiettes saines et aux quantités suffisantes le midi. Par ailleurs, ne sautez le petit-déjeuner que si vous n’avez pas de coup de barre ou de fringale dans la matinée. Rappelez-vous que les apports nutritionnels doivent toujours être bien répartis pour un régime diététique.

4) Les fausses bonnes idées en diététique : l’allégé et le light

yaourt
Crédits : Pixabay/TerryC

Pour commencer, avec l’allégé, on se sent plus libres de surconsommer et ce n’est pas très bon pour réapprendre à manger moins ou à sa faim. En plus, un laitage normal offre une satiété plus rapide donc on en mange moins. Or, la graisse est moins problématique que les sucres divers et les glucides qui foisonnent dans le 0 % (notamment aux “””fruits”””) ! Préférez un laitage nature plus gras avec un fruit de saison.
D’autre part, le light crée une petite hypoglycémie réactionnelle. On perd subitement son énergie et seule la consommation de sucre peut apporter du soulagement. En conclusion, ils stimulent notre appétence pour le sucre. Ainsi, mieux vaudrait consommer très occasionnellement une boisson sucrée en dehors des repas qu’un soda édulcoré !

5) Vous faites la chasse aux matières grasses

beurre
Crédits : iStock

Le beurre et l’huile sont devenus des produits interdits dans votre cuisine depuis que vous combattez le cholestérol ? Dommage, car elles sont importantes pour le transit et créer un sentiment de satiété. De même, un régime diététique équilibré nécessite tous les types d’aliments… graisses incluses ! Ainsi, vous risquez non seulement d’être constipé, mais votre peau sera aussi en moins bonne santé, un problème lorsque l’on perd du poids et que la peau perd en élasticité. Pour mieux faire, contentez-vous d’être raisonnable. Réduisez les graisses animales en mangeant moins de charcuterie et de viandes grasses. Du reste, une ou deux cuillères à soupe d’huile par personne pour chaque repas et une tartine un peu beurrée le matin feront l’affaire.

6) Vous abusez des bonnes graisses

omega 3 bonnes graisses acides gras essentiels
Crédits : iStock

À force d’entendre qu’elles sont bonnes, on ne peut que vouloir les inviter à sa table pour leur apport diététique. En effet, elles sont souvent cruciales pour de nombreuses fonctions biologiques, nous aident à absorber les vitamines et aident nos membranes cellulaires à rester en forme. Néanmoins, les aliments riches en acides gras insaturés sont bénéfiques tant que l’on ne dépasse pas les limites du raisonnable. En effet, cela reste du gras qui apporte des calories et cela n’aide pas la ligne ! Si vous aimez les oléagineux pour vos fringales, ne mangez pas plus d’une poignée non salée ou grillée par jour.

7) Vous consommez trop de féculents que vous n’éliminez jamais

pâtes
Crédits : Pixabay/Olichel

On est nombreux à ne jurer que par notre pain, notre riz, nos patates et nos pâtes. Faciles à cuisiner, classiques et rassasiants, ils remportent tous les suffrages. Néanmoins, si vous ne les éliminez pas, toute cette énergie non consommée se transforme en graisse et conduit à une prise de poids. N’ayez pas peur de les remplacer par des aliments riches en fibres et donc tout aussi rassasiants comme les légumes secs. À vos lentilles et quinoas pour des repas qui calent en accord avec une diététique équilibrée !

Articles liés :

Alimentation : 7 erreurs qui augmentent les risques de cancer

Comment manger moins gras ? Voici 9 bonnes idées à mettre en place

Règles : les 6 aliments que vous devriez vraiment manger