in

5 bonnes raisons de ne plus jamais utiliser d’adoucissant

Crédits : iStock

Avec des promesses telles qu’un linge frais et plus doux, un parfum longue durée, la suppression de l’électricité statique, etc., on se doute bien que l’utilisation d’un assouplissant a un coût. Or, c’est bien souvent notre santé comme celle de la planète et du lave-linge qui en pâtissent le plus. Dans cet article, nous allons vous expliquer les coulisses ce produit destiné à parfumer le linge et vous donner toutes les bonnes raisons de laisser tomber l’adoucissant. Et bien sûr, nous allons aussi vous proposer des solutions alternatives efficaces à base de produits naturels pour ne jamais plus avoir de problèmes de linge rêche. De quoi avoir un linge propre et parfumé sans nuire à votre santé.

1) L’adoucissant n’est pas toujours utile

À chaque lessive, c’est automatique : vous ajoutez une dose de ce produit pour apporter sa bonne odeur. Pourtant, son utilisation n’est pas toujours nécessaire. Bien souvent, on conseille d’en utiliser en cas d’eau dure, car le calcaire peut rendre les vêtements moins doux. Toutefois, toutes les communes n’ont pas une eau très dure (renseignez-vous en mairie). En outre, plus l’eau est dure et chauffée à haute température, plus le calcaire se dépose vite. Aussi, en lavage à basse température (moins de 60 °C), ce produit n’ajoute aucune plus-value en comparaison avec son utilisation pour un lavage plus chaud. Inutile donc d’ajouter un détergent ou un anticalcaire dans ces conditions !

2) Ce produit encrasse la machine à laver

mauvaises odeurs machine à laver
Crédits : iStock

En utilisation régulière, l’assouplissant a tendance à encrasser les tiroirs de la machine à laver ainsi que ses conduits. Cela peut notamment favoriser les dépôts noirs de moisissures et les mauvaises odeurs en plus de nuire au lavage du linge. Ce dernier est mal rincé à cause des conduits obstrués. Pour la durabilité du lave-linge et un nettoyage optimal, mieux vaut donc éviter d’y avoir trop recours.

3) L’adoucissant provoque des allergies et peut nuire à la santé

On fait attention à ce que l’on mange ou les produits que l’on applique sur sa peau, mais on ne fait généralement pas attention à ce que l’on utilise pour nettoyer les vêtements. Pourtant, ces derniers sont en contact direct constant avec notre peau. Entre les tensioactifs qu’il contient et les différents allergènes (conservateurs, parfums de synthèse surdosés, ingrédients issus de la pétrochimie, etc.), ce produit n’est pas inoffensif. Gêne respiratoire (ex. majoration de l’asthme), maux de tête, irritations cutanées, allergies… Ses effets sont nocifs, notamment chez les personnes fragiles ou sensibles. D’ailleurs, on déconseille souvent leur utilisation pour le linge de bébé. Plusieurs études considèrent en outre que ce produit peut être cancérogène.

rougeur allergie urticaire démangeaison peau
Crédits : iStock

Et malheureusement, des allégations telles qu’”hypoallergénique“, “peau sensible” ou “testé dermatologiquement” ne sont pas des gages de sécurité. C’est du marketing. Ainsi que l’a démontré le test de l’UFC que choisir, 5 des 8 adoucissants portant ces mentions contenaient du parfum ou un conservateur allergisant.

Florilège d’ingrédients néfastes souvent retrouvés dans l’adoucissant :

Methylisothiazolinone : Comme le linalol, c’est un produit très allergisant commun dans les produits ménagers. Les allergies à ce composant sont en nette progression ces dernières années.
Eugénol, Isoeugenol, Amyl Cinnamal et Benzyl Cinnamate : Présents en haute teneur dans l’assouplissant, ils favorisent l’irritation de la peau et du système respiratoire.
Alpha Terpinéol : Ce neurotoxique peut occasionner des étourdissements, un mal de tête, des vertiges, une perte de mémoire et des douleurs (cou, dos, etc.). Malgré son origine naturelle, il présente un certain degré de toxicité qui détruit la structure des membranes cellulaires.
Alcool benzylique : Il occasionne des nausées et vomissements, étourdissements, et maux de tête ainsi que des troubles du système nerveux central en cas d’exposition régulière. Or, il est présent dans les produits d’entretien, les peintures et vernis, des médicaments, etc.
Acétate de benzyle : Il est irritant pour les yeux et voies respiratoires, et est lié au développement de tumeurs cancéreuses dans le pancréas.
Chloroforme : C’est un solvant cancérigène.

4) L’adoucissant est un produit polluant

assouplissant adoucissant
Crédits : iStock

Comme les huiles essentielles, ce produit pollue l’eau en utilisation pour l’entretien du linge. Rappelons en effet que les ingrédients chimiques qui le composent ne sont pas biodégradables. De facto, ils se retrouvent dans les eaux usées et peuvent ainsi nuire à la faune et la flore aquatique. Si vous ne le faites pas pour vous, pensez à notre belle planète déjà très éprouvée !

5) Il rend aussi le nettoyage moins efficace

En entourant les fibres textiles pour les lisser et adoucir, l’adoucissant nuit au pouvoir d’absorption du linge. Concrètement, des serviettes et torchons lavés avec ce détergent auront plus de mal à absorber les liquides. Quant aux vêtements de sport, ils absorbent aussi moins bien la transpiration. Cela rend au final leur utilisation moins agréable. Si vous voulez des vêtements et du linge de maison qui assurent leur fonction, évitez de mettre de l’assouplissant dans le compartiment dédié du lave-linge ! Cela peut aussi s’accumuler dans les fibres des chiffons et donc étaler du gras lors du nettoyage des différentes surfaces de la maison. Le ménage devient alors moins efficace.

Alors, comment remplacer l’adoucissant au quotidien ?

produits ménagers produits d'entretien naturels vinaigre bicarbonate
Crédits : iStock

Pour contrer les effets du calcaire, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc. En contrant les effets du calcaire, il rend le linge plus souple. Et en séchant, il disparaît. Il n’y a donc pas de risques d’odeurs désagréables de vinaigrette dans le linge. On peut toutefois lui associer quelques gouttes de fragrance naturelle (à acheter sur Internet). Cela permettra de donner une bonne odeur au vinaigre. De plus, le parfum sera plus durable et moins polluant qu’une huile essentielle dont la fonction première n’est pas de parfumer. Pas envie d’utiliser du vinaigre ? Il existe d’autres recettes d’adoucissants sans produits chimiques !