in

Huiles essentielles dans les produits ménagers : est-ce une bonne idée ?

Montage par AstucesdeGrandMere.net

Si vous êtes adeptes des produits d’entretien écologiques zéro déchet, vous êtes sans doute familier avec des ingrédients multi-usages tels que le bicarbonate de soude, l’acide citrique, les copeaux de savon de Marseille, le savon noir, les cristaux de soude ou encore la pierre d’argile pour frotter, récurer, dégraisser, désodoriser, faire briller, déboucher, détacher et détartrer toutes les surfaces de la maison. Et bien sûr, il y a aussi des huiles essentielles bien choisies qui apportent un effet détachant, désinfectant et assainissant aux produits ménagers maison. On les ajoute donc dans les lessives et dans chaque produit d’entretien de la maison. Mais a-t-on vraiment raison d’ajouter quelques gouttes d’huile essentielle à nos recettes ménagères ? En réalité, la réponse est non ! Dans cet article, grand-mère vous explique en détail pourquoi ce n’est pas écolo et vous donne des alternatives.

3 bonnes raisons de limiter les huiles essentielles dans les produits ménagers

huiles essentielles
Crédits : iStock

1) Les huiles essentielles ne sont pas sans danger !

Certes, les huiles essentielles sont des produits naturels. Toutefois, être d’origine naturelle ne les rend pas sans danger. En les utilisant à la maison ou en les diffusant pour “assainir l’air”, on les inhale. En outre, les utiliser dans la lessive ou l’adoucissant fait qu’elles sont en contact avec notre peau. Tout cela mis bout à bout fait qu’on y est surexposés. Il y a alors des risques de toxicité et d’allergies. Par exemple, le limonène présent dans de nombreuses huiles essentielles peut s’avérer très allergisant. Cela peut donner lieu à des irritations des voies respiratoires et déclencher des réactions cutanées. Et bien sûr, ces risques sont gravement majorés chez certaines personnes plus fragiles (femmes enceintes, personnes immunodéprimées ou âgées, enfants, patients asthmatiques…).

2) Contrairement à ce que l’on peut croire, ce n’est pas très écologique !

Leur production a un réel impact environnemental et éthique. Bien sûr, il existe des filières biologiques et 100% françaises. Néanmoins, de nombreuses huiles sont produites grâce à de la cueillette sauvage ou des filières de production intensives sans respect des écosystèmes. Cela peut donner lieu à l’utilisation de pesticides, et la protection des ouvriers comme leurs conditions de travail passent bien souvent au second plan. Et bien sûr, importer toutes ces productions venant de loin a aussi un coût pour la planète.

huiles essentielles plantes
Crédits : iStock

Rappelons aussi que produire ces huiles peut requérir des tonnes de fleurs ou de plantes. Pour distiller 1 kg d’huile essentielle, il faut 150 kg de sommités fleuries de lavande vraie, un champ entier de rose de Damas (4000 kg) et l’écorce de 2000 oranges douces. Cela rappelle donc leur caractère précieux. Il ne faut donc pas les gaspiller inutilement pour faire le ménage !

3) Elles finissent dans les eaux usées et peuvent représenter un danger pour l’environnement

Il n’y a pas que les produits chimiques toxiques et nocifs. Autour de nous, tout est chimique ! Les huiles essentielles restent ainsi des substances chimiques avec des effets antibactériens ou encore hormonaux reconnus. On manque de recul sur leur impact sur la biodiversité et quelle mesure elles sont biodégradables ! Ce que l’on sait, c’est qu’elles ne se mélangent pas à l’eau et finissent dans les eaux usées lorsqu’on les utilise dans le liquide vaisselle ou la lessive. Et manquant de données sur leur traitement par les stations d’épuration, on ne peut pas être sûr qu’elles soient sans danger pour la faune aquatique, les milieux naturels environnants et pour l’environnement en général.

Alors, faut-il arrêter d’utiliser des huiles essentielles dans les produits ménagers ?

entretien ménage huiles essentielles
Crédits : Pixabay/Devanath

Nous avons depuis toujours été habitués aux bonnes odeurs dans les produits ménagers, d’où l’utilisation des huiles essentielles pour reproduire cet effet. Néanmoins, on a tendance à oublier que les huiles essentielles ne sont pas des parfums pour la maison. Leurs vertus médicinales en font de vrais médicaments naturels. Par ailleurs, une bonne odeur n’est pas un gage d’efficacité pour un produit nettoyant ni que le produit est sain. Et sentir le propre, c’est aussi ne rien sentir du tout ! Nous vous conseillons donc de limiter les huiles essentielles dans les produits ménagers, et plus particulièrement ceux qui vont finir dans les eaux usées : assouplissant, lessive, produit vaisselle, produits pour lave-vaisselle… Du reste, réservez-les au maximum pour un usage thérapeutique.

Par quoi remplacer les huiles essentielles dans les produits ménagers ?

Impossible de vous passer de bonnes odeurs dans vos produits ménagers et donc des huiles essentielles ? Rassurez-vous, les alternatives ne manquent pas !

-En ligne ou dans les magasins bio, les fragrances naturelles sont les solutions naturelles les plus puissantes pour parfumer les produits de manière très efficace. Et contrairement aux huiles essentielles, leur odeur reste sur le linge !
-Plus doux avec la santé, les hydrolats de plantes sentent très bon.
-On peut aussi faire infuser deux semaines des écorces d’agrumes (citron, mandarine, pamplemousse…), des épices (cannelle, clous de girofle…) ou des plantes (rose, lavande, thym, menthe, romarin, eucalyptus…) dans son vinaigre pour lui donner une bonne odeur. Plus besoin d’huile essentielle de citron pour l’entretien de la maison !