in

Comment mieux se souvenir de ses rêves : 7 astuces faciles

Crédits : iStock
2.5/5 - (6 votes)

Entre songes loufoques, évasions agréables et cauchemars effrayants, nos rêves peuvent en dire beaucoup sur nos angoisses, nos pensées enfouies et nos envies inconscientes. Néanmoins, pour en comprendre tous les secrets, encore faut-il s’en souvenir ! Et en la matière, les disparités d’une personne à une autre sont très fortes. Là où certains garderont un souvenir vif et coloré de ce qu’il s’est passé la nuit, d’autres oublieront aussitôt une fois le pied mis hors du lit. Notre rythme de sommeil, notre personnalité, ainsi que nos taux de noradrénaline jouent ici un rôle prépondérant pour se rappeler de ses songes. Le stress ou la dépression peuvent quant à eux aider, là où certains médicaments réduiront parfois le temps de rêve. Alors, si votre mémoire vous joue des tours (à votre grand désespoir !), découvrez ces astuces pour mieux vous souvenir de vos rêves.

1) Faites confiance à l’autosuggestion

Avant de dormir, répétez à haute voix ou dans votre tête que vous voulez vous souvenir de vos rêves. Votre inconscient ne restera pas sourd à cet appel et vous aidera à vous en rappeler et mieux en restituer le déroulement. Vous pouvez aussi répéter cette même demande pendant la journée pour plus d’efficacité.

2) Éteignez votre réveil pour améliorer la mémoire des rêves

huiles essentielles sommeil insomnie
Crédits : iStock

L’alarme du réveil nous tire brutalement de notre sommeil au lieu de nous laisser voguer dans les eaux de notre inconscient. Cela n’aide pas du tout à s’en souvenir. C’est d’ailleurs pour cela que l’on a tendance à mieux se souvenir de ses songes pendant le weekend ou sur les périodes de congés. Un réveil naturel et en douceur vous aiderait donc à mieux mémoriser ce qui se passe pendant la nuit.

3) Gardez un journal de rêves à côté du lit

Lorsque vous vous réveillez, détendez-vous et replongez-vous dans vos pensées. Prenez deux minutes pour noter dans un calepin ce qui vous vient : impressions, souvenirs, sentiments, etc. Il peut même s’agir de quelques mots clés très simples et épars. Au moment de relire vos notes, vous pourrez en faire sens et rassembler les pièces du puzzle. Éventuellement, d’autres éléments vous reviendront aussi au cours de cet exercice.

Le truc en plus : Pensez à garder une lampe de poche à côté de votre calepin pour pouvoir prendre de précieuses notes lors de vos réveils nocturnes. Cette lumière sera plus douce que celle du portable. Ainsi, vous ne réveillerez pas votre partenaire et ne risquez pas de ruiner vos chances de vous rendormir.

4) Restez 90 secondes dans votre lit au réveil

cheveux sommeil nuit
Crédits : iStock

90 secondes, c’est le laps de temps à partir du réveil pendant lequel on peut le mieux solliciter notre mémoire avant qu’elle ne s’embrume trop ! Après le petit-déjeuner, ce serait bien trop tard. Il faut donc mettre ces secondes à profit aussi efficacement que possible. Pour ce faire, la bonne technique est de se remettre dans la position dans laquelle on s’est endormis (ou notre position habituelle si l’on ne s’en rappelle pas). Ensuite, on reste simplement allongés, les yeux fermés. Un peu comme revisualiser le contexte pour retrouver un objet perdu, le fait de se remettre dans sa position initiale va favoriser le travail de mémoire.

5) La vitamine B6 pour se souvenir de ses rêves

Une étude publiée en 2018 avait établi une corrélation entre la prise de vitamine B6 et la capacité à se souvenir de ses rêves. Ces résultats sont à prendre avec des pincettes, notamment car cette vitamine avait aussi eu pour effet secondaire de perturber le sommeil des participants. Aussi, si vous décidez de prendre de la vitamine B6, ne dépassez jamais la dose journalière conseillée (6 mg par jour). Par ailleurs, mieux vaut consommer des aliments qui en contiennent (poissons, épinards, bananes, lait ou encore volaille) plutôt que de vous supplémenter sans avis médical.

6) Prenez le temps de méditer

méditation relaxation
Crédits : Wikimedia Commons/U3177509

Position de yoga, exercices de respiration lente et profonde, récitation de mantra, concentration sur un objet, etc. Le simple fait de vous concentrer et détendre permettra de mieux mémoriser vos rêves et d’accéder à des zones plus profondes en vous-même. Prenez ce temps pour vous chaque soir avant de filer tout droit dans les bras de Morphée.

7) La méthode du flashback

Pour utiliser cette méthode, il y a deux techniques. La première consiste à se remémorer avant de dormir tout ce que l’on a fait pendant la journée. Petite subtilité : il faudra ici commencer par les derniers éléments de la nuit et remonter doucement jusqu’aux éléments du matin. Vous pouvez également plus simplement compter de 50 à 0 avant de dormir. Ce petit exercice aidera votre mémoire à restituer ce qu’il s’est passé juste avant, dans vos rêves.