in

5 astuces pour redonner du gonflant à un oreiller raplapla

Crédits : iStock

Bien souvent, notre lit nous apparaît comme un havre de paix douillet. S’y glisser chaque soir fait ainsi partie des petits plaisirs simples de la vie. Toutefois, les oreillers et coussins peuvent parfois ici jouer les trouble-fêtes. Au fil du temps et des utilisations, ils peuvent en effet finir par perdre du volume et se tasser. Votre oreiller adoré fini donc beaucoup moins bombé, non sans laisser au passage derrière lui quelques raideurs au niveau de votre cou, une mauvaise nuit de sommeil, un torticolis bien senti ou une colonne vertébrale en compote ! Pourtant, redonner du gonflant et du moelleux à un oreiller raplapla n’a rien de bien sorcier. Avec quelques gestes et habitudes d’entretien simples au quotidien ainsi qu’un nettoyage occasionnel bien mené, votre acolyte nocturne déformé et fatigué va retrouver toute sa superbe ! De quoi être bien calés pour rejoindre les bras de Morphée…

Important : Si un matelas doit être changé tous les dix ans environ, un oreiller peut être gardé pendant environ deux ans de bons et loyaux services avant d’être remplacé.

1) Répartissez la mousse dans l’oreiller quotidiennement

redonner gonflant oreiller faire le lit
Crédits : iStock

À en croire l’état de l’oreiller le matin, on pourrait avoir l’impression de s’être livré à un intense match de boxe nocturne… Et au petit matin, cela continue ! Chaque jour, il ne faut en effet pas oublier de donner des petites tapes énergiques dans ses oreillers. Ce petit rituel matinal va ainsi permettre de les remettre en forme tout en évitant que la mousse ou les plumes ne s’amassent trop dans certaines zones. Bien répartir le garnissage quotidiennement vous offrira un oreiller gonflé à bloc une fois le soir venu et améliorera sa longévité !

2) Un petit bain de soleil pour redonner du gonflant à l’oreiller

Au cours de la nuit, la transpiration se mêle à la salive ainsi que les larmes quand on se couche le cœur lourd. Aussi, votre coussin peut être un peu humide et plat le lendemain. À la longue, cela a pour effet de le ramollir. Pour le faire sécher et lui donner un coup de frais plus que bienvenu, pensez donc à l’étendre à plat au soleil de temps en temps. L’humidité accumulée va ainsi s’évaporer.

3) Un lavage en machine spécial oreiller dégonflé

vieil oreiller sale odeurs
Crédits : iStock

Si l’on pense à nettoyer ses draps très régulièrement, on a souvent tendance à oublier d’en faire de même pour la couette et les oreillers. Pourtant, ces derniers sont de véritables nids à acariens qui nécessitent aussi un bon décrassage ! Grâce à votre nettoyage, vous servez deux usages. Vous veillez à la bonne hygiène de la literie (et donc à garder une chambre à coucher saine), mais en plus, vous pourrez redonner du gonflant à votre oreiller ramolli. Pour ce faire, n’oubliez pas d’ajouter quelques balles de tennis dans le tambour de la machine à laver. Cela permettra de redonner un bel aspect à votre polochon. Une fois sorti du lave-linge, on évite à tout prix le séchage en suspension qui va tasser son rembourrage. Privilégiez un séchage bien à plat, si possible au soleil, et ce, après avoir bien tapoté l’oreiller pour éviter la formation de boules dans le garnissage.

4) Offrez du gonflant à un oreiller grâce au sèche-linge

Pas le temps de vous lancer dans un grand lavage ? Ou alors, peut-être avez-vous la chance d’avoir un sèche-linge à utiliser après le passage en machine pour accélérer le séchage ? Dans les deux cas, il ne faut pas vous priver d’utiliser le sèche-linge ! Il n’a  en effet pas son pareil pour redonner tout son gonflant à un oreiller un peu vieilli. Quand vos oreillers deviennent trop plats, placez-les dans cet appareil électroménager, toujours avec quelques balles de tennis. Après un bon quart d’heure à basse température, vos coussins seront moelleux à souhait !

5) Optez pour des taies à la bonne taille

taie d'oreiller lit
Crédits : iStock

Choisir des oreillers de qualité, c’est une chose. Toutefois, pensez aussi à faire le bon choix concernant les taies d’oreiller. Prenez une taie d’oreiller environ deux centimètres plus grande que votre coussin. En effet, même si on peut avoir l’impression que mettre une taie petite donne des coussins épais, cela risque à la longue de comprimer le rembourrage. Au final, ces éléments de literie risquent donc de ne plus avoir le même gonflant ! Ce serait ainsi pour le moins contreproductif…