in

4 astuces pour une raclette plus légère, mais 100 % plaisir

Crédits : iStock

La raclette est LE plat des saisons froides (et du reste de l’année pour les plus adeptes qui font fondre le fromage sous le soleil du mois d’août !). Synonyme de plaisir et de convivialité, on adore le partager avec nos proches lors d’une longue soirée autour de l’appareil à raclette fumant. Néanmoins, emballés par un moment convivial, on se laisse aller et on finit pas avaler une quantité industrielle de pommes de terre et de fromage ! Ensuite, on enchaîne jusqu’à se rouler sous la table avec de l’alcool et un dessert tout aussi caloriques. Et si on essaye se donner bonne conscience en se convaincant que le fromage est un légume, on ne berne personne… Alors, bien sûr, il ne faut jamais oublier de se faire plaisir et de profiter. Après tout, ce n’est qu’une fois de temps en temps ! Néanmoins, il est possible de profiter sans culpabilité et sans se priver avec ces quelques astuces gourmandes pour une raclette plus légère.

1) Le fromage peut rester à l’honneur de manière maligne

fromage à raclette
Crédits : Flickr/Campus France

Avec le savoureux fromage à raclette, comptez 28 g de matières grasses pour 100 g de fromage en moyenne (soit 45% de MG). En outre, il ne faudrait pas dépasser 30 g de fromage par jour selon les recommandations nutritionnelles des diététiciens et nutritionnistes. Or, les tranches de fromage standard font environ 30 g. Inutile de dire que l’on ne va pas bien loin avec une pauvre tranche de fromage

De fait, pour une raclette plus légère, vous pouvez :

  • Demander au fromager de faire des tranches plus fines pour pouvoir vous resservir (des tranches de 10 g ou épaisses de 2 à 3 mm au lieu des 5 à 6 mm habituels)
  • Mélanger une moitié de fromage avec de la cancoillotte (4% de MG) dans le poêlon
  • Compléter avec des fromages moins caloriques pour varier les plaisirs : mozzarella, chèvre, emmental, camembert…
  • Et surtout, ne remettez pas un fromage à fondre tant que vous n’avez pas fini celui qui est dans votre assiette. Cela vous évitera de vous gaver et de ne pas savourer en respectant votre faim !
  • Enfin, consommez moins de fromage lors des prochains repas si vous en avez beaucoup mangé

2) On se fait plaisir avec des charcuteries plus légères

saucisson charcuterie
Crédits : Pixabay/MagicFairy

La charcuterie fait partie des aliments les moins sains. En effet, ces aliments ultra-transformés sont très riches en sodium et en graisses saturées. Bref, c’est très gras et très calorique… C’est notamment le cas du chorizo, des rillettes, du saucisson sec, du pâté, de la rosette, du salami et du jambon de Bayonne. Heureusement, certains types de charcuteries sont plus saines et plus légères que les autres. Et bien sûr, elles ne sont pas moins délicieuses pour autant !

Ces alternatives pour une raclette plus légère incluent :

  • Parmi les meilleurs choix : la viande de grison
  • Riches en protéines sans trop de gras : le jambon blanc, le jambon cru et la saucisse de dinde
  • De la viande blanche, des aiguillettes de dinde ou de poulet et des filets de dinde
  • Plus étonnant, le saumon fumé est aussi très agréable en accompagnement du fromage !

Essayez tout de même à ne pas dépasser les 125, voire 150 g de charcuterie par personne.

3) Une bonne gestion des pommes de terre

pomme de terre patates
Crédits : jackmac34 / Pixabay

Deux pommes de terre moyennes, voire trois pour les sportifs et les gros appétits sont une quantité raisonnable pour éviter un trop gros excès de calories. En outre, cela suffit à se caler et profiter des apports en énergie de ce féculent, sans obtenir l’effet contraire lié à un abus. Pour une raclette plus légère, il vaut mieux éviter d’inviter d’autres féculents à table. Ainsi, mieux vaut réserver le pain ou les légumes secs à un autre repas. Sinon, il est aussi possible de remplacer les pommes de terre par les patates douces. Cet aliment est en effet un féculent moins calorique avec un index glycémique moins élevé. Du coup, on évite le gros pic de glycémie après le repas qui nous laisse bien vite vidés de toute énergie. La courge butternut est aussi plus légère et accompagne très bien le fromage et la charcuterie !

4) Choisissez bien l’accompagnement pour une raclette plus légère

raclette plus légère grâce à sa salade d'accompagnement
Crédits : Flickr/Alex Toulemonde

La raclette ne contient que des aliments très lourds. Qu’à cela ne tienne ! On peut tout à fait l’accompagner d’aliments plus légers pour compenser. Et en la matière, les cornichons et petits oignons ne sont pas la seule option. Une salade de saison maison est un ajout coloré et léger qui ajoute un petit plus à l’assiette. En plus, ce sera bien vu d’en apporter si vous êtes invité chez des amis. On peut aussi ajouter des légumes crus, cuits-vapeur ou grillés sur la plaque de l’appareil pour ajouter des fibres, des minéraux et du croquant à tout ça. Par exemple, on peut mettre des carottes, des lamelles de poivron, des choux fleurs, des champignons, des brocolis. Le fromage à raclette réveille aussi à merveille le goût très doux d’un beau navet ou d’une courgette. Parsemés de fromage, ces légumes remplaceront ou compléteront haut la main les patates ! Et de fait, votre estomac sera ainsi bien calé, mais moins lourd. Enfin, vous pouvez boire un petit bol de soupe avant le repas pour éviter les abus si vous avez très faim !

Nous espérons que ces quelques astuces vous auront prouvé qu’il est possible d’alléger sa raclette sans rogner sur l’aspect plaisir des papilles. Notre dernier conseil (et notre préféré) : profitez à fond de ce moment ! Vous pourrez toujours faire des repas plus légers avant et par la suite pour compenser 😉

Articles liés :

8 astuces pour des recettes sucrées plus légères, mais toujours aussi gourmandes

4 astuces épatantes pour retirer le gras dans vos plats

Les 10 meilleurs aliments rassasiants pour se sentir durablement rassasié