in

8 astuces pour des recettes sucrées plus légères, mais toujours aussi gourmandes

Crédits : la-fontaine / Pixabay

Cet article ravira trois types de personnes : celles qui aiment expérimenter en cuisine et améliorer sans arrêt leurs recettes, celles qui cherchent à manger des desserts plus légers et qui sont dégoûtées par le sucre et le gras à foison et enfin celles qui pensent qu’alléger un dessert, c’est malheureusement perdre le goût et le plaisir de la préparation sucrée. Avec un peu d’astuce, on peut néanmoins tout à fait réduire la portion de sucre, d’huile ou de beurre tout en ayant les papilles exaltées par la saveur du met, voire encore plus si c’est possible !

1) Choisissez le bon moule

Crédits : Public Domain Pictures

Inutile de préparer un gâteau léger si c’est pour le cuire dans un plat bien beurré et/ou huilé pour que la pâte n’accroche pas. Préférez des moules en silicone qui n’accrocheront pas et c’est ultra facile à nettoyer.

2) Faites tout vous-même

Crédits : Wikimedia Commons

La mauvaise idée : préparer un bon gâteau et l’accompagner de crème anglaise toute faite du commerce ou d’un sirop de fraise bien sucré. Les préparations seront toujours plus légères si vous les faites vous-même que si vous les achetez en magasin avec l’assurance que le produit sera gorgé de glucides, de lipides et de toutes sortes d’additifs mauvais pour la santé.

3) Un gâteau sans matières grasses (beurre, huile…), ce n’est pas de la science-fiction !

Crédits : pxhere

Pour remplacer le beurre, vous pouvez tout à fait utiliser de la compote de fruit non sucrée, de la purée d’amande, du yaourt nature ou du fromage blanc. Dans plusieurs recettes de gâteau au chocolat allégé, vous retrouverez souvent de la purée de betterave dont on ne sent pas le goût au final. La purée de légume en elle-même (carotte, courgette, potimarron…) est une bonne alternative, surtout dans une recette salée et en plus, c’est encore meilleur ! Et pour ce qui est de remplacer l’huile, doublez juste les doses.

Enfin, oubliez la crème fraîche et préférez une crème fraîche légère 0 % de matière grasse, du lait écrémé et même du fromage blanc maigre.

4) Moins de sucre, plus de goût

Crédits : Pixabay/WerbeFabrik

Certaines recettes ont un besoin « chimique » de sucre pour avoir la texture idéale comme les meringues et les génoises. Mais pour la plupart des recettes (gâteaux, cakes, biscuits, flans, mousses, pâtisseries…), c’est juste une question de goût et c’est en cela qu’il peut être remplacé facilement.

Si vous ne vous sentez pas de dénaturer vos recettes habituelles, n’hésitez néanmoins pas à retirer un tiers de la dose de sucre. Cela ne changera rien au goût, c’est promis ! Choisissez aussi toujours des gelées et des confitures à faible teneur en sucre.

Si vous êtes prêts à troquer le sucre pour d’autres ingrédients, testez les fruits pour la douceur et l’apport en sucre naturel : abricots ou raisins secs, dattes et autres bananes sont idéales. Enfin, il y a d’autres options auxquelles on pense moins : les édulcorants de cuisson, la stévia ou encore les sucres de synthèse. Le sirop d’agave est aussi une bonne alternative que l’on a malheureusement tendance à oublier.

5) On oublie les œufs

Crédits : pexels.com

Comme pour le sucre, on ne peut pas s’en passer dans certaines préparations (pas de meringue sans blanc d’œuf et pas de crème anglaise sans jaune), mais cet ingrédient aussi utile soit-il pour rendre les gâteaux moelleux et apporter du liant ainsi que du levant n’est pas forcément le plus sain. Pour le remplacer, il existe plusieurs options inspirées de la cuisine végétalienne. Toutes les possibilités sont à retrouver dans notre article dédié.

6) On remplit les placards d’exhausteurs de goût

Crédits : Ginny / Flickr

Si vous avez peur que votre recette allégée soit sans goût (vous avez bien tort), tournez-vous vers les extraits pour plus de saveur (vanille, amande amère, érable, orange, citron sont autant de possibilités qui s’offrent à vous). Ne négligez pas non plus les épices, elles ne sont pas réservées aux plats salés : cannelle, muscade, gingembre et clous de girofle sont au programme. Toutes ces options ajoutent du goût sans ajouter de calories.

7) On remplace les ingrédients par des options plus saines.

Crédits : pexels.com

Un aliment calorique peut facilement être remplacé par un autre et c’est ce qu’on a vu depuis le début, mais ça ne s’applique pas qu’au beurre, aux œufs et à l’huile. Quelques exemples :

  • Remplacez le chocolat par du cacao.
  • Préférez de la fécule de maïs ou de la poudre d’amande ou de noisette à votre farine habituelle.
  • Pour un gâteau au chocolat léger, oubliez le mélange beurre/choco fondu au profit d’une base de gâteau au yaourt additionnée de cacao et de pépites de chocolat.
  • Pour vos crêpes, remplacez la moitié de la farine par la fécule de maïs et la moitié du lait par de l’eau.

8) Moins de farines blanches et de céréales raffinées

Crédits : Frédéric BISSON / Flickr

Préférez toujours les options plus saines et nutritives comme les céréales non raffinées (flocons d’avoine, son de blé, millet) et les céréales complètes, surtout pour les farines (riz, sarrasin, épeautre…).

Sources