5 astuces pour ne plus se réveiller toutes les nuits pour faire pipi

aller aux toilettes la nuit se réveiller pour faire pipi
Crédits : iStock - Modif : ADGM
2.9/5 - (7 votes)

Parfois, vider complément sa vessie avant d’aller au lit semble insuffisant pour réduire durablement la quantité d’urine stockée dans votre vessie. Les réveils nocturnes pour uriner (également connus sous le nom de nycturie) peuvent alors être frustrants et perturber votre bien-être général, surtout si vous souffrez déjà de troubles du sommeil la nuit (insomnie, apnée du sommeil, etc.). Un sommeil de qualité étant très important pour la santé, il est essentiel de mettre en place des moyens pour ne plus se réveiller la nuit et se lever pour faire ses besoins. Heureusement, il existe des astuces faciles à mettre en pratique pour minimiser ce désagrément et passer des nuits plus reposantes sans avoir besoin de sortir du lit pour faire pipi.

Découvrez donc des conseils pour mieux gérer votre consommation de liquides, des stratégies pour renforcer votre vessie et bien plus encore pour profiter d’un sommeil réparateur ininterrompu.

5 astuces pour ne plus avoir envie de se lever pour uriner la nuit

Limitez la consommation de liquides en soirée

Cela peut sembler évident ! Toutefois, nombreux sont ceux qui consomment des tisanes de plantes pour mieux dormir. Et bien que cela fonctionne bien pour aider à dormir plus paisiblement et favoriser l’endormissement, il arrive aussi que cela perturbe le sommeil s’il faut se lever pour aller aux toilettes pendant la nuit. De nombreuses personnes ont aussi pour habitude de boire de l’eau avant d’aller se coucher, surtout chez les personnes âgées. Si vous souffrez de nycturie, évitez cependant de boire des quantités importantes de liquides quelques heures avant de vous coucher. Cela permettra de réduire la production d’urine pendant la nuit et minimisera ainsi les risques de réveils fréquents pour aller aux toilettes.

éviter de boire de l'eau le soir pour ne plus se lever la nuit pour uriner
Crédits : iStock

Évitez les aliments irritants pour la vessie pour ne plus vous lever la nuit pour uriner

Certains aliments et boissons peuvent irriter la vessie. Cela peut ainsi provoquer des envies d’uriner plus fréquentes. Les coupables courants incluent notamment les épices, les agrumes, les tomates, les aliments épicés, la viande rouge, la charcuterie, les alcools forts et le vin blanc ou rosé, le fromage, les jus de fruits sucrés et les aliments riches en acide (ce que l’on appelle les aliments acidifiants). Limiter ces irritants peut contribuer à réduire les réveils nocturnes.

Surveillez votre consommation de diurétiques, surtout en fin de journée

Les boissons contenant de la caféine (comme le café et le thé) ainsi que de l’alcool ont des propriétés diurétiques. Cela signifie, en des termes plus simples, qu’elles augmentent la production d’urine en favorisant l’élimination de l’eau par les reins. Il s’agit en outre de deux substances aux propriétés excitantes qui peuvent perturber le sommeil, surtout les boissons alcoolisées. Mention spéciale pour la bière, particulièrement diurétique en raison de sa richesse en houblon. Essayez donc de ne pas les consommer en fin de journée et en soirée.

bières trinquer bouteilles
Crédits : Free-Photos / Pixabay

Faites de l’exercice régulièrement et renforcez votre plancher pelvien

De manière générale, l’activité physique régulière peut contribuer à améliorer la santé de la vessie en renforçant les muscles pelviens et en favorisant la circulation sanguine. Cependant, évitez de faire de l’exercice intense juste avant le coucher. En effet, cela peut augmenter votre fréquence cardiaque et rendre plus difficile l’endormissement. Préférez donc vous exercer en journée !

Vous pouvez en complément pratiquer des exercices de renforcement du plancher pelvien. Les exercices de Kegel vont renforcer les muscles du plancher pelvien. Or, les tonifier aidera à prévenir les fuites urinaires et à réduire les réveils nocturnes pour uriner. Pour effectuer ces exercices, contractez les muscles du plancher pelvien comme si vous essayiez de retenir l’urine pendant quelques secondes, puis relâchez. Répétez cette série d’exercices régulièrement pour obtenir les meilleurs résultats.

Relancer la circulation du sang contre les envies de faire pipi la nuit

Les bas de contention sont indispensables pour les patients atteints d’un œdème ou de rétention d’eau (jambes lourdes, etc.). Cet accessoire va en effet favoriser la circulation du sang, mais ce n’est pas son seul effet bénéfique ! En favorisant le drainage des liquides corporels, ces bas peuvent aussi réduire le besoin nocturne intempestif d’uriner.

L’Association Française d’Urologie explique pour sa part que : “En cas de syndrome œdémateux, la surélévation des jambes le soir, la marche en fin d’après-midi et le port de bas de contention, en favorisant le drainage de l’œdème des membres inférieurs, pourraient diminuer la nycturie.” Pensez donc à surélever vos jambes pendant au moins une heure ou plus avant le coucher pour limiter les envies de faire pipi la nuit.

Comment éviter de trop se réveiller quand on se lève pour uriner la nuit ?

constipation toilettes troubles intestinaux
Crédits : iStock

Parfois, malgré les précautions, le besoin pressant d’aller aux toilettes se fait quand même sentir. Comment éviter alors de trop se réveiller et retourner se coucher rapidement sans trop de difficultés ? Voici quelques conseils !

Tout d’abord, évitez d’allumer des lumières vives, ce qui peut perturber votre rythme circadien. Ainsi, ne consultez jamais votre téléphone ou d’autres écrans lumineux pendant vos déplacements et réveils nocturnes pour ne pas vous exposer à la lumière bleue. Une veilleuse douce dans la chambre ou dans le couloir pourra éclairer votre chemin sans vous réveiller complètement. En allant aux wc, vous pouvez aussi garder les yeux mi-clos pour minimiser l’exposition à la lumière.

Si le bruit de la chasse d’eau ou d’autres sons vous réveillent, essayez d’utiliser des bouchons d’oreilles pour les atténuer. Évitez aussi de parler même brièvement ou de faire du bruit inutilement. Enfin, en revenant au lit, essayez de vous rendormir rapidement sans trop réfléchir. La méditation ou la respiration profonde peuvent vous y aider en vous relaxant. Voici également d’autres astuces pour bien se rendormir lorsqu’on se réveille la nuit !


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.