in

5 astuces naturelles pour se protéger des tiques efficacement

Crédits : iStock - Montage par ADGM

Les agents pathogènes dans les piqûres de tique peuvent occasionner une contamination à la borréliose de Lyme (aussi appelée maladie de Lyme) puis un érythème migrant. En cas de piqûre par des tiques infectées ou de plaque rouge suspecte, il faut toujours consulter un médecin le plus rapidement possible pour recevoir un traitement antibiotique permettant d’éviter ensuite une atteinte des organes et du système nerveux comme des douleurs articulaires. Pour s’éviter tous ces tracas, on peut toutefois se prendre à limiter et redouter les randonnées hors sentiers dans les hautes herbes humides et les pique-niques en extérieur. Néanmoins, ne vous privez pas ! Il existe de nombreux moyens de prévention pour se protéger des morsures de tiques infectées. 

Attention à ne pas adopter les mauvais réflexes !

En cas de piqûre de tique, évitez les remèdes dangereux comme le savon ou l’huile. L’utilisation d’un tire-tique ou d’une pince à épiler à tourner lentement dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à extraction du parasite suivi du soin de bien désinfecter la morsure cutanée suffira amplement et est indolore. Alors, ayez toujours ce type de crochet à disposition, tant pour retirer une tique sur vos animaux de compagnie que sur vous-même. Puis consultez pour avoir des antibiotiques adaptés.

1) Prendre soin de son jardin pour repousser cet acarien

tique
Crédits : Pixabay/JerzyGorecki

Malheureusement, ces acariens infectieux ne se cachent pas que dans les sous-bois ou les forêts.  À dire vrai, la morsure de tique a 29% de risques de survenir dans les parcs ou jardins privés. Alors, si vous avez un jardin, prenez vos précautions :

-Les parcelles mal entretenues (feuilles mortes, broussailles, herbes hautes, arbres touffus…) sont très hospitalières pour ces indésirables vecteurs de maladies infectieuses. Il faut donc tondre la pelouse régulièrement. Hors période de nichée des oiseaux (du 15 mars au 31 juillet), pensez à tailler les haies et élaguer les arbres.
-Adoptez des oiseaux insectivores comme la poule ou la pintade dans vos extérieurs pour dévorer les tiques. Luttez contre les rongeurs (mulots, souris… ils sont souvent porteurs de tiques).
-Au lieu des insecticides, plantez des répulsifs naturels dont l’odeur va repousser ces parasites. Cela inclut l’ail, les herbes aromatiques (mélisse, menthe, laurier et romarin) et certaines fleurs (géranium citronnelle, absinthe et chrysanthèmes). D’autres végétaux sont à éviter et peuvent les attirer, principalement les genets !

Rapprochez-vous aussi de votre vétérinaire pour protéger adéquatement vos animaux domestiques (chiens et chats).

2) Porter des vêtements adéquats pour se protéger des tiques

tenue de randonnée inadéquate pour se protéger des tiques
Crédits : PxHere

Porter des vêtements longs à manches longues n’est pas très agréable. Néanmoins, un pantalon glissé dans des chaussettes et des chaussures fermées vous assureront que les tiques seront moins tentées de s’accrocher sur vos membres inférieurs pendant vos promenades. Privilégiez aussi les vêtements clairs sur lesquels il sera facile de repérer les tiques. Enfin, il sera plus difficile pour les tiques de vous mordre si vous prévoyez une serviette pour vous asseoir en cas de sieste dans la nature ou en cas de pique-nique. Le port de pantalons de couleur claire ne doit toutefois pas vous empêcher de faire une inspection complète de toute la famille (pelage de votre chien inclut !) une fois de retour à la maison. N’oubliez pas les plis, les aisselles, l’abdomen, le dos ou le cuir chevelu qui peuvent aussi présenter une éruption cutanée ou une tique gorgée de sang.

3) Le vinaigre

vinaigre ménager
Crédits : iStock

Le vinaigre blanc est un répulsif naturel très efficace grâce à son odeur très désagréable. En cas de balade dans une zone boisée, diluez-en 1 cuillère à soupe dans 150 ml d’eau pour en vaporiser sur vous ainsi que vos vêtements. Cela permettre de tenir les tiques éloignées ! Vous pouvez aussi concocter un spray répulsif à base de vinaigre de cidre et de plantes séchées (lavande, sauge, thym et romarin). Par contre, en cas de camping ou de randonnée dans une zone boisée ou région à risque, un répulsif à base de perméthrine, icaridine ou DEET aura un temps d’efficacité plus long pour plus de tranquillité. À vaporiser sur vos habits et votre matériel (sac à dos, sac de couchage, toile de tente, moustiquaire…) pour un moment dans la nature en toute sécurité.

4) Les agrumes pour se protéger des tiques

agrumes citron jaune et vert mandarines clémentines
Crédits : Flickr/Jennifer Chait

Les agrumes ont l’avantage de sentir bien meilleur que le vinaigre, et bien sûr, ils fonctionnent aussi bien ! Munissez-vous de zestes de citron ou d’écorces d’orange et faites bouillir le tout dans de l’eau. Laissez bien infuser avant de filtrer le mélange. Vous pourrez le pulvériser sur vous ou vos affaires avant de sortir pour vous prémunir des tiques et des maladies transmises par elles !

5)  Les huiles essentielles

huiles essentielles
Crédits : Flickr/Abi Porter

De nombreuses huiles essentielles ont un effet répulsif sur les tiques pour une promenade tranquille. C’est le cas pour l’huile essentielle de cèdre de l’Atlas, le cèdre pouvant aussi être planté au jardin. Sinon, comme pour la lutte contre les moustiques, il y a l’huile essentielle de menthe, l’huile essentielle  de citronnelle, l’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) ou encore l’huile essentielle de géranium rosat. Vous pouvez en appliquer 3 gouttes sur vos vêtements (ou sur la peau exposée après dilution dans une cuillère à café d’huile végétale). Pour une douche anti-tiques, glissez 20 gouttes de tea tree par 100 ml dans votre flacon de gel douche.

Une recette de spray répulsif aux huiles essentielles pour se protéger des tiques :

85 ml, d’eau distillée, 15 ml d’hamamélis, 20 gouttes d’huile essentielle de cèdre et 20 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat.

Les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes et aux jeunes enfants.