in

Articulations : 10 aliments taillés pour soulager l’arthrose

Crédits : iStock

Arthrose du genou, de la hanche, etc., l’usure du cartilage des articulations peut s’avérer particulièrement douloureuse au quotidien. Et malheureusement, même les meilleurs antalgiques (ici, des anti-inflammatoires non stéroïdiens) et ne parviennent pas toujours à soulager la douleur lorsqu’elle est profondément installée. On doit donc subir la raideur et le gonflement qui entravent notre capacité de mouvements. Toutefois, une alimentation saine à base d’aliments adaptés peut aussi atténuer les douleurs articulaires et contribuer à ralentir la progression de l’arthrose.

L’alimentation, un facteur important à prendre en compte ?

Rappelons que le surpoids et obésité sont des facteurs de risque d’arthrose et que surveiller son poids ainsi que d’en perdre peut alléger mécaniquement les articulations. En outre, l’alimentation peut tout à fait empirer les inflammations, tout comme elle peut les soulager grâce à des nutriments bénéfiques. Bien sûr, cela ne remplace aucunement les conseils du rhumatologue. Bien souvent, il conseille de faire une activité physique adaptée pour renforcer les muscles qui soutiennent les articulations. Il peut aussi conseiller des injections ou une chirurgie dans les cas les plus graves. Toutefois, l’alimentation reste une pièce importante du puzzle, tant pour votre santé que celle de vos articulations. Alors, voici 10 à mettre au menu pour un soulagement efficace.

Les aliments contre l’arthrose

1) Le curcuma, le classique des aliments anti-arthrose

curcuma
Crédits : iStock

Très utilisé en médecine traditionnelle, le curcuma possède un effet anti-inflammatoire sur les chondrocytes (les cellules formant le cartilage). C’est à sa curcumine, le principe actif qui lui prête sa couleur caractéristique, qu’il doit son effet sur les douleurs articulaires. Riche en antioxydant, on ne le retrouve pas que dans les gélules de compléments alimentaires ! Pensez tout simplement à en ajouter à vos plats en association avec du poivre noir pour maximiser ses effets sur vos hanches et articulations douloureuses. Et surtout, rappelez-vous de ne pas dépasser une cuillère à café par jour.

2) Le gingembre, tout aussi bénéfique

gingembre
Crédits : Flickr/Kjokkenutstyr.net

Dommage de cantonner ce rhizome surpuissant au traitement des nausées quand on sait qu’il est aussi excellent pour soulager les douleurs. Il faut toutefois pour cela le consommer frais (en poudre ou en tranche) pour conserver toutes les vertus antioxydantes et anti-inflammatoires de son gingérol, son shogaol et son zingérone à l’origine de son goût piquant. Apprenez à manier cette saveur particulière à travers diverses recettes douces et appétissantes pour diminuer vos douleurs avec gourmandise.

3) Choisir la bonne huile végétale

huile d'olive
Crédits : Pixabay/Naturalpastels

Le choix des matières grasses n’est pas une mince affaire en cas de rhumatismes. On veut en effet faire le plein d’oméga-3 qui combattent les inflammations et protègent les articulations. Toutefois, il faut veiller à prendre une huile végétale qui offre le bon équilibre entre oméga-3 et oméga-6, ces derniers étant déconseillés en excès. Pour trouver un bon équilibre entre les deux, préférez une huile de colza de qualité. Offrant une bonne densité nutritionnelle, une huile d’olive première pression à froid constitue aussi un bon choix tout comme l’huile de lin avec son petit goût de noisette.

4) Les poissons gras, des aliments bénéfiques en cas d’arthrose

saumon sauvage
Crédits : Congerdesign / Pixabay

Les poissons gras tels que le saumon, le thon, les maquereaux, les sardines ou les huîtres sont riches en oméga-3, et donc incontournables en cas de polyarthrite rhumatoïde. Ils apportent aussi du sélénium, un antioxydant qui protège les cellules du cartilage du vieillissement. Comme dans les fruits de mer, on y retrouve aussi du zinc, un oligo-élément efficace contre les effets néfastes des radicaux libres.

5) Les crucifères à l’honneur

brocoli
Crédits : Flickr/Marco Verch

Choux de Bruxelles, chou frisé, chou chinois, brocoli… Les crucifères apportent du calcium ainsi que de la vitamine K pour le fixer sur les os. On y retrouve également de la vitamine C dont le pouvoir antioxydant préserve le cartilage des dégradations. Rappelons en outre qu’une carence en vitamine C peut perturber la synthèse du collagène qui participe de la santé des cartilages et de leur souplesse. Une étude anglaise de 2013 avait en outre clairement mis en exergue les propriétés anti-inflammatoires du brocoli sur les articulations lors de la libération de sulforaphane dans l’organisme après consommation. C’est un légume à manger cru ou à poêler pour en tirer un maximum de bénéfices !