in

10 aliments qui donnent mauvaise haleine à tous les coups

Crédits : iStock
4.4/5 - (5 votes)

La mauvaise haleine peut trouver son origine dans différentes causes : tabac, affection digestive (reflux gastro-œsophagien, etc.), problème endocrinien (de type diabète) ou maladie rénale chronique. Le fait de ne pas avoir une hygiène bucco-dentaire soignée (tant au niveau des dents que des gencives et de la langue) reste néanmoins l’une des causes les plus fréquentes, notamment à cause des affections liées : caries, abcès dentaires, aphtes, gingivite, etc. Et par ailleurs, l’alimentation ne laisse pas toujours non plus notre bouche indemne ! En favorisant, les bactéries dans la cavité buccale et les réactions chimiques dans la bouche et dans l’appareil digestif, certains aliments sont maîtres dans l’art de donner mauvaise haleine. Voici lesquels.

N.B. En cas de problèmes bucco-dentaires, digestifs ou ORL persistants, il est bien évidemment conseillé de consulter un spécialiste rapidement (respectivement le dentiste, le gastro-entérologue ou le médecin ORL). Lorsque le brossage des dents n’est pas suffisant, il convient en effet d’investiguer les raisons de l’halitose persistante.

Voici la liste des aliments qui donnent mauvaise haleine

1) L’ail, l’un des aliments les plus connus pour donner mauvaise haleine

ail
Crédits : PxHere

Impossible de ne pas mentionner la fameuse haleine d’ail dont il est si difficile de se débarrasser (sauf avec les bonnes astuces !). Cela s’explique par l’aniline, un composé qui permet à l’ail de se protéger des insectes. Une fois ingéré, il se transforme en allicine et se dégrade en composé organique soufré appelé sulfure methyl-allyle difficile à éliminer pour l’organisme. Cela explique donc la mauvaise odeur durable donnée à la transpiration, l’urine et la muqueuse buccale après la consommation d’ail.  On retrouve par ailleurs les mêmes mécanismes avec l’oignon, notamment lorsqu’il est cru.

2) La viande rouge

steak de boeuf viande rouge
Crédits : iStock

Les aliments riches en protéines animales comme la viande rouge peuvent grandement favoriser la mauvaise haleine. Cela peut en effet modifier le pH buccal à cause des acides aminés dans la viande, ce qui va favoriser la prolifération bactérienne dans la bouche. Et en grignotant les résidus de viande dans la bouche, les bactéries produisent des composés sulfurés. La digestion n’aide par ailleurs pas. Au cours des processus digestifs, les acides aminés dans la viande se transforment eux aussi en composés sulfurés expulsés par l’air expiré.

3) Les aliments sucrés, également liés à la mauvaise haleine

donut sucre gourmandise grignoter
Crédits : Pexels/Sharon McCutcheon

Bonbons, chocolats, desserts et pâtisseries… Les douceurs et sucreries semblent parfois irrésistibles lorsque nous prend l’envie de grignoter ! Néanmoins, faites attention, car à l’instar des boissons sucrées (sodas, jus de fruits, etc.), tous ces plaisirs sucrés nourrissent les bactéries qui en raffolent particulièrement. Et plus les bactéries prospèrent, plus les odeurs empirent ! Notez aussi que ce type d’aliments participe aussi à la mauvaise haleine en causant de la plaque dentaire, des caries et des maladies de la gencive. Or, ces maux favorisent aussi l’halitose.

4) L’alcool et le café, des boissons à limiter

alcool boissons alcoolisées
Crédits : Pixabay/Engin_Akyurt

Vous aimez l’alcool et le café ? Gare à votre haleine… Ces deux breuvages ont un effet déshydratant et astringent. En asséchant la bouche et réduisant la production de la salive (protectrice et antibactérienne), ils favorisent tous deux la prolifération des bactéries à l’origine des odeurs. En outre, l’alcool est riche en sucres qui, comme expliqué tantôt, font le bonheur des bactéries. On ne fait donc pas pire pour l’haleine !

5) Les produits laitiers, notamment le fromage

pain et fromage
Crédits : Pixabay/Webvilla

C’est à croire que toutes les bonnes choses donnent mauvaise haleine… Toutefois, dans le cas du fromage, cela n’a rien d’étonnant dans la mesure où les fromages forts (bleu, camembert, munster, etc.) imprègnent immédiatement la muqueuse buccale. Cela ne pardonne pas ! De manière générale, les produits laitiers favorisent la mauvaise haleine à cause de leurs albuminoïdes. Issues de la transformation des protéines lors de la digestion, ces molécules libèrent des composés sulfurés quand elles sont dégradées. Rappelons aussi une fois encore que comme le sucre, les protéines favorisent la prolifération bactérienne dans la cavité buccale.