in

10 aliments essentiels pour booster son taux de testostérone

Crédits : iStock

On considère souvent la testostérone comme l’hormone mâle par excellence même si les femmes en produisent aussi. Dans l’imaginaire collectif, celle qui est produite par les glandes surrénales et glandes sexuelles (les testicules) est vue comme l’hormone de la virilité exacerbée. Chez les sportifs, elle rime souvent avec masse musculaire mieux entretenue. En outre, c’est une hormone clef dans la reproduction et les performances sexuelles comme dans la pilosité. Or, si elle augmente lors de l’adolescence, elle a malheureusement tendance a décliner à partir de trente ans. Alors, que vous soyez un grand sportif ou un adepte du sport en chambre, voici des aliments qui boostent la testostérone.

1) Les œufs parmi les meilleurs aliments amis de la testostérone

séparer blanc du jaune oeuf
Crédits : Pexels/RawPixel

Si l’œuf est bon pour la production de testostérone, c’est grâce à ses nombreux nutriments : vitamine D, acides gras essentiels (oméga-3), protéines, bon cholestérol (HDL)… Le jaune contient plus particulièrement du zinc, un micronutriment participant à sa synthèse et favorisant la croissance musculaire. On y retrouve aussi de la choline dont on dit qu’elle contribue à l’excitation physique et sexuelle chez l’homme. Enfin, le cholestérol aide à la formation de cette fameuse hormone stéroïdienne.

2) Difficile de faire cette d’aliments boostant la testostérone sans évoquer la viande de bœuf

viande de boeuf pièce de boeuf viande rouge
Crédits : iStock

Le bœuf est en effet une mine d’or de protéines, de zinc et d’acides gras saturés. Cela permet donc une optimisation des taux de testostérone dans le corps. Les protéines peuvent par exemple inhiber les effets de la SHBG dans l’organisme. Or, cette globuline s’associe à cette hormone et l’empêche d’être bien captée par les récepteurs de la testostérone. En clair, sans SHBG, la testostérone est plus libre dans l’organisme. Au contraire, il est également admis qu’une alimentation sans viande peut nuire à ce taux. Mais que les végés se rassurent, d’autres aliments dans cette liste permettent d’aider à contrebalancer un peu !

3) L’avocat

utilisations noyau d'avocat
Crédits : PxHere

Il est bon pour la production de testostérone parce qu’il contient du zinc, du potassium et de la vitamine B6. En faisant baisser le mauvais cholestérol (LDL) et monter le bon (HDL), son acide oléique permet de faire toute la différence sur la production de cette hormone. Alors, même si ce fruit peut faire peur au prime abord à cause de ses calories (180 kcal pour une moitié d’avocat), rappelez-vous que ce sont de bonnes graisses ingérées pour la bonne cause et que certaines cellules de l’organisme s’en serviront à bon escient pour produire de la testostérone ! En outre, cet aliment apporte de la vitamine B6, du potassium, de l’acide folique et du zinc,. Or, ce sont d’autres nutriments utiles pour la production de cette hormone chez la gent masculine.

4) L’ail, champion toutes catégories

ail
Crédits : Flickr/Kjokkenutstyr.net

L’ail est un faux tue-l’amour ! Excellent pour l’immunité, il fait peut-être partie des aliments que l’haleine redoute, mais aussi de ceux que la testostérone adore ! Par contre, mieux vaut le consommer cru pour conserver tous ses bénéfices. Son allicine va en effet permettre une meilleure circulation de la testostérone dans l’organisme. Ce composé sulfuré a plusieurs vertus pouvant expliquer cet effet : il favorise la circulation sanguine, il réduit le taux de cortisol dans le corps et enfin, il engendre la libération d’hormones lutéinisantes favorisant la production de testostérone. Au même rayon, le gingembre est le roi des aphrodisiaques et consommé régulièrement, il a un impact positif sur le niveau de testostérone.

5) Ces poissons, deux autres aliments bons pour la testostérone

saumon
Crédits : Pixabay/Meditations

Le thon est riche en sélénium qui a des effets très positifs sur la testostérone. En outre, on y retrouve aussi de la vitamine D et des oméga-3 permettant de booster la production de testostérone. Et pour varier, on peut aussi s’en remettre au saumon ! Selon des chercheurs de l’Université autrichienne de Graz, sa vitamine D peut augmenter jusqu’à 90% le niveau de testostérone dans le corps. Pour ne rien gâcher, ce poisson gras contient aussi deux minéraux importants, le zinc et le magnésium, et ses graisses insaturées aident à augmenter le bon cholestérol et à baisser le mauvais. Enfin, comme le bœuf, ce poisson réduit les taux de SHBG dans l’organisme pour une meilleure utilisation de la testostérone.

6) Le roi du petit déjeuner, un autre de ces aliments amis de la testostérone

flocons d'avoine
Crédits: Pixabay/Sue_v67

Les flocons d’avoine sont incontournables pour les sportifs et hommes en quête de performances améliorées au lit. On y retrouve d’une part de la vitamine D, des saponines et du zinc, et d’autre part un composant nommé avénacoside. Comme le bœuf et le saumon, l’avoine va permettre à la testostérone de circuler plus librement dans l’organisme. Tous ces nutriments vont aider à produire plus de testostérone ou à maintenir de bons taux dans l’organisme. Enfin, son arginine va influer positivement sur l’afflux sanguin en jouant sur la dilatation des vaisseaux sanguins. Et pour accompagner votre porridge, n’hésitez pas à boire un grand verre de jus de grenade. Une petite étude (58 volontaires seulement) a en effet démontré que cela pouvait augmenter le niveau de testostérone de 16 à 30 % ! Vous ne perdez rien à tester.

7) Un autre produit de la mer pour compléter ces aliments bons pour la testostérone

huitres
Crédits : photo-graphe / Pixabay

Les hommes qui souffrent de carence en zinc sont plus exposés aux taux de testostérone faibles. Cela n’a rien de bien étonnant quand on se rappelle qu’il est impliqué dans plus de 300 réactions chimiques dans notre corps. Il permet notamment d’empêcher la transformation de la testostérone en œstrogène. Qu’à cela ne tienne ! Vous pouvez vous en remettre aux huîtres pour faire le plein et gagner en testostérone. En effet, 6 huîtres seulement couvrent plus de sept fois vos besoins journaliers pour ce simple oligo-élément. Par ailleurs, cet aliment aphrodisiaque recèle aussi d’autres trésors à l’instar de sa vitamine B12 et d’oméga-3, tous deux essentiels pour de bons taux de testostérone.

8) Les crucifères au menu !

Crédits : Pixabay/RitaE

On est loin de s’imaginer inviter les crucifères au menu pour un menu que l’on espère suivi de galipettes. La réputation des choux de Bruxelles, choux rouges ou verts, brocolis et autres choux-fleurs concernant les flatulences n’est plus à faire. Pourtant, ils stimulent la production de testostérone grâce à un phytonutriment : l’indole -3-carbinol (IC3). Ce dernier contre l’enzyme à cause de laquelle cette hormone se transforme en œstrogène. En outre, ces aliments contiennent de la vitamine C, laquelle empêche l’organisme de secréter trop de cortisol (ou hormone du stress) qui peut nuire à votre taux de testostérone.

9) Derniers aliments bons pour la testostérone : les noix et les graines !

noix
Crédits : LubosHouska / Pixabay

Si la noix figure dans cette liste, c’est avant tout pour son effet sur le bon cholestérol grâce à ses graisses mono- et polyinsaturées. Par ailleurs, sa citrulline et son arginine sont deux acides aminés entraînant la libération d’oxyde nitrique dans l’organisme. En clair, à l’instar de la petite pilule bleue, cela permet une meilleure circulation sanguine ! Pour ce qui est des graines (tournesol, lin, chia, sésame, courge…), c’est leur richesse en acide alpha linoléique qui est louée. Cet acide gras essentiel stimule en effet la production de testostérone dans l’organisme. Et enfin, on y retrouve une ribambelle de bons nutriments essentiels au maintien d’un bon taux de testostérone : zinc, vitamine E, sélénium, magnésium et vitamine E.

Articles liés :

Viagra naturel pour les hommes : 4 remèdes faciles à préparer

12 aliments aphrodisiaques plus ou moins connus qui boostent la libido

Sexo : 8 aliments qu’il ne faut jamais manger avant de faire l’amour