in

9 aliments pour lutter contre le mauvais cholestérol

Crédits : iStock

Certes, le cholestérol est nécessaire à notre organisme. Toutefois, cela peut représenter un risque cardiovasculaire en cas d’excès. Et si certains médicaments peuvent être utiles, une alimentation saine est, comme l’activité physique, un levier important pour protéger sa santé. Néanmoins, en la matière, on a toujours plus tendance à vouloir montrer du doigts les aliments néfastes riches en graisses saturées (margarines, viandes, produits laitiers…). Pourtant, certains aliments peuvent aussi aider à réduire le mauvais cholestérol (LDL) trop élevé, et ils sont bien moins connus. Découvrez ici les fruits et légumes ainsi que d’autres aliments qui font baisser le cholestérol à ajouter à votre régime alimentaire.

1) L’huile d’olive

huile d'olive
Crédits : Pixabay/Naturalpastels

Toutes les “matières grasses” ne sont pas mauvaises. L’huile d’olive est par exemple riche en acide oléique, un acide gras de la famille des oméga 9. Or, les oméga-9 agissent en prévention des maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde, etc.), de l’accident vasculaire cérébral, et de l’athérosclérose, car ils favorisent la production de bon cholestérol (HDL) tout en combattant le mauvais !

2) La pomme

pommes
Crédits : sladkovskaivka / Pixabay

An apple a day keeps the doctor away” ? Le vieil adage anglais est dans le vrai ! La pomme présente en effet de nombreux bienfaits pour la santé grâce à sa richesse en fibres solubles et flavonoïdes (antioxydants anti-inflammatoires). Ces nutriments ont pour effet de stimuler le foie, permettant ainsi de réduire le taux de cholestérol sanguin et ils aident à réduire l’absorption des graisses dans le corps. Pour profiter au mieux de leurs bienfaits, il est conseillé de consommer deux fruits bio par jour. Et surtout, gardez la peau de ces aliments pour faire encore plus le plein de fibres utiles contre le cholestérol.

3) L’ail

ail
Crédits : Flickr/Kjokkenutstyr.net

Les propriétés vasodilatatrices de l’ail frais ont ici un rôle crucial. En effet, elles œuvrent au bon fonctionnement du cœur, le tout en exerçant un contrôle du taux de cholestérol dans l’organisme. Cela permet notamment de protéger les artères face à l’accumulation de mauvais cholestérol. En effet, cet anticoagulant naturel va fluidifier le sang et empêcher la fixation du mauvais cholestérol sur les parois artérielles. Au passage, il va aussi inactiver l’enzyme en charge du contrôle de la fabrication du cholestérol par le foie. Son action n’est donc pas trop éloignée de celle des statines utilisées en traitement habituellement ! Consommez-en environ 3 gousses cuites ou crues par jour.

Contre-indications : Attention en cas d’intervention chirurgicale, d’anémie et de traitement anticoagulant.

4) Les oléagineux

graines noix
Crédits : pxhere

Noix, noix de cajou, amandes, noisettes…Tous ces oléagineux sont très riches en acides gras poly-insaturés et mono-insaturés. Or, ils permettent de prendre soin des artères tout en aidant à diminuer le taux de mauvais cholestérol. Dans ces aliments, on retrouve aussi des fibres qui captent le mauvais cholestérol dans le tube digestif avant son passage dans le sang. Cela permet de l’éliminer par les selles. En cas de fringale, consommer une petite poignée est donc possible. Attention toutefois de ne pas en abuser, car les oléagineux sont caloriques. En outre, pensez à opter pour des noix natures, non salées ou grillées.