in

7 remèdes naturels de grand-mère pour soulager votre canal carpien

Crédits : iStock

5) L’arnica

Crédits : Netzguru / Pixabay

Frictionnez les zones à traiter matin et soir avec une pommade à l’arnica deux fois par jour. Vous pouvez aussi vous en faire une compresse. Pour cela vous pouvez en tremper une dans un mélange d’une dose de teinture d’arnica pour 3 à 5 doses d’eau ou d’huile de votre choix. Sinon, préparez vous-même un mélange composé de 2 g de fleurs séchées pour 10 cl d’eau bouillie. Donnez 5 à 10 minutes au mélange pour infuser puis laissez refroidir avant de l’utiliser pour faire votre compresse.

6) Soignez votre alimentation si vous souffrez régulièrement au niveau du canal carpien

Crédits : jill111 / Pixabay

Favoriser une bonne circulation sanguine est très important. Cela passe par le fait de faire de l’exercice, mais aussi par une alimentation variée et équilibrée. Vous pourriez notamment consommer une cuillère d’huile de graines de lin chaque jour pendant 2 à 4 semaines. Ne négligez pas la vitamine B6 (bananes, blancs de poulet, légumes verts, pomme de terre, riz complet, bananes… ou 2 mg en gélules quotidiennes). Il est également crucial de mettre les oméga-3 à l’honneur dans vos assiettes.

Enfin, l’infusion d’herbe de Saint-Jean (ou millepertuis) permet de se soulager. Faites-en infuser 3 feuilles dans une tasse d’eau chaude. Buvez cette tisane quotidiennement.

7) Couplez ces conseils à quelques exercices

Si les mouvements répétitifs ont causé votre mal, sachez que d’autres mouvements peuvent aider à vous en soulager. Bien sûr, en fonction de sa sévérité et de son gonflement, cela n’est pas toujours possible. Néanmoins, essayez si vous le pouvez dès la survenue des premiers symptômes pour limiter l’engourdissement.

Le port d’une attelle pour limiter la flexion (pas la même orthèse d’immobilisation qu’en cas de tendinite au poignet), la prise de corticoïdes, un arrêt de travail et une intervention chirurgicale avec rééducation sont parfois nécessaires face au syndrome du tunnel carpien. Ainsi, ces astuces aussi efficaces soient-elles ne remplacent pas le repos, l’avis de votre médecin et un bon traitement médical ou un traitement chirurgical.