in

5 astuces géniales à utiliser pour traiter les poils incarnés

Crédits : Denys Williams / Wikipédia

Après l’épilation, les poils peuvent être remplacés par quelques poils incarnés rouges sur les jambes ou les aisselles ! Bref, la peau lisse et impeccable que l’on espérait n’est pas vraiment au rendez-vous… En effet, ces petits boutons inflammatoires sont particulièrement visibles à la surface de la peau. De plus, ils sont très douloureux, notamment chez les peaux sensibles. Il y a donc de quoi être irrité (au sens propre comme figuré) ! C’est pour cela que nous partageons avec vous aujourd’hui 5 remèdes naturels et astuces pour traiter les poils incarnés disgracieux et les rougeurs après le rasage ou un passage d’épilateur électrique. Votre grain de peau sans pilosité sera ainsi aussi impeccable qu’il le devrait !

1) L’huile de noix de coco

Crédits : melati411 / Pixabay

Si les poils incarnés reviennent sans arrêt, vous pouvez préparer une crème traitante à l’huile de coco. Cette dernière s’utilise après l’épilation pour empêcher leur arrivée. Néanmoins, ce que nous ne vous avions pas dit, c’est que vous pouvez aussi utiliser cette huile seule ! Commencez par l’utiliser avant d’épiler pour créer une barrière entre la peau et la lame du rasoir qui ne gênera pas l’épilation. Puis utilisez aussi cet hydratant naturel après épilation pour prévenir les démangeaisons et les irritations. Il n’est pas nécessaire d’en mettre beaucoup : une couche toute fine suffira pour apaiser la peau !

2) Une pâte au bicarbonate de soude

Crédits : iStock

Arracher les poils n’est pas du goût de tout le monde, car cela laisse des cicatrices. Alors en attendant que le poil se décide enfin à sortir, vous pouvez prendre soin de la zone avec un exfoliant au bicarbonate de soude. Cette solution est douce et simple à réaliser permettra d’éviter au follicule pileux de se boucher tout en apaisant les irritations. En outre, ce gommage de grand-mère retire les cellules mortes et laisse la peau douce.

Les étapes de préparation :

1) Mélangez de l’eau fraîche et du bicarbonate de façon à former une pâte épaisse.

2) Avec vos mains propres, massez la zone an faisant des mouvements circulaires.

3) Rincez à l’eau chaude puis mettez un peu d’huile de noix de coco, d’aloe vera ou de crème hydratante. Répétez quelques jours jusqu’à ce que le poil sorte.

3) On fonce sur l’huile essentielle d’arbre à thé

Crédits : Pixabay/Deedster

Elle est idéale dans ce genre de situations, car elle est antiseptique et permet d’empêcher une trop grosse infection tout en réduisant le temps de guérison. Elle calme l’inconfort ainsi que l’inflammation, mais pour que cela marche de manière optimale et pour éviter l’effet contraire, il faut la diluer.

Voici comment procéder :

1) Mélangez 30 ml d’huile d’olive avec 15  gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé dans un flacon en verre coloré. Le verre coloré protégera les propriétés de l’huile.

2) Nettoyez la zone à traiter.

3) Imbibez le coton-tige de cette solution et appliquez-en sur la zone deux fois par jour.