in

10 astuces pour un jardinage efficace en accord avec l’environnement

Crédits : iStock

6) Faites de la prévention

Crédits : Pixabay/Meli1670

Un des plus gros problèmes en jardinage, c’est les parasites. En plus de connaître des solutions écologiques contre les parasites qui seront toujours préférables pour traiter sans empoisonner le sol, vous pouvez tester une rotation des cultures avec des légumes dont les besoins diffèrent pour bien utiliser le sol sans déplorer de carences au niveau du sol et cela permet de rompre le cycle de développement des parasites.

Pour donner un exemple, si l’on fait cela sur quatre ans, cela veut dire que la première année, vous devrez planter des légumes riches en azote. La deuxième année, ce seront des légumes pauvres en azote. La troisième année, ce seront des légumes qui puisent les réserves en profondeur et la quatrième année, vous pourrez opter pour des légumes ou du compost pour renouveler le sol.

7) On prend soin des plantes et du sol

Crédits : pxhere

On prend souvent soin de la plante, mais on oublie un peu le sol qui a pourtant besoin d’être bien nourri. Cela se fait avec l’aide du compost, des engrais verts ou organiques, des vers de terre ou encore le recours à la grelinette pour soulever le sol sans trop bouleverser la vie biologique qu’il recèle pour autant.

8) Arroser juste ce qu’il faut et quand il faut

Crédits : Max Pixel

Si vous avez fait attention aux paramètres expliqués en début d’article, vos plantations seront adaptées aux conditions dans votre jardin, ce qui leur permet d’être moins gourmandes en eau. En arrosant trop, vous nuirez non seulement à l’environnement en gâchant de l’eau, mais vous nuirez aussi à la qualité de vos plants. Trop arroser peut être aussi destructeur que la sécheresse, sinon plus ! Découvrez notre article sur l’astuce consistant à assoiffer les plantes pour les rendre plus résistantes.

En demi-saison, arrosez le matin et en été, favorisez un arrosage en soirée. Évitez d’arroser en plein soleil.

9) Faire de la prévention

Crédits : 631372 / Pixabay

Pour éviter de devoir gérer des problèmes, il ne faut pas hésiter à prévoir. Pour éviter la multiplication des parasites, vous pouvez engluer le tronc de vos arbres à fruits dès le début afin que les nuisibles rampants ne s’y invitent pas. Vous pouvez aussi mettre du purin d’orties pour que vos plantes soient plus résistantes. Nous vous avions d’ailleurs proposé un article concernant des engrais écologiques qui pourrait vous aiguiller sur la question.

10) Ne taillez pas comme un sauvage

Crédits : ImageParty / Pixabay

Tailler a des conséquences sur l’arbre. La coupure fraîche attire particulièrement les maladies diverses ainsi que les parasites. Donc, pratiquez une taille très nette sur de petites sections tous les 3 à 5 ans en veillant à ne pas rester trop près du tronc.

En complément, découvrez 10 astuces de jardinage encore trop méconnues.

Source